Wii U

Darksiders Warmastered Edition

Développeur : Vigil Games | Éditeur : THQ Nordic | Genre : Action/Aventure/Beat Them Up | Site web officiel
Sortie :🇪🇺 22/05/17
Par Slippy, le vendredi 21 juillet 2017 à 04:32

Darksiders Warmastered Edition est, comme son nom le laisse sous-entendre, une version remastérisée du premier Darksiders sorti en 2010. 7 ans plus tard, que vaut cette variante Wii U ?

Image

Avant de rentrer dans le vif du sujet, penchons nous sur la série en elle-même ainsi que sur ses créateurs. Darksiders est un jeu d'action-aventures, un beat'em all plus précisément. Créé en 2010 par Vigil Games, studio américain dont le fondateur n'est autre que Joe Madureira (un célèbre dessinateur de comics), la franchise a connu deux opus. Par la suite THQ (l'éditeur) a fait faillite et Vigil Games a disparu.

Toutefois c'était sans compter sur Nordic Games qui a racheté la série et a donc proposé un remaster sur les consoles nouvelles générations mais également sur Wii U afin de faire connaître Darksiders à ceux qui connaissent pas et préparer le terrain pour le troisième opus.

Ça tombe bien car les possesseurs de Wii U avaient découvert la série au second épisode en 2012. On peut s'interroger sur la pertinence d'avoir sorti le jeu sur une console déclarée morte après la sortie de Zelda Breath of The Wild, mais la version Wii U, qui devait au départ sortir le 22 novembre 2016, fut finalement retardée pour sortir en Mai 2017 ! Un historique mouvementé tout comme le jeu.

Le jeu s'inspire de l'Apoclypse et de Mythologie, le joueur incarnant l'un des 4 chevaliers de l'Apocalypse, dénommé Guerre resté coincé sur une Terre ravagée par la fin du monde. Le titre mélange d'imposantes phases de combats à des séquences d'exploration. Vous êtes accusé à tort d'avoir violé la loi sacrée en provoquant prématurément la guerre ultime entre les Cieux, les Enfers et le Royaume des Hommes. Dans le carnage qui a suivi, les forces démoniaques ont vaincu les Anges et se sont installées sur Terre; le Royaume des Hommes, qui n'était pas prêt pour la guerre, ayant été éradiqué.
Traîné devant le Conseil Ardent (un groupe de médiateurs entre le Ciel et les Enfers), Guerre est condamné pour ses crimes et ses pouvoirs lui sont retirés. Déshonoré et seul face à sa mort, Guerre reçoit l'opportunité de retourner sur Terre pour rechercher la vérité et punir les responsables, un programme bien chargé !

ImageImageImage
Image

Le titre rappelle tant par son scénario que pour son système de jeux, des softs prestigieux comme God of War ou Bayonetta, tout en ayant sa propre personnalité. L'aspect très intéressant de Darksiders est le côté réflexion, on ne se contente pas uniquement d'enchaîner des combats, il faudra faire marcher vos méninges pour passer outre les énigmes et les pièges.
C'est pour cela qu'on peut dire avec conviction que le jeu se rapproche d'un Zelda ! D'ailleurs il y a de nombreuses similitudes entre les deux licences, comme les donjons (avec cartes, clés,coffres et des armes similaires comme le grappin) et bien entendu les mystères à résoudre.
De plus, il faudra constamment s'appuyer sur ses acquis (équipements et compétences) pour déjouer les puzzles d'une part et vaincre les nombreux ennemis et boss d'autre part.
Vous l'aurez compris, Virgil Games a tout mis en œuvre pour que son jeu ne soit pas un beat'em all classique sans âme, en allant piocher de bonnes idées à droite à gauche, pour un résultat plus que convaincant mais pas parfait non plus.

Au chapitre réalisation, nous voilà face à un jeu d'envergure. Des décors majestueux, des boss homériques, une ambiance post-apocalyptique, qui font de Darksiders un plaisir pour les rétines. On n'est pas souvent habitué à ce type de jeu, qu'on aime ou pas, on ne peut qu'être admiratif devant le travail de Joe Madureira.
La Wii U n'étant pas sortie en 2010, il est normal qu'on n'ait pas de comparaison sur la même console avec l'épisode non remastérisé. Néanmoins par rapport aux versions de l'époque, 360 et PS3 entre autres, le jeu s'offre un lifting graphique intéressant. Les textures et les ombres voient leur résolution doublée afin d'afficher un rendu plus fin et forcément plus agréable à l'œil. Même travail pour les cinématiques qui sont moins pixelisées. Tout cela contribue à magnifier l'œuvre de Madureira.

Pourtant, la jaquette du jeu affiche fièrement les 60 images par secondes et un affichage 1080p, néanmoins après comparaison avec les versions PS4 et XboxOne on ne peut que voir la supercherie ! Le framerate est de 30 images par seconde, et on est plus proche du 720p.
La différence visuelle n'est pas flagrante mais sachant que ce remaster est disponible en version 4K avec la PS4 Pro et des PC puissants, on se retrouve finalement avec une version plus proche de l'originale que d'un remaster en bonne et due forme.
Attention cela ne gâche en rien l'expérience vidéo-ludique, ce qui est par contre plus contraignant c'est les bugs de textures rencontrés pendant l'aventure, phénomène très rare heureusement mais dont on se serait bien passé.

On aurait aimé également que les développeurs corrigent la synchronisation labiale pendant les cinématiques. Encore une fois cela n'handicape pas le joueur mais les productions actuelles majeures n'ont pas ce défaut.

ImageImageImage
Image

En matière de gameplay, il y a également du bon et du moins bon. Votre héros dispose d'un panel de coups importants et qui se développe au fil du jeu. Tous les boutons de la manette seront utilisés. Malgré cette complexité et avec quelques heures de route, tout s'enchaîne parfaitement, les menus d'action rapide permettent de d'alterner entre plusieurs armes ou pouvoirs.
On prend plaisir à combattre et voir évoluer Guerre. Les coups finaux sont par contre un peu toujours les mêmes.
La caméra est idéalement placée, mais vous ne rencontrez pratiquement jamais d'ennemi seul. Si vous n'êtes pas à l'aise avec le verrouillage de la cible vous allez vite vous faire toucher dans le dos.
Foncer dans le tas ne vous mènera à rien, la défense (parer et esquiver les coups) est primordiale pour s'en sortir, de même avec l'apprentissage de vos acquis, ces derniers sont nécessaires pour faire face aux situations rencontrées.
Il y a des phases de plate-forme qui ne sont pas ardues mais le problème, ce sont les sauts, il faudra les prévoir et ne pas sauter au dernier moment car c'est dans le vide que vous allez terminer. En effet il y a souvent un soucis de réactivité entre la touche du saut et l'exécution de la commande.
A noter que le Gamepad est simplement utilisé pour le off-tv, mais pour une console qui n'a jamais pu imposer le concept du gameplay asymétrique, on n'en tient pas forcément rigueur.

Petit aparté sur les musiques du jeu, elles donnent le ton. A l'instar d'un Carmina Burana, les mélodies accompagnent parfaitement l'atmosphère générale du soft. Le doublage français est convaincant, sans sombrer dans la caricature et le grotesque.

En ce qui concerne la durée de vie, comptez bien 20 heures de jeu pour boucler l'aventure, Darkisiders se montre particulièrement difficile en mode normal et surtout apocalyptique ! Dans ce dernier mode de difficulté, réservé aux plus aguerris, il faudra avancer prudemment et connaître parfaitement les boss qui sont un challenge redoutable. Pour ceux qui souhaitent finir le jeu à 100% et trouver tous les objets cachés il faudra encore rajouter plusieurs heures d'exploration. Le plus important, c'est qu'on n'a jamais l'impression de s'ennuyer, la quête est vraiment prenante.

A quels joueurs s'adresse Darksiders ? Il est vrai qu'on peut se poser la question, car le public familial de Nintendo ne semble pas en adéquation avec ce beat'em all violent et sombre. Cependant Bayonetta a bien vu le jour sur la machine du plombier. La Wii U n'a pas eu beaucoup de jeux de la trempe de Darksiders. Il serait dommage de s'en priver, notamment si vous avez aimé le second volet (très différent), d'autant que Darksiders est sans doute le dernier gros jeu de la défunte Wii U.
Il est aussi important de noter que le jeu est proposé à un tarif réduit (20€), ce n'est pas un titre parfait mais si vous aimez le genre, c'est une très bonne occasion d'allumer de nouveau l'ancienne console de salon de Nintendo.

ImageImageImage

Les Plus

+ Occasion de découvrir le jeu et ressortir sa Wii U du placard !
+ Réalisation soignée (effets, décors, sens artistique)
+ Combats nerveux, gameplay plaisant
+ Durée de vie satisfaisante

Les Moins

Rares bugs graphiques
Les sauts
Pas de 60fps pour la Wii U

Graphismes 16/20

Ambiance post-apocalyptique, vastes décors, souci du détail et de la mise en scène, Darksiders est un bijou visuel pour peu qu'on adhère au thème et au level-design des protagonistes. Certes on peut toujours s'interroger sur le fait qu'il soit indiqué 60 images par seconde sur la jaquette alors qu'en réalité il n'y en a que 30. Les joueurs Wii U seront également indulgents sur le fait que la Wii U ne propose pas d'affichage en 4k comme sur PS4 Pro et PC

Jouabilité 14/20

Les combats s'enchaînent bien, malgré la diversité du gameplay. Les menus rapides permettent de changer d'arme facilement. Toutes les notions de combats (coups, esquives, enchaînements) sont utiles et nécessaires pour progresser. Les difficultés rencontrées résident d'une part dans le calibrage des ennemis qui est compliqué et d'autre part dans les ratés lors des sauts (l'appui sur la touche correspondante n'étant parfois pas pris en compte).

Durée de vie 15/20

Darksiders est un titre où on ne voit pas passer les heures, tant le challenge est passionnant. C'est donc 20h bien remplies qui vous attendent, un peu plus si vous voulez récupérer tous les objets parfois difficiles à dénicher. Pour les amateurs de challenges, il reste le mode apocalyptique.

Bande son 16/20

Les musiques symphoniques vont très bien avec l'ambiance épique. Même si on aurait pu craindre une VF qui ne soit pas à la hauteur de la VO, il n'en est rien, les voix sont très bien choisies.

Scénario 14/20

Si le scénario n'est pas transcendant, il se laisse suivre sans problème, on apprécie les rencontres avec les personnages du jeu et on a hâte de connaître le dénouement final.

Verdict

Virgil Games s'est inspiré de plusieurs modèles dont Zelda pour concevoir Darksiders tout en ayant une identité forte. Déjà salué par la critique en 2010, les joueurs Nintendo ont le droit à une version graphique améliorée. Certes elle n'a pas les moyens d'afficher la 4k mais le titre est plaisant à jouer à tous niveaux. Avec ce remaster voilà l'occasion de découvrir ou redécouvrir la franchise qui n'a pas pris une ride. C'est aussi l'occasion de rejouer à la Wii U, qui dans sa carrière n'a pas été fournie en ce type de jeux. Malgré quelques défauts, Darksiders est un bon choix et vous fera passer d'excellents moments.

16
 Poster un commentaire (0)

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion