Pochette
Switch

Super Mario Maker 2

Développeur : Nintendo | Éditeur : Nintendo | Genre : Création/Plateformes | Site web officiel | Physique et numérique
Sortie :🇪🇺 28/06/19🇺🇸 28/06/19🇯🇵 28/06/19
Par Slippy, le samedi 21 septembre 2019 à 11:04

Alors que le premier opus s'est imposé en référence dans son domaine, Super Mario Maker 2 arrive en terrain conquis. Certes l'effet de surprise n'est plus là, mais Nintendo a profité de la sortie de ce deuxième volet pour peaufiner encore plus son concept et le rendre encore plus complet qu'il ne l'était déjà. Voyons en détail ce que ce titre très attendu apporte en plus.

Image

La force de Super Mario Maker, premier du nom, avait été de proposer un éditeur de niveau ultra complet et simple d'utilisation, mais également de pouvoir jouer à des millions de niveaux (crées par les joueurs ou Nintendo) pour ceux qui ne sont pas "bricoleurs". Résultat, malgré le peu de Wii U vendues dans le monde, il existe un nombre incalculable de niveau. Il ne sont pas tous intéressants, il est vrai, mais certains valent vraiment le détour. Les joueurs et fan de Mario ont pu libérer leur créativité et proposer des stages encore meilleurs que les développeurs. Pour ceux qui n'ont pas la fibre créative, Super Mario Maker est un vivier inépuisable de niveaux à jouer.

Sans surprise, Super Mario Maker 2 reprend ce concept d’ambivalence, création et jeu de plate forme, en enrichissant bien entendu la formule et proposant de nouvelles choses. Commençons d'ailleurs par les nouveautés. Souvenez-vous, Super Mario Maker utilisait les moteurs de Super Mario Bros. (NES), Super Mario Bros. 3 (NES), Super Mario World (Super Nintendo) et New Super Mario Bros. U (Wii U). Super Mario Maker 2 rajoute un nouvel univers : Super Mario 3D World (Wii U) ! Ce dernier monde, relativement apprécié déjà sur Wii U, apporte encore une multitude de possibilités, de création et un gameplay différent.

Les habitués de la franchise (et aussi les autres) voudront sans doute s'essayer d’emblée au mode histoire, une des nouveauté du deuxième opus. Dans ce mode, il faut reconstruire le château de Peach, pièce par pièce, car UndoDog (le chien qui efface les niveaux) a commis une boulette et donc fait disparaître le fameux bâtiment. Les Toads vont donc donner des missions à Mario, ce qui va lui permettre de gagner de l'argent et ainsi payer la reconstruction du château.

Le mode histoire est un très bon moyen de découvrir les bases du jeu, de la construction de niveau, c'est un peu comme un très grand tutoriel. Les joueurs pourront le finir en cinq heures et vont sans doute s'inspirer ce des niveaux originaux pour leurs futures inventions ! Même si certaines possibilités du mode histoire sont absentes en mode création, peut être viendront-elles dans une future mise à jour ?

ImageImageImage
Image

Toujours dans l'aspect plate forme, le mode défi infini propose de jouer à une très grande multitude de niveaux crées par les autres joueurs. Le défi infini rappelle le challenge des 100 Marios sur Wii U, mais la différence est que le nombre de vie dépend de la difficulté et qu'il y a pas de fin ! La partie se termine quand Mario n'a plus de vie. Le joueur a toujours la possibilité de zapper sur un autre niveau (ce qu'il lui coûte une vie) sauf en difficulté Super Expert où cette option signifie le game over. Le mode défi infini est parfait pour les parties nomades sur le pouce ! En général les niveaux sont très courts et on a la certitude de jouer à des niveaux différents à chaque fois. Les amateurs de challenge et les perfectionnistes auront toujours le loisir de revenir sur ces stages et de battre des records (le classement est remis à jour toutes les semaines).

L'essence même de la licence Super Mario Mario Maker est bien entendu l'éditeur de niveau, et dans ce deuxième opus, les possibilités se sont fortement accrues par rapport au premier épisode. Énumérer toutes les nouveautés de l'éditeur serait très long tellement les innovations sont nombreuses. Contrairement au jeu sur Wii U, on est moins restreint dans la fabrication des niveaux. Par exemple, on peut maintenant arrêter le scrolling automatique, faire des salles fermées, des sous niveaux verticaux. C'est en tâtonnant et en explorant les possibilité que les artistes verront toutes les choses (nouvelles) qu'ils peuvent faire. Les niveaux crées seront bien plus variés, la seule limite sera l'imagination !

La nouveauté principale du mode d'édition est que les créateurs peuvent imposer aux joueurs une condition de victoire, et cela change beaucoup de chose. Les bâtisseurs pourront obliger aux participants de récolter un nombre défini de pièces ou de tuer un ennemi particulier avant de terminer le niveau.

Visuellement, les habitués de la franchise verront l'apparition de nouveaux type de niveaux : forêt, désert et neige, qui s'ajoutent aux niveaux extérieurs classiques, souterrain, aquatique, maison fantôme et château de Bowser. Tous ces types de niveaux se déclinent selon les 5 grands thèmes, de Super Mario Bros. sur NES à Super Mario 3D World sur Wii U. Enfin, et sans spoiler, sachez que le jeu introduit le mode nuit dans lequel gameplay est différent. Par exemple, dans le décor de neige le sol est plus glissant, dans la forêt l'eau est transformé en poison mortel, etc. Il y a également beaucoup de changements dans le mode jour (le visuel, les ennemis, les power up). Ce mode nuit est un ajout de taille !

Comme pour son aîné, créer des niveaux dans Super Mario Maker 2 est très facile, nul besoin d'avoir des compétences de programmeurs ! En moins de 20 minutes, on peut inventer des stages complexes et les partager. D'ailleurs pour qu'un stage soit validé, il faut le créateur le termine lui même (cela évite avoir à faire à des niveaux infaisables).

ImageImageImage
Image

Par contre, ceux qui ont connu le jeu sur Wii U vont vite voir combien le Wii U gamepad était un outil incomparable pour les constructions de niveau. Sur Switch, mieux vaut éviter les manettes, trop peu pratiques et avec les Joy-Cons c'est également très fastidieux. Il y a même un mode de création en duo avec un Joy-con. Si l'idée paraissait bonne sur le papier, dans les fait c'est une véritable catastrophe. Il vaut mieux se procurer un stylet et passer la Switch en mode nomade. Mais à l'heure actuelle, ce précieux accessoire est difficile à trouver seul. Il faut alors se tourner vers l'édition limitée, plus chère.

Comme pour le premier opus, Super Mario Maker 2 est un jeu très communautaire. L’intérêt des créateurs est bien entendu qu'un plus grand nombre de joueurs essaient leurs niveaux. Pour que ces joueurs se retrouvent dans la jungle des niveaux crées, Nintendo à améliorer ses filtres de recherches, avec l'apparition de "tags' (mot clé), par exemple.

Autre nouveauté, les développeurs ont inclus un mode multijoueur, jusqu'à 4, en coopération ou en versus, en ligne ou en local avec une seule cartouche. Cela concerne l'aspect plate forme et non la création de niveaux. Ce mode multijoueur est plutôt une bonne pioche et s'avèrent être relativement fun. Malheureusement plusieurs bémols viennent un peu gâcher l'expérience : en ligne on ne peut pas jouer avec ses amis (pour l'instant), il n'y a pas de filtre de recherche de niveaux, ce qui fait qu'on peut se retrouver à jouer dans des stages incompatibles avec le jeu en multi et pour finir les joueurs attendent 30 secondes entre chaque niveaux, alors que pour certains ils se terminent en moins d'une minute.

Au final, est ce que Super Mario Maker 2 fait mieux que sont prédécesseur ? Oui incontestablement, l'outil d'édition est vraiment plus riche, et encore plus complet. Nintendo a distillé une multitude de petites nouveautés que les joueurs découvriront au fur et à mesure, du moins, pour ceux qui ont l'ancienne version sur Wii U. Les fans du plombier vont s'en donner à cœur joie, et qu'on soit créateur ou tout simplement joueur, Super Mario Maker 2 est un titre ou les possibilités sont infinies, tout simplement.
Toutefois, la création de niveau n'est pas du tout agréable si on n'a pas de stylet et enfin le multijoueur est plutôt anecdotique car ce dernier est assez critiquable sur plusieurs points.

ImageImageImage

Les Plus

+ L'outil d'édition plus que complet
+ Les nouveautés très nombreuses
+ Le mode nuit !
+ Durée de vie infinie, en plateforme et création
+ Côté communauté renforcé.

Les Moins

Le stylet quasi-obligatoire
Le multijoueur sympa mais passable.

Graphismes 16/20

L'univers Super Mario Bros. dans toute sa beauté et ses particularités qui le rendent tellement originale, et ceci à travers les âges de la NES à la Wii U.

Jouabilité 14/20

En tant que joueur vous rencontrez aucune difficultés surtout si on connait les jeux par cœur. En tant que créateur par contre, constuire un niveau avec la manette ou les Joy-Cons est une tâche compliquée, le stylet sera alors votre atout le plus précieux, mais il n'est pas vendu dans l'édition simple

Durée de vie 20/20

En un mot infinie.

Bande son 16/20

Tout comme les graphismes, les musiques et bruitage sont atypiques. Qu'on aime ou pas ils font parti intégrante du monde du plombier.

Scénario -/20

Le mode histoire en raconte une (histoire), sommaire, certes, mais ce critère ne remet pas en cause la qualité du jeu !

Verdict

Super Mario Maker 2 ne chamboule pas le concept initial mais apporte des ajouts et du contenu supplémentaire qui agrémente pleinement la franchise notamment dans la partie création. Si Nintendo a tenté d'apporter quelques modes en plus de façon hasardeuse, et si le stylet est plus qu'obligatoire pour profiter du jeu, il en reste pas moins que Super Mario Maker 2 est un titre de référence pour la plateforme et l'édition de niveau, une véritable lettre d'amour à tous les fans de Mario.

18
 Poster un commentaire (1)
#1 Samedi 21 Septembre 2019 à 13:51:10

Le joueur a toujours la possibilité de zapper sur un autre niveau (ce qu'il lui coûte une vie) sauf en difficulté Super Expert où cette option signifie le game over.

Là tu racontes un peu n'importe quoi 😅

Car premièrement tu ne perds pas de vie en zappant un niveau (contrairement au premier), et on est heureusement libre de le faire également en Super Expert. Ou alors j'ai mal compris ? 🤔

Le mode défi infini est parfait pour les parties nomades sur le pouce !

J'ai pas compris la fin de cette phrase, une erreur du correcteur automatique ?

Sinon, le test retranscrit bien les atouts du jeu 😁

Édité par Se7h le Samedi 21 Septembre 2019 à 13:52:46

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion