Pochette
Switch

Darksiders Warmastered Edition

Développeur : Kaiko | Éditeur : THQ Nordic | Genre : Beat Them All/Action/Aventure | Site web officiel | Physique et numérique
Sortie :🇪🇺 02/04/19 | Multijoueur : 1 joueurs en local
Par Slippy, le dimanche 10 juillet 2022 à 23:57

Après être passé sur moult supports, le premier volet de Darksiders débarque également sur Switch dans sa version remasterisée. Neuf ans après sa sortie initiale, cet épisode est-il toujours à la hauteur ?

Image

Pour rappel la saga Darksiders est néé en 2010 des développeurs de Vigil Games (aujourd'hui disparu) et un de ses fondateurs est le dessinateur de comics Joe Madureira. La franchise est un beat them all classique dans la forme mais se distingue par sa réalisation, son gameplay et ses énigmes à résoudre. Le jeu s'inspire de l'Apocalypse, le joueur incarnant l'un des quatre cavaliers de l'Apocalypse, resté coincé sur une Terre ravagée par la fin du monde. Plus précisément le joueur incarne Guerre, le premier Cavalier de l’Apocalypse. Envoyé par erreur sur Terre, il est accusé d’avoir violé la loi sacrée. Cette dernière est censée maintenir la paix et l’équilibre entre les Cieux, les Enfers et le Royaume des Hommes, car les Humains ne sont pas encore assez forts pour se défendre. L’arrivée de Guerre provoque l’Apocalypse et la victoire de l’armée infernale. Privé de ses pouvoirs par le Conseil Ardent, le Cavalier est condamné pour ses crimes mais arrive à négocier avec les sages. Accompagné d’un serviteur spectral (le Guetteur), le protagoniste part en quête de vérité, à la recherche des traîtres.

Si les joueurs des consoles de Nintendo ont eu la possibilité d'essayer le premier volet de la série sur Wii U, il est fort à parier que très peu ont saisi cette chance, et pour cause. Le jeu est sorti en catimini sur une Wii U au parc de console installé très restreint, en en mai 2017, soit quelques semaines après la sortie de la Switch. La version Wii U, testé ici est la version remasterisée de l'opus sorti en 2010. Cette dernière est dotée de qualités intrinsèques mais également de petits défauts enquiquinants mais non rébarbatifs.

Sur Switch comme sur Wii U, c'est le développeur allemand Kaiko qui fut en charge de la version Warmastered en s'appuyant bien évidemment sur le travail de Vigil Games. Au niveau de la réalisation, Kaiko n'a pas pu faire de miracles, la structure de la Wii U et de la Switch étant relativement similaire, on se retrouve avec des jeux quasi similaires graphiquement parlant. Certes on est loin de la 4K affiché par la PS4 Pro, la Xbox One X et les gros PC, mais ce n'est pas non plus désagréable à voir, loin de là. Darksiders est un rare jeu avec un background unique et qui vieillit très bien. Surtout que le remaster effectué est de très bonne qualité avec des textures, des couleurs et des ombres retravaillées.

Image

Sur la console hybride, les développeurs ont fait le choix de proposer deux modes d’affichage qui dépendent de nos préférences de jeu. Le mode Qualité privilégie la haute résolution avec du 1080p sur TV et du 720p sur portable. En contrepartie, le framerate est limité et tourne autour de 30 fps. À contrario, le mode Performance booste la puissance et la fluidité avec un framerate à 60 fps (la Wii U ne proposait uniquement 30 fps en 720p). Cependant, on perd en qualité visuelle, la résolution étant en baisse sur la majeure partie des éléments (détails des visages, éclairages, décors…).

Darskiders sur Switch, avec le mode qualité est donc la version la plus aboutie des versions Nintendo, de plus les rares bugs graphiques qu'il y avait sur Wii U ont disparus. Dommage que la synchronisation labiale dans les cinématiques n'ait pas été corrigée, il y a parfois un léger décalage entre les voix et les mouvements des lèvres, pour un jeu de 2019 cela fait un peu tâche.

Sur le plan du gameplay, là encore, c'est presque le statu quo entre Wii U et Switch. Il n'y pas de grandes différences si ce n'est que les joycons, même attachés, n'offrent pas le même agrément de jeu que le gamepad en comparaison. La manette pro est à recommander pour profiter du titre. Darksiders n'est pas avare en possibilité de coups. Ceux-ci s'acquièrent au fil de l'épopée, tout comme les armes et les capacités spéciales. Guerre possède une barre de vie, une barre de courroux pour les capacités spéciales et une barre de chaos qui une fois remplie vous permet de le transformer un court instant en un démon puissant, décuplant la force de votre protagoniste.

Les ennemis vaincus libèrent des âmes bleues (servant de monnaie d’échange), des jaunes (remplissant la jauge de courroux) ou des vertes (restaurant la barre de vie). Darksiders est un jeu qui mélange plusieurs genres, un peu de RPG avec l'amélioration de votre personnage et de votre équipement, des vastes phases d'exploration en extérieur et dans des donjons, et quelques fois des phases de shoot avec certaines armes de jet. Cette pluralité rompt la monotonie des combats qui sont, beat'em all oblige, redondants.

Le bestiaire est varié, les boss très réussis, vous donneront du fil à retordre pour les vaincre. A l'instar d'un The Legend of Zelda, toutes les capacités acquises seront nécessaires pour déjouer les pièges et progresser dans l'aventure.

Même si tout a été dit sur ce premier Darksiders, il reste très plaisant à jouer et a découvrir. La bande son est efficace, l'histoire captivante, on ne voit pas les heures passer.

Les Plus

+ Toujours aussi plaisant à jouer
+ Enfin en 60 fps
+ Direction artistique atypique
+ La bande son

Les Moins

Portage simple, pas de nouveauté
Joy-cons peu adapté à ce type de jeu

Graphismes 15/20

Darksiders possède un style graphique qui lui est propre. Malgré son âge avancé, le jeu est relativement plaisant à voir, le travail de remasterisation a été efficace. Contrairement à la Wii U, le titre est enfin en 60FPS en mode qualité.

Jouabilité 15/20

Malgré la complexité des mouvements possibles (attaque, défense, armes et capacité spéciales), la prise en main est intuitive. Sur Switch la manette pro est plus adaptée pour ce genre de jeu.

Durée de vie 15/20

La durée de vie est consistante, entre quinze et vingt heures sont nécessaires pour terminer votre quête, ajoutez encore quelques heures pour dénicher tous les coffres et objets cachés à collectionner. La durée de vie dépend également du paramétrage de la difficulté. En mode apocalyptique (le plus haut) le challenge est particulièrement relevé.

Bande son 16/20

Les musiques du jeu, créées par Cris Velasco (Borderlands, Protoype, God Of War…) sont orchestrales et grandioses, un vrai plaisir pour les mélomanes. Le doublage est correct sans plus.

Scénario 14/20

Le thème "biblique" pourra passionner certains joueurs, d'autres moins. Malgré cela, le scénario est bien construit. Les jeux matures et violents ne sont pas légion chez Nintendo, Darksiders tombe à point.

Verdict

Darksiders Warmastered sur Switch s'adresse avant tout à tous ceux qui veulent découvrir la franchise. Cette version n'apporte rien de neuf, à part une petite amélioration graphique par rapport à sa consœur sur Wii U. Néanmoins, le plaisir et l’ambiance restent intacts, Darksiders reste une référence dans son genre.

14
 Poster un commentaire (0)

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion