Pochette
3DS

Professeur Layton et le Masque des Miracles

Développeur : Level-5 | Éditeur : Nintendo | Genre : Réflexion/Aventure | Site web officiel
Sortie :🇪🇺 26/10/12🇺🇸 28/10/12🇯🇵 26/02/11
Par megamagus, le dimanche 13 octobre 2013 à 22:56

Prologue 

" Toute énigme à sa solution » tel est le slogan de la série des Professeur Layton dont le principal objectif est bien sûr de résoudre des énigmes et ce 5e opus en est rempli. 5e opus qui marque également la transition du support DS vers la 3DS qui, il faut le dire, est une grande réussite.

Image

I) Reprendre les mêmes codes... en mieux

Comme nous vous l'avons dit, la transition vers la 3DS a fait peur à beaucoup de fans se demandant comment Level-5 allait inclure intelligemment la 3D pour un puzzle-game. Et bien finalement, le développeur a fait un travail très bien choisi puisque la 3D se révèle être discrète et à la fois utile. Seul bémol sur les cinématiques qui elles sont en 2D. Les énigmes utilisant la 3D sont présentes mais pas envahissantes, les environnements donnent de bonnes impressions avec une nouveauté pour cet opus : un second plan parfois bien caché puisqu'il faut cliquer sur un élément précis pour pouvoir le découvrir. Encore une fois, cet épisode regorge de nouveaux personnages jouables ou non avec lesquels il faut interagir pour poursuivre l'enquête. D'ailleurs, le scénario comporte lui aussi de bonnes idées. Pour faire court : le Maître du masque accompli chaque soir un nouveau « prodige » dans la ville de Dorémont entraînant un malheur (personnes changées en pierre, protagonistes sortant de leurs tableaux, etc...). S'en suit alors un florilège d'énigmes et autres défis en tout genre. On retrouve bien sûr les traditionnels casse-têtes où l'on doit déplacer une boule d'un point A à un point B : vous savez, ces énigmes où vous pensez avoir réussi après 30 minutes et vous vous rendez compte qu'il manque un carreau. Au niveau des énigmes, la grosse nouveauté (elle était présente dans les anciens opus mais pas opérationnelles) reste que l'on peut recevoir une énigme par jour à compter du jour de sortie du jeu et cela pendant 365 jours. Les pièces S.O.S, la cabane de Mamie Mystère (où l'on retrouvera toutes les énigmes dites « oubliées ») et bien sûr la traditionnelle musique qui se répète en boucle et qui se grave profondément dans votre cerveau à un tel point que vous aurez envie de manger votre console.

Image

II) Scénario et durée de vie... une combinaison parfaite

Le point fort de la série qui a rendu célèbre le gentleman, c'est notamment son scénario plausible avec une pointe de surréalisme. Tout est logique dans le scénario d'un Layton et n'importe qui peut en comprendre le dénouement. Ici, il faut avouer que l'on peut deviner le dénouement du jeu avant même de l'avoir fini. Au fil de l'aventure, on devine facilement qui se cache derrière le masque des Miracles sans en savoir la raison, mais rien que ça c'est un point très négatif pour le jeu. Mais attention même si vous devinez la fin du jeu, un autre événement inattendu viendra pimenter la petite déception.
Il vous faudra en moyenne 35 heures pour terminer le jeu en prenant son temps, soit avec une centaine d'énigmes résolues et bien plus de temps si vous arrivez à découvrir puis à résoudre les autres énigmes. Et bien que le jeu soit deux fois plus long que les précédents, à aucun moment vous n'aurez un sentiment d’ennui ni même de lassitude. Et cela pour une seule et unique raison : on s'attache à 100% aux personnages pour qui on a de l'empathie et c'est l'une des plus grosses forces de la licence. Nombreux ont pleuré à la fin du 3e et 4e opus en raison de leur dénouement tragique que nous ne révélerons pas ici pour des raisons évidentes. J'ai moi-même sangloté comme une madeleine à la fin de cet épisode et c'est l'un des seuls jeu qui m'a donné autant d'émotion. On peut même dire que c'est la seule série édité par Nintendo qui vous fera cet effet là.

Image

III) Des musiques énigmatiques sur fond de folie

On se souvient tous de la musique présente lors des énigmes dans les précédents opus qui a dû rendre chauve plus d'un gentleman. Et bien la « nouvelle » (il ne s'agit que du thème réorchestré) est encore pire dans le sens où elle est encore plus répétitive et qu'elle s'ancrera encore plus dans votre petit crâne au point de ne plus pouvoir vous concentrer sur l'énigme à 50 picarats (points du jeu). Et c'est là tout le génie : rendre dingue un joueur rien qu'en composant une musique ayant que quelques notes à un tel point qu'il éteindra sa console mais il entendra quand même la musique dans sa tête. Mais de façon générale, les musiques sont très bien surtout le nouveau thème de l'écran titre collant parfaitement avec l'arrière plan. Certains personnages s'offrent même le luxe d'avoir leur propre thème, mention spéciale à celui du Maître du Masque décrivant parfaitement l'air narquois et provocateur de celui-ci.

Image

IV) Une aventure sur deux époques avec un humour à la Sherlock Holmes

L'originalité première du titre reste son aventure se déroulant sur deux époques : l'une pendant l'enquête à Dorémont et l'autre dans la jeunesse d'Hershel. Deux époques qui permettront de résoudre ce mystère à travers le passé d'Hershel et de son ami Randall. Et c'est là qu'intervient un nouveau type d'énigme : la progression par énigmes. C'est très simple : pour continuer l'aventure il faut obligatoirement résoudre l'énigme qui se dresse sur votre passage en contrôlant Hershel Layton tout en adoptant une difficulté progressive. Pour ceux qui ne comprendraient pas voici une petite vidéo illustrant ces dernière lignes :

Côté humour, c'est Emmy et Luke qui l'alimentent en se lançant de petites piques cyniques. Layton toujours aussi courtois est là pour les départager même si celui-ci va nous dévoiler une partie bien sombre de son passé...

Les Plus

+ Des musiques attachantes...
+ Graphismes dans la tradition de la série
+ Gameplay simple et accessible
+ Énigmes difficiles mais non frustrantes
+ Un méchant qui a du charisme

Les Moins

... et énervantes lors des énigmes
Un scénario prévisible

Graphismes 19/20

La patte graphique du jeu est très lisse avec des détails minimalistes que l'on contemple avec admiration et avec l’impatience de découvrir un nouveau quartier du jeu. Les contours noirs autour des personnages pourront peut-être vous gêner au début de votre partie, mais on s'y fait rapidement. Pareil pour la 3D qui est utile sans être envahissante et très bien incorporée aux énigmes qui l'utilisent puisque certaines d'entre elles sont en 3D contrairement à la grande majorité disponible en 2D.

Jouabilité 20/20

Facile, fonctionnelle et assimilable par tous, la prise en main est aussi bonne que celle des précédents opus avec un déplacement tactile tout en incorporant la fonctionnalité du second écran.

Durée de vie 19/20

Un jeu deux à trois fois plus long que les précédents épisodes tout en proposant un renouvellement des énigmes journalier. Level-5, nous vous tirons notre chapeau haut de forme.

Bande son 18/20

Un thème jazzy et reposant en opposition avec les musiques d'énigmes répétitives et énervantes sur le long terme. Mais de façon générale, la bande sonore du jeu est vraiment en concordance avec les environnements et nous met instantanément dans l'ambiance de chaque scène.

Scénario 15/20

Comme nous vous l'avons dit, le gros point noir c'est qu'on devine qui se cache derrière le Masque avant même la fin du jeu. On ne le découvre pas immédiatement mais à partir de la moitié du jeu, on peut en conclure son identité. Mais à part ce point noir, la trame scénaristique du jeu est bien ficelée ainsi que sa fin en totale suspension qui nous donne envie de jouer au dernier jeu de la série malgré une certaine appréhension bien sûr. Patience...

Verdict

Cet avant-dernier opus de la série ouvre le bal sur le dénouement final des Professeur Layton. Une note finale abaissée en raison de son manque de suspense mais là n'est pas le plus grave même si cela peut froisser. L'une des séries les plus parfaite de l'histoire vidéo-ludique va donc tirer sa révérence le 8 novembre prochain à moins que Level-5 et Nintendo ne décident de programmer un autre épisode et pour cela il n'y a qu'une personne qui peut changer ça... Et cette personne c'est VOUS !

18
 Poster un commentaire (2)
#1 Mardi 15 Octobre 2013 à 16:40:31

Je suis épaté par l'équilibre graphique et la pertinence du propos. 19/20 pour le testeur. Et je prends le jeu.

#2 Mercredi 16 Octobre 2013 à 21:31:32

Bon, voilà Megamagus, grâce à toi Joy Kreg a acheté le jeu, tu n'as plus qu'à demander une petite réduction sur le prochain opus à Nintendo/Level-5, ils te doivent bien ça. 😂

Plus sérieusement, un bon test, pour un bon jeu, d'une bonne licence (même si le tournant que prend la série après ces opus principaux est....plus que discutable.).

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion