Pochette
Wii U

Sniper Elite v2

Développeur : Rebellion | Éditeur : 505 Games | Genre : FPS/Infiltration/Tactique/Tir | Physique uniquement
Sortie :🇪🇺 2013🇺🇸 2013 | Multijoueur : 1 joueurs en local
Par Slippy, le mercredi 17 février 2021 à 16:45

Sept ans après le premier opus, la franchise qui met en scène un tireur d’élite revient dans un nouvel épisode. Les développeurs, le studio anglais Rebellion, n’oublient pas Nintendo en proposant une version Wii U. Sortie plusieurs mois après les autres, que vaut cette version ?

Image

Rares sont les jeux à mettre en lumière les snipers, pourtant c’est souvent un profil de joueur utilisé dans les FPS (Call of Duty) et qui démontre en général une aisance et une supériorité dans les jeux de tir. Sniper est plus difficile que de tirer simplement avec une arme quelconque.
Le premier Sniper Elite est sorti en 2005 sur PS2 et Xbox, même s’il n’était pas révolutionnaire, il a suscité des critiques positives en ce qui concerne son gameplay et son ambiance.
Le jeu aurait pu tout aussi bien sortir sur GameCube, mais les développeurs ont préféré une sortie sur Wii en 2010, bien trop tard ! La jouabilité avec les Wiimotes et les Nunchuks n’était pas fameuse de surcroît.

Ayant eu le temps de peaufiner la suite et bénéficiant de machines plus puissantes, Sniper Elite v2 sorti en 2012 sur PC, PS3 et Xbox360 était bien meilleur que son prédécesseur. Une fois n’est pas coutume la version Wii U est arrivée plus tard (juste quelques mois cette fois-ci).
Il s’agit ici d’un jeu de tir à la troisième personne (vue derrière le personnage). Comme son nom l’indique le fusil sniper est à l’honneur tout au long du jeu, mais pas seulement, vous aurez également en votre possession des armes d’appoint. Vu le nombre limité de munitions, vous comprendrez rapidement qu’elles ne s’utilisent qu’en cas de dernier recours.

On passera vite sur le scénario. On y incarne un soldat américain, un tireur d’élite, Karl Fairburne qui doit coûte que coûte éliminer les responsables du programme V2, un missile balistique sous forme de fusée utilisé par les nazis contre les Anglais notamment.
En effet l’histoire se déroule en 1945, à la fin de la guerre à Berlin, Faireburne devra aussi empêcher le programme de tomber sous les mains des Russes.
Le dénouement est certes prévisible, mais il y a toujours quelques retournements de situation qui donnent un peu de suspense. On apprécie de combattre non seulement les Allemands mais aussi les Russes, prémices d’une guerre froide.

Image

N’y allons pas par quatre chemins, la version Wii U de Sniper Elite v2 est loin d’être la meilleure, elle ne bénéficie ni des capacités de la machine ni de son gameplay asymétrique, et surtout elle est amputée de modes de jeu et de contenu. Le titre garde ses qualités intrinsèques mais aussi ses défauts.

À propos de la réalisation, tout d’abord, Sniper Elite v2 est bien plus abouti que le premier opus, heureusement ! Mais beaucoup d’autres jeux (de même ou de différents genres) sont plus agréables à l’œil sur Wii U. L’ensemble est honnête, les amateurs de décors de guerre (villes délabrées) seront ravis.
La grandeur du terrain de jeu est très satisfaisante, le character design est cependant en retrait. L’attraction principale du soft est la « kill cam ». En effet dès lors qu’on touche un ennemi avec un tir fatal, on a le droit de voir, tout de suite après, la trajectoire balistique et comment le projectile atteint la partie du corps (tête, reste du corps) du défunt rival.
La mise en scène est particulièrement macabre puisqu’on voit comment la balle pénètre dans l’individu avec un gros plan des organes et des os, avec en plus les bruitages des tripes et des os qui explosent littéralement sous l’impact. Bien gore mais jouissif il faut le dire aussi !
Le jeu est parfaitement fluide, il n’y a pas de problèmes graphiques à signaler. Toutefois la réalisation dans son ensemble reste passable, on a largement vu mieux sur la machine de Nintendo.
Mention très bien aux musiques de jeu, on a le droit à de belles « envolées » symphoniques, les doublages sont aussi de bonne qualité.

Sur le gameplay ensuite, le jeu fait la part belle au fusil de précision et procure de bonnes sensations avec celui-ci. La discrétion sera votre meilleure alliée. Vous pourrez toujours « foncer dans le tas » mais vous vous rendrez bien compte que c’est loin d’être la meilleure solution et loin d’être la plus gratifiante.
Votre soldat dispose de la parfaite panoplie de sniper, avec des jumelles qui vous permettront de visualiser vos cibles (et de les marquer), ainsi que de mines de proximité pour couvrir vos arrières.
Vous pouvez marcher en étant baissé, ramper dans des endroits exigus, vous protéger contre des murs, des épaves de voitures, ou également atteindre des postes en hauteurs pour plus de visibilité. Comme vous le voyez le gameplay « émergent » vous laisse la liberté d’opérer à votre guise mais dans la limite du possible.

Comme dit plus haut, la discrétion est à préconiser, seulement votre fidèle fusil fait un bruit d’enfer et tirer une cartouche alertera aussi les ennemis (logique !). Mais vous êtes souvent à l’extérieur dans Berlin dévastée, théâtre de bombardements incessants. Le bruit de ces derniers peut couvrir celui de votre fusil de précision. D’ailleurs un indicateur sur l’écran vous affiche le niveau de bruit extérieur afin de couvrir au mieux votre tir (sachant que d’autres bruits peuvent couvrir le tir de votre fusil également)
Dans les espaces confinés ou dans les bâtiments, vous pourrez également jouer sur la furtivité en vous approchant dans le dos des ennemis, et en les éliminant discrètement. Vous avez aussi en possession un pistolet silencieux, efficace mais uniquement à courte portée.

Si par malchance vous vous faites repérer, vous pourrez toujours engager un combat rapproché avec des armes de moyenne distance : les mitraillettes et des grenades. Ce modus operandi doit cependant être utilisé dernier recours, en effet, le nombre très limité de munition ne permet pas de combattre sur tout un niveau. Vous pouvez toujours récupérer de provisions sur les cadavres de vos rivaux mais à raison de 3 à 5, ce n’est jamais suffisant.
Sniper Elite v2 vous incite clairement, par son gameplay, à réussir les missions en parfaite discrétion, ce qui procure un vrai plaisir de jeu.

Image

Les développeurs ont poussé le réalisme au maximum concernant le fusil sniper, puisque vous pouvez configurer la difficulté de son maniement. En effet au début de la campagne on peut choisir si la distance de la cible va impacter la trajectoire de la balle. Si vous sélectionnez cette option, il faudra donc ajuster votre tir lorsque vous visez un ennemi au loin.
De même votre rythme cardiaque impacte la précision de vos tirs. Si vous venez de courir ou que vous venez d’être atteint par une balle, votre cœur bat très vite et votre précision en pâtit. Il vaut mieux donc attendre quelques instants pour que votre personnage reprenne son calme.
Un indicateur permet de connaître le rythme cardiaque quand vous visez, et vous pouvez également couper votre respiration pour stabiliser la visée.
Autre bonne idée, quand vous êtes pris pour cible, il y a un « ghost » de votre avatar à l’endroit où les ennemis vont ont repéré, cela vous permet de savoir à quel endroit les soldats adverses vont se rendre dans un premier temps, et surtout d’éviter de retourner à cet endroit.

Sniper Elite v2 n’est pas un jeu assez difficile à la base, ceux qui recherchent du challenge se tourneront vers le mode de difficulté le plus élevé. Concernant l’IA des antagonistes, elle est assez ambivalente. Les soldats adverses n’hésitent pas à se mettre à couvert, à balancer des grenades et à essayer de vous prendre à revers, mais paradoxalement ils quittent trop prématurément leurs abris pour se mettre à découvert et sous le feu de votre arme.

C’est vraiment sur le contenu que la version Wii U déçoit beaucoup. À part la campagne solo qui se termine grosso modo en 8h, il n’y a rien pour augmenter la durée de vie. Il y a toujours les lingots d’or et les bouteilles de vins à rechercher dans les niveaux, mais cela ne sert pas à grand-chose au final, à part débloquer des extras.
Exit donc la campagne en coopération et le multijoueur, pourtant très bon sur les autres supports. Le plus incroyable c’est que les développeurs n’ont jamais communiqué au préalable sur ces carences, les joueurs ont découvert le pot aux roses lors de la sortie du jeu.
La version Wii U ne bénéficie même pas des DLC sortis et qui auraient pu grossir l’intérêt du jeu.
Il y a bien un mode survie qui consiste à affronter des vagues d’ennemis de plus en plus difficiles, mais ce mode de jeu est relativement peu intéressant tant il est répétitif.

Les Plus

+ Paradis pour sniper
+ Mélange action et d'infiltration
+ Les kills cam

Les Moins

Contenu rachitique
Pas de mutli, les joueurs Wii U totalement lésés

Graphismes 14/20

La réalisation générale est honorable et permet de relativement bien se plonger dans l’ambiance de guerre, au milieu des ruines de Berlin.

Jouabilité 15/20

Les fusils sniper procurent de très bonnes sensations, Sniper Elite v2 est sans doute la meilleure simulation dans ce domaine. Pour le reste du gameplay, cela reste classique mais efficace.

Durée de vie 9/20

Le gros point faible du jeu, la campagne dure quelques heures et il n’y a pas de multijoueur.

Bande son 16/20

De très belles musiques accompagnent le joueur, on apprécie que ces dernières s’accélèrent quand vous êtes repéré ce qui accentue la tension.

Scénario 14/20

Une histoire prenante, basée sur des faits réels, qui permet de capter l’attention tout au long de votre mission.

Verdict

Sniper Elite v2 n’est pas un mauvais jeu, c’est le meilleur dans son domaine. Il procure d’excellentes sensations, on se prend vraiment pour un tireur d’élite. C’est vraiment dommage que la version Wii U soit amputée de plusieurs modes de jeux, sans raison apparente.

14
 Poster un commentaire (0)

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion