Pochette
Wii

Table Tennis

Développeur : Rockstar Games | Éditeur : Take 2 Interactive | Genre : Simulation/Sport | Site web officiel
Sortie :🇪🇺 19/10/07🇺🇸 23/10/07 | Multijoueur : 2 joueurs en local
Par Joy Kreg, le jeudi 20 février 2014 à 02:24

La simulation, quel "formidable" genre dans le très grand monde du jeu vidéo. Bien que pendant deux décennies la simulation se soit résumée à une accumulation de cliquetis sur des manettes qui souvent suscitaient la rage et expérimentaient des vols planés, elle a fait les beaux jours du couple Sony/Electronic Arts ces vingt dernières années. Une nouvelle simulation est tentante mais le pari est risqué tant le marché est saturé par Electronic Arts. La témérité de Rockstar Games a-t-elle été une bonne opération sur Nintendo Wii ?

Seule la simulation automobile a vraiment échappé au contrôle uniformisé par manette grâce aux volants et pédaliers. Mais en dehors de la conduite, les expériences de reproduction du geste sportif ont rarement été tentées avec succès. C'est dans ce contexte que le tennis de table n'a que très peu été adapté en jeu vidéo. Le phénomène peut s'expliquer par la suprématie du ballon rond et des bagnoles. C' est pourtant sur Xbox 360 que Table Tennis a été initialement édité, sans prise en charge des mouvements du joueur. Ce qui frappe en premier lieu, c'est que le jeu est construit sur un modèle très classique. Logos, menus, paramètres, jeu, la mise en forme usitée depuis la génération 32 bits est respectée à la lettre dans des mises en page très ordinaires et très sobres. Et cette sensation se poursuit quand on sélectionne le personnage parmi les onze pongistes disponibles, ce qui est assez peu. De même que les dix-neuf salles de sport de par le monde qui ne donnent pas l'illusion d'un sport de raquettes très pratiqué.

ImageImageImage

Par ailleurs le passage d'une console à l'autre a permis de conserver des visuels de bonne qualité mais l'impression d'une perte graphique se fait ressentir. C'est une adaptation et non un développement dédié et ça se voit. Ajoutons les musiques qui sont de la trempe des jeux de courses du milieu des années 90 et le titre du jeu évoquant la simplicité des titres des antiques cartouches NES, et l'ensemble prend un aspect très passéiste. Un aspect en totale contradiction avec le gameplay qui, lui, est tout à fait novateur. Topspin, sidespin, lobe, amorti, près du filet, en fond de table, placée à gauche à droite, on peut tout faire de la balle avec la croix directionnelle, les boutons A et B et les mouvements adéquats. Il faut anticiper ces mouvements car c'est le geste entier qui est interprété et détermine l'endroit où tombera la balle. C'est une limite de ce gameplay ; de fait, le coup part en décalage d'une fraction de seconde. Les tireurs d'élite peuvent fixer le Nunchuk pour une jouabilité plus précise mais également plus sensible, délicate.

ImageImageImage

Dans toutes les configurations, après un peu d’entraînement, il est aisé de dégainer les bons coups et de partir tranquillement à l'assaut des modes solo et multijoueur. De quoi occuper vos soirées à plusieurs ou vos journées solitaires ... et vice versa. Car se passer la Wiimote entre amis pour débloquer les personnages, décors et maillots verrouillés à tour de rôle est déjà un challenge convivial. Quinze heures de jeu plus tard, le temps pour les joueurs habitués de compléter les tournois du mode solo, la jouissance du mode multijoueur peut être pleine. Mais elle ne dépassera pas le match un contre un. La Nintendo Wii est connectée à internet, il faudrait peut-être le rappeler aux gens de chez Rockstar Games. La CWF Nintendo n'a pas du être suffisamment promue parce qu'il ne faut pas compter sur un mode en ligne. Une lacune qui, comme pour beaucoup de jeux Wii, entretient un malaise certain dans la communauté des gamers ... hardcore ou non.

ImageImageImage
ImageImageImage

Les Plus

+ une ambiance sportive et fun
+ d'excellents contrôles
+ la meileure simulation de Ping Pong

Les Moins

des temps de chargement trop longs
des visuels perfectibles

Graphismes 15/20

L'héritage de la Xbox 360 est assez beau. Mais le public ne bouge pas dans les gymnases et quelques polygones manquent, surtout sur l'écran de sélection des personnages. Un moindre mal donc.

Jouabilité 16/20

Quatre points bêtement perdus à cause du smash qui ne sort pas toujours au bon moment, de ces étranges sursauts de difficulté très répandus dans les jeux de ces dernières années et les temps de chargement trop longs.

Durée de vie 14/20

Le mode solo dure ce qu'il faut ; sans être court, il prend fin avant l'ennui de la répétition. Mais la durée de vie est amputée par l'absence de mode en ligne.

Bande son 17/20

Elle évite le piège de la guitare électrique hurlante ou saturée qui ne correspondrait pas au genre. C'est une musique électro d'accompagnement qui baigne le jeu dans une ambiance « années 90 » et de qualité, jusque dans les échanges longs ... un très bonne idée.

Scénario -/20

Aucun.

Verdict

En toute discrétion, Rockstar Games a édité en 2007 un jeu de tennis de table bien construit qui représente assez bien ce que la Wii peut avoir de bon à offrir aux joueurs en termes de jeux de sport. Les petits défauts de cette adaptation venue des consoles HD ne gâchent pas vraiment la qualité du titre. Simple mais efficace, Table Tennis mérite sa place sur nos étagères, et encore plus dans nos consoles Wii.

15
 Poster un commentaire (0)

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion