flux RSS twitter Google+ facebook
diaspora* Mastodon twitch youtube


Test de Splatoon 2 sur Switch
Fiche
Pochette

Développeur :  Nintendo EPD
Éditeur :  Nintendo
Genre :  Third Person Shooter

Sortie :  le 21/07/17 en Europe
le 21/07/17 en Amérique
le 21/07/17 au Japon

Multijoueur :  8 joueurs en local
8 joueurs en online

Auteur
Slippy
avatar
Rédacteur

Cet article a été écrit le
mercredi 23 août 2017 à 05:01.
Image
Le retour de Splatoon sonnait comme une évidence, le premier opus étant un véritable succès. La question principale est de savoir ce qui a changé, quelles sont les nouveautés, et si Splatoon 2 est à la hauteur de son prédécesseur.
Image
Le premier Splatoon, sorti en 2015, était vraiment une bouffée d'oxygène dans la cosmos des jeux vidéo et ce pour plusieurs raisons :

C'était une nouvelle franchise, assez inhabituel chez le développeur nippon qui a l'habitude de « nager en eau connue ». Le concept était à la fois simple et terriblement grisant, enfin le jeu se jouait principalement online, chose qui se voyait peu sur Wii U.

La mayonnaise aurait pu ne pas prendre, il arrive que certaines idées ne trouvent pas la réussite. Toutefois avec Spatoon, Nintendo a fait mouche, le titre a été le jeu Wii U le plus vendu au Japon, et a rassemblé une très grande communauté.

Cet engouement s'explique par le fait que Nintendo a supporté et alimenté son jeu sur le long terme. En effet, les développeurs ont apporté régulièrement des mises à jours gratuites. Au final Splatoon s'est retrouvé avec un contenu riche qui lui a permis d'accrocher et fidéliser ses joueurs, d'ailleurs même aujourd'hui, le online du premier opus est toujours autant prisé.


Rappelons le concept pour ceux qui ne le connaissent pas encore : Spatoon est un jeu de shoot en vue derrière le personnage, plus communément appelé TPS (jeu de tir à la troisième personne). Deux équipes de 4 essaient de recouvrir le sol d'une arène avec leur propre couleur de peinture, tout en alignant quelques « frags » en passant, juste pour la forme.

Cela paraît simpliste, mais comme souvent dans les jeux Nintendo, le gameplay est plus élaboré qu'à première vue. Vous incarnez des Inklings (des calamars humanoïdes) qui peuvent s'immerger dans leur peinture (mais aussi dans celle des adversaires) pour surprendre leurs rivaux.

Les très nombreuses armes, font varier la façon de jouer. Splatoon est un jeu multijoueur où l'entraide est primordiale, travailler en équipe est beaucoup plus efficace que jouer seul dans son coin.

Outre le traditionnel mode guerre de territoire, il existe d'autres modes de jeu qui mettent en exergue vos talents et votre entraide.

Voilà en gros comment on pourrait parler de Splatoon, bien entendu en détail il existe plein de paramètres à découvrir.
Image Image Image
Image
On ne change pas une équipe qui gagne, et Nintendo l'a bien compris. Si on compare graphiquement les deux softs, on pourrait pratiquement dire que ce sont deux clones. Au niveau de la réalisation le géant japonais n'a pas pris le risque de tout chambouler.

Il faut aussi dire que l'identité visuelle et sonore du premier Splatoon était forte et faisait le charme de ce dernier.

En reprenant les graphismes très colorés, kawaiis et teintés d'humour notamment au niveau des personnages, Splatoon 2 se revêt d'une personnalité graphique qui lui est propre, et relativement attachante.

Bien entendu, sur la Switch on verra des jeux plus beaux, mais l'aspect graphique n'est pas l'attrait principal du soft.

Globalement Splatoon 2 reprend les bases du gameplay de son prédécesseur. Pour les néophytes, le jeu débute avec un petit tutoriel, cette introduction est surtout là pour se familiariser avec une mécanique propre à la série, la visée avec le gyroscope :

Plutôt que de tourner le stick, vous pouvez ainsi orienter la console (ou la manette Pro, ou les Joy-Con) dans la direction voulue pour ensuite tirer. Ce n'est vraiment pas simple au début, et il faut vraiment de la patience et de l'entraînement pour viser correctement sans mettre de l'encre partout sauf sur la cible. Et si vous trouvez ça trop compliqué, sachez qu'on peut désactiver le gyroscope pour retourner à un système de visée plus classique (et efficace) pour un TPS.

Question maniabilité, Splatoon 2 reste très correct. Les Joy-Con, toujours trop petits, peuvent donner mal aux mains après de nombreuses heures de jeu, mais le titre se contrôle aisément avec ces petites manettes, qu'elles soient attachées à l'écran ou détachées dans chaque main. Cependant si vous avez un Pro Controller, l'expérience est plus agréable et la visée bien plus précise.
Comme sur Mario Kart 8 Deluxe, ça sera encore deux camps qui vont s'affronter : les partisans du gyro vont soutenir que ce gameplay est bien plus technique que celui avec la visée classique !
Quelque soit votre façon de jouer, il faut également prendre en compte les armes. On ne joue pas du tout de la même manière avec un liquidateur, un concentrateur, ou un rouleau ! Les armes ont toute une portée, une puissance, et un temps de rechargement différent.

Spatoon 2 n'est pas qu'un jeu multijoueur, il y a un mode solo appelé mode Héro. Ce dernier pourrait être assimilé à un rite d'initiation pour les bleus, mais pas seulement. Le mode Héro vous propose de suivre une histoire, qui ne casse pas 3 pattes à un canard certes, mais permet de collecter des objets pour améliorer ses armes et des parchemins pour en connaître un peu plus sur le scénario.
Comme sur Wii U le solo est dispensable et court (5h) mais il a le mérite d'exister et fait surtout office de long tuto !

Le cœur de Splatoon 2 se trouve bien entendu dans le multi et ses différents modes de jeux :
Le mode majeur, accessible en partie rapide, est toujours Guerre de territoire, qui consiste à recouvrir davantage de surface au sol avec sa peinture que l'équipe adverse. L'équipe gagnante est celle qui a le plus de territoires couverts de son enduit.
Il y a trois autres modes, accessibles en matchs pros (à partir du niveau 10 de votre avatar), à savoir Défense de zone, Expédition risquée et Mission Bazookarpe. Le premier demande de sécuriser une zone définie le plus longtemps possible, le deuxième vous invite à contrôler une plateforme jusqu'à l'arrivée au camp adverse, tandis que le dernier est l'équivalent du Capture de Drapeau.
Ces 4 modes que je viens de citer étaient déjà sur Wii U, donc rien de nouveau à part le fameux mode Salmon Run.

Ce dernier est jouable en coopération (en ligne ou en local, à condition d'avoir des amis et surtout plusieurs Nintendo Switch). Ici, c'est la pêche aux œufs de saumons qui est pratiquée. Les joueurs sont regroupés en une seule équipe de quatre, avec comme mission de survivre à trois vagues d'ennemis, et surtout de récupérer un maximum d'œufs afin de les ramener dans un seau au centre de la carte. À la fin de chaque vague, un Salmonoboss apparaît, et l'aspect coopératif prend ici tout son sens.
Fun et addictif, le mode Salmon Run propose quelque chose de neuf pour cette suite, et avec une difficulté croissante, ce mode est vraiment LA valeur ajoutée du soft.
Image Image Image
Image
Au niveau du contenu, Spatoon 2 propose un « pack de démarrage » plus conséquent que celui qu'on avait eu sur Wii U.
Il y a 8 cartes différentes, celles-ci sont bien fichues mais ont souvent comme inconvénient leur grandeur. Elles sont très longues à grimper (pour certains stages en hauteur).
Il faut encore une fois compter sur un système de rotation, qui permet de jouer seulement à deux cartes pendant deux heures, en attendant la rotation (même chose pour les modes des matchs pros). On aurait aimé que Nintendo accorde aux joueurs un peu plus de liberté au lieu de leur forcer la main !

Du côté des armes, c'est déjà un festival : Liquidateur, Concentrateur, Rouleau Double, Encreur etc.. L'arme la plus originale reste le Para-Encre, un parapluie qui lance un peu l'encre, mais qui sert surtout à se protéger.
Par ailleurs, des armes secondaires sont toujours présentes, comme la bombe curling, sans oublier les armes spéciales, qui peuvent être utilisées après quelque temps et qui sont redoutables, à l'instar du Chroma-jet, un jetpack qui recouvre de peinture le sol et qui permet de tirer des bombes depuis les airs.

Pour l'équipement, c'est aussi une belle source de contenu. Le joueur peut acheter à Chromapolis des vêtements (chapeau, tee-shirt, chaussures), chacun ayant des bonus plus ou moins intéressants, dont l'effet est amélioré si le joueur le porte souvent pendant les matchs en ligne. Et il est même possible d'effectuer une sorte de reroll (le fait d'enlever les bonus pour en avoir des différents via un personnage) mais c'est totalement aléatoire.

Pour avoir l'équipement parfaitement adapté à votre style de jeu, il va falloir de la patience, beaucoup de patience. D'ailleurs, la patience est le maître mot des parties en ligne. Déjà, il ne faut pas être pressé avant de trouver huit joueurs pour lancer une partie (les mini-jeux qui permettaient de patienter sur Wii U ont disparu !)

Pour personnaliser son équipement, il faut atteindre le niveau 4, ce qui demande déjà une bonne grosse heure de jeu. Alors, imaginez pour le niveau 10 (pour les parties classées), sans oublier que plus le niveau est élevé, plus il requiert de points pour être passé.


Spatoon 2 demande vraiment de l'engagement et ne convient pas aux joueurs occasionnels qui ne pourraient pas profiter pleinement du jeu.
On peut parler ici d'un « grinding » (tâche répétitive effectuée dans le but d'obtenir un avantage pour son personnage) très, voire trop, important, on peut aussi y voir le moyen d'attirer le joueur à revenir régulièrement sur le jeu.

On peut faire confiance à Nintendo pour proposer continuellement du contenu supplémentaire (armes, niveaux, équipements) et également des événements spéciaux (Spatfests).


Un gros défaut du premier volet était l'absence d'un chat vocal pour un jeu qui se veut stratégique. Nintendo propose donc une application Nintendo Switch Online (iOS et Android) pour discuter avec ses amis en ligne.

Néanmoins dans les faits, il faut créer une partie privée, inviter ses amis in-game et dans le chat, et surtout ne pas oublier de garder son smartphone ou sa tablette près de soi pour être audible. On aurait préféré que le chat soit déjà intégré dans le jeu.

Pour être exhaustif sur Splatoon 2, sachez que la mini-map qui s'affichait sur le GamePad de la Wii U, est disponible en pressant la touche X, mais les combats sont toujours très frénétiques et les joueurs auront guère le temps d'effectuer cette manœuvre pour la contempler ! Autre choix des développeurs, exit l'écran partagé ! Mais sur le petit écran de la tablette, cette décision peut être compréhensible par manque de visibilité.

Dans le chapitre des différences, les modes de jeu online disposent aujourd'hui d'un classement séparé, source de motivation pour ceux qui visent le S+ (niveau suprême) et les nombreux grades supplémentaires dans chacune des activités.


Au final est-ce que Spatoon 2 est une véritable suite ou plutôt une version améliorée du premier ? Le sujet fait débat et c'est normal puisque Nintendo n'a pas pris le risque de chambouler toute la recette qui avait fait ses preuves.

Le soft reste toujours aussi prenant, et trouvera sans mal son public (vétérans ou nouveaux venus) grâce à un concept au fun inégalé et par le fait que le jeu a une longue vie devant lui car les développeurs vont à coup sûr supporter leur produit pendant longtemps.
Image Image Image

Les Moins

- Peu de prise de risque par rapport à Spatoon sur Wii U
- Le temps d'attente entre chaque partie online
- Que c'est long pour grimper d'un niveau !
- Le rotation des maps et des modes pro imposés
- Le chat vocal à télécharger

Les Plus

+ Le concept terriblement accrocheur
+ Identité visuelle efficace et marquée
+ Le mode Salmon Run
+ Toujours plus d'armes et d'équipements
+ Le support de Nintendo dans le futur
Notes
14/20
Graphismes :
Colorés, flashys, très nippons ! Splatoon 2 ne sera pas la vitrine graphique de la Switch, mais l'ensemble artistique rend le jeu unique.

17/20
Jouabilité :
Le gameplay de Splatoon 2 est simple à comprendre, mais long à maîtriser ! Divers facteurs peuvent faire varier votre façon de jouer comme les armes, votre équipement et les niveaux. Certains préféreront le gameplay basé au gyroscope, d'autres le gameplay plus classique sans ce dernier. La jouabilité du titre reste très convaincante et bien pensée.

19/20
Durée de vie :
Si on fait fi du mode Héro qui sert plus d'un long tutoriel, la durée de vie de Splatoon 2 sur le online est quasi infinie. Chaque match est différent, les différents modes de jeux apportent de la variété aux parties. Les jeu est toutefois destiné aux joueurs assidus car augmenter de niveaux et avoir l'équipement rêvé demande énormément de temps et d'engagement. On fait confiance à Nintendo pour offrir à son bébé du contenu de façon continuelle.

14/20
Bande son :
Les musiques et les bruitages made in Nintendo peuvent paraître horripilants si on les écoute hors contexte, mais passent beaucoup mieux quand on joue !

-/20
Scénario :
Il a le mérite d'exister, tout au moins pour le mode Héro.

16/20
Verdict :
Splatoon 2 ne bénéficiera pas de l'effet de surprise de son ainée, mais plus important il ne déçoit pas. Nintendo a joué la sécurité en proposant un titre qui se rapproche beaucoup de son prédécesseur en ajoutant tout de même quelques nouveautés dont le délicieux Salmon Run. On ne doute pas une seconde du succès de Splatoon 2 dont le online rend accro et occupera les joueurs durant des années à venir.
Commentaires
Il y a 2 commentaires
Poster un commentaire
Se7h

Webmaster / Dev. web
#1 Mercredi 23 Août 2017 à 19:05:59
Très bon test ;)

J'avais assez peu jouer au premier opus, car l'impossibilité d'y jouer sur la mablette me donnait très peu de temps pour y jouer :roll:

Du coup sur Switch je me suis mis bien plus sérieusement, et c'est vraiment le kif total :D
Édité par Se7h le Jeudi 24 Août 2017 à 12:43:25
[Citer]
Slippy

Rédacteur
#2 Jeudi 24 Août 2017 à 04:59:06
Merci Se7h! En effet c'est un jeu qui demande de l'investissement!
[Signature]
[Citer]
Poster un commentaire
Vous devez vous pour ajouter un commentaire.

Cliquez ici pour vous inscrire.