Pochette
Wii U

ZombiU

Développeur : Ubisoft Montpellier | Éditeur : Ubisoft | Genre : Survival Horror | Site web officiel
Sortie :🇪🇺 30/11/12🇺🇸 18/11/12🇯🇵 08/12/12 | Multijoueur : 2 joueurs en local
Par Slippy, le vendredi 28 avril 2017 à 03:37

Sorti en même temps que la Wii U, ZombiU était le jeu qui symbolisait la stratégie de Nintendo "post Wii", c'est-à-dire attirer des joueurs passionnés, plus communément appelés hardcore gamers, tout en étant l'exemple de ce que pouvait donner le fameux gameplay asymétrique propre à la Wii U et son GamePad. Le mélange a-t-il fonctionné ? Voyons cela.

Image

La genèse du projet n'a pas été en lien avec les zombies , lors de la présentation de l'E3 2011, Ubisoft présente le trailer de Killer Freaks From Outer Space, un FPS gore mettant en scène des lapins tueurs. Le rapprochement avec la licence des Lapins Crétins était tout fait. Finalement le développeur français a changé d'opinion et a préféré les zombies. Ce n'est pas plus mal, puisque les Lapins Crétins font plutôt référence à des party games et auraient eu sans doute moins d'impact que les morts-vivants, même si le thème est archi revisité.

ZombiU
est donc un survival horror et un FPS puisqu'on voit l'action à travers les yeux du personnage.
L'ambiance est volontairement glauque, sombre et malsaine. L'intrigue se déroule à Londres dans une époque contemporaine. La capitale anglaise a subi une épidémie qui a quasiment transformé l'ensemble de la population en zombies assoiffés de sang, la ville est dévastée et plongée dans le chaos.
Le scénario est certes convenu, mais Ubisoft a vraiment soigné son univers qui vous met immédiatement dans une ambiance angoissante. En effet, les développeurs ont vraiment travaillé l'aspect "survival horror", vous êtes souvent dans l'obscurité, les ennemis peuvent venir de n'importe où, les munitions sont rares ce qui rend la situation pesante et stressante accentuée par une mise en scène flippante (peu de musique, bruits inquiétants qui vous entourent ainsi que le souffle de votre personnage qui laisse deviner l'état de panique dans lequel il est).

Vous incarnez un rescapé du massacre, vous êtes guidé tout au long de l'aventure par une voix à la radio, un protagoniste masculin qui a comme pseudonyme "le survivant". Ce dernier va vous demander de réaliser des missions, de rencontrer d'autres personnages afin de révéler le fin mot de l'histoire.

ImageImageImage
Image

Le jeu est particulièrement difficile, Ubisoft a voulu faire de ZombiU un survival horror dans le sens premier du terme. Le manque de munition oblige le joueur à être constamment sur ses gardes et à privilégier un équipement au corps à corps : la batte.
Celle-ci permet de venir a bout des zombies mais en plusieurs coups. Si certains pourront voir un challenge et un aspect très immersif, beaucoup ont critiqué le rythme assez lent et le fait que les combats rapprochés sont vraiment fastidieux.
La faute sûrement à la comparaison avec les survival horror d'aujourd'hui plus axés sur l'action que sur la survie (syndrome Resident Evil). Pour en rajouter une couche, il est rare que les zombies se déplacent seuls, il suffit de quelques coups de ces derniers pour succomber et cerise sur le gâteau, si vous subissez une morsure, vous êtes infecté et vous perdez de l'énergie progressivement jusqu'à la mort inéluctable votre protagoniste.

Rassurez-vous, le game-over n'existe pas dans ZombiU, heureusement d'ailleurs car vous allez souvent mourir. Quand un rescapé décède, vous en incarnez un autre !
C'est une des bonnes idées du jeu, après la mort d'un survivant, vous recommencez dans l'abri principal dans la peau d'un ou d'une autre survivant(e) avec les armes de base (pistolet, quelques munitions et la batte).
De là vous pouvez retourner à l'endroit de votre dernière mort pour retrouver votre sac à dos !

Véritable fil rouge de l'aventure, le sac à dos permet de stocker les munitions, les armes et divers objets. Quand vous mourrez, vous pouvez toujours récupérer votre sac à dos et donc tout votre inventaire à l'endroit même où vous êtes mort auparavant, astucieux !
Cependant si par malheur on meurt à nouveau sans avoir pu remettre la main sur notre sac à dos, ce dernier ne sera plus récupérable et les objets seront disséminés aléatoirement dans Londres !

Si cela ne suffisait pas, quelques éléments de jeu peuvent entraver votre progression.
Sans tous les citer notons que vous avons une lampe torche qui a besoin d'être éteinte pour se recharger, que les zones sécurisées sont rares, qui plus est pas forcément sur le chemin principal de progression, et que certains ennemis sont différents (parfois ils portent des casques ou crachent une substance capable de vous infliger des dégâts de loin, sans compter ceux qui sortent subitement de derrière une porte).
ZombiU est loin d'être un parcours de santé, mais c'est souvent un plaisir d'y jouer pour les amateurs de sensations fortes, le passage dans la crèche, bien glauque, résume bien cet état d'esprit.

ImageImageImage
Image

Avec tout ce qu'on a cité auparavant, on oublierait presque de parler du gameplay de ZombiU. Celui est axé entièrement sur le Gamepad et est dépendant de ce dernier.
En effet, la mablette de Nintendo sera votre alliée principale, elle a plusieurs fonctions : elle vous sert de radar pour situer les zombies, elle sert également à scanner les environs pour dénicher divers objets ou munitions invisibles à l'œil nu (très pratique) et enfin elle sert à gérer votre inventaire représenté par le sac à dos.

A chaque fois qu'on veut récupérer quelque chose dans son sac, son contenu s'affiche sur le GamePad, permettant de transférer des items sur l'un des six slots du rescapé. Néanmoins quand vous faites ceci, le jeu continue ! Il faut donc continuer à surveiller l'écran TV au cas où un zombie essaierait d'en profiter pour nous attraper. Il en va de même à chaque fois qu'on veut fouiller un cadavre, par exemple, ou encore lorsqu'il faut utiliser un digicode. Dans ce dernier cas, il arrive de n'avoir que trois des quatre chiffres demandés, vous obligeant à essayer différents codes sur le GamePad alors que plusieurs zombies avancent dangereusement vers nous : peur garantie !

Si ZombiU est un parfait exemple pour illustrer le gameplay immersif que peut apporter le gamepad, le jeu n'est toutefois pas sans défauts.
Le plus flagrant et le plus dénoncé est la qualité des graphismes, Ubisoft n'a pas produit un soft flamboyant comme peuvent l'être ses autres productions, les développeurs ont préféré miser sur l'ambiance. En revanche on peut saluer la reproduction des quartiers de la capitale anglaise.
Dans le registre des déceptions on ne peut s'empêcher de citer le mode multijoueur qui est plutôt anecdotique. Pas de mode coopération offline ou online qui aurait été un véritable plus. Le multi à deux joueurs permet notamment à un joueur d'incarner les zombies, il ne peut en fait que les placer sur la carte grâce au GamePad un peu comme un jeu de stratégie.
Parmi les autres modes de jeu : le mode Survie (où le joueur qui joue le rescapé doit tuer le plus de zombies avant de mourir) a peu d'intérêt, le mode Roi des Zombies est déjà un peu plus sympa puisqu'il s'agit d'un "capture the flag".
En gérant le placement (et le type) de ses infectés, on essaie de gêner au maximum le rescapé pendant que celui-ci doit veiller à ne pas laisser trop de drapeaux accessibles aux zombies. Fun quelques parties certes, mais le fait que les modes multi ne soient pas jouables en ligne reste un gros défaut.

En conclusion, ZombiU reste un bon blockbuster qui a permis de booster les ventes de la WiiU à sa sortie. Doté d'une ambiance lugubre et d'un challenge relevé, le jeu s'adresse à un public averti et adulte comme prévu par la communication autour de la console.
ZombiU a le mérite de démontrer les capacités du GamePad, pas étonnant que le soft ait été proposé dans un bundle avec la Wii U.

ImageImageImage

Les Plus

+ Gameplay au GamePad réussi
+ Le système du sac à dos
+ L'ambiance sinistre et la tension constante sur le personnage

Les Moins

La difficulté : manque de munition, robustesse des zombies
Pas le jeu le plus beau de la Wii U
A part le mode solo, rien de bien intéressant

Graphismes 14/20

Les critiques s'attarderont sur une réalisation moyenne et en-dessous des standards des jeux sortis à la même époque, mais les développeurs ont produit un travail remarquable sur l'ambiance générale du jeu et sur certains décors réels fidèlement reproduits, parcourir Londres est plaisant.

Jouabilité 17/20

Un léger temps d'adaptation sera nécessaire si c'est la première fois qu'on touche le GamePad, car il faudra regarder l'écran de la télé et celui de la mablette. Le rythme de jeu est plutôt lent ce qui peut dérouter certains joueurs. La force du gameplay vient du fait que le GamePad est remarquablement utilisé comme outil de fonction, mais surtout d'immersion lorsqu'il sert de sac à dos.

Durée de vie 14/20

15 heures suffiront pour boucler le mode solo, ce qui reste relativement respectable pour ce type de jeu, il est toujours possible de le refaire en mode Survie dans lequel vous ne pouvez jouer qu'un seul rescapé, ce qui est très, très difficile. Dommage que les autres modes de jeu soient inintéressants et anecdotiques. Un vrai mode online aurait été le bienvenu.

Bande son 17/20

L'ambiance sonore est très réussie et renforce encore plus l'immersion du joueur. Le doublage français est de bonne qualité.

Scénario 14/20

Malgré une thématique vue et revue, on souhaite en savoir plus sur l'origine de l'épidémie, le scénario nous tient en haleine.

Verdict

Très immersif, ZombiU arrive à nous faire peur là où d'autres jeux n'y arrivent pas. Le gameplay au GamePad joue un rôle prépondérant dans cette immersion. De plus il est combiné à une ambiance délicieusement malsaine ce qui parvient à nous faire oublier les lacunes techniques et le manque de mode de jeu.

17
 Poster un commentaire (0)

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion