Pochette
3DS

Pokémon Link : Battle !

Développeur : Game Freak | Éditeur : Nintendo | Genre : Puzzle Game/Action
Sortie :🇪🇺 13/03/14🇺🇸 20/03/14🇯🇵 13/03/14 | Multijoueur : 4 joueurs en ligne
Par milesedgeworth51, le mercredi 7 mai 2014 à 22:43

Alors que Pokémon continue toujours de faire rêver autant de monde, la série s’étoffe avec un nouveau jeu qui s’oriente plus sur la réflexion et la rapidité que les opus principaux. Proposé sur le Nintendo eShop de la Nintendo 3DS depuis le 13 mars dernier, Pokémon Link : Battle ! donne l’exemple d’un jeu assez simpliste mais plaisant et très addictif.

Image

Attrapez-les tous ?!

Si l’expression née des premières versions Rouge et Bleu de Pokémon est devenue si célèbre, cela est dû au nombre conséquent de créatures à capturer et ce, dès les origines de la saga (151 lors de la 1ère génération pour en arriver à 719 avec la 6ème génération). Ainsi, il était légitime de se demander si tous les 719 Pokémon étaient réunis pour ce spin-off, puisque tous les trouver relèverait de l’exploit.
Finalement, le jeu propose l’ensemble des monstres de poche, ce qui ne manquera pas de contenter tous les joueurs. Mais la question qu’il faut se poser est de savoir comment faire pour se les procurer. La réponse est simple : grâce à l’écran tactile (le jeu est intégralement jouable au stylet et rien qu’au stylet), il faut former des lignes de minimum 3 monstres identiques afin d’engranger de l’énergie et d’attaquer par la suite le Pokémon à capturer (le Pokémon est capturé lorsque sa barre de vie atteint zéro). Cela dit, il existe plusieurs combos permettant de battre plus facilement le Pokémon visé : vous pouvez former une ligne de minimum 4 Pokémon puis d’enchaîner avec une autre ligne de 3 Pokémon afin de déclencher le « Mode combo + ». Ce dernier permet en effet de passer de 3 à 2 Pokémon minimum pour créer un link. Par conséquent, il sera beaucoup plus facile de former des links et d’infliger de plus lourds dégâts au Pokémon adverse. Bien sûr, si vous arrivez à vider l’espace de jeu (ceci n’est possible que lorsque vous entrez en Mode combo +), vous pourrez continuer à former des links (jusqu’à ce que vous n’y arrivez plus) pour créer un combo d’attaques très puissant.
Arrivé à un certain niveau, les Pokémon que vous aurez capturé pourront être utilisés à votre guise : vous pourrez en effet choisir parmi vos Pokémon ceux que vous souhaitez inclure dans l’espace de jeu. Le principal avantage est que vous pourrez tirer profit de la puissance de ces créatures (la puissance varie de 1 à 5 étoiles) et choisir quel type de Pokémon choisir face aux types des Pokémon adverses.

ImageImageImage
Image

Un Pokémon à la sauce puzzle-game

Et c’est là que le jeu prend tout son sens. Car si on peut penser qu’il est original, il n’en est rien. En effet, tous les ingrédients des Pokémon classiques sont là : les 719 Pokémon à capturer, le choix de ses monstres et comme supposé ci-dessus, les affinités par types. On pourrait même être amenés à penser que Pokémon Link : Battle ! est un moyen de créer un nouveau jeu de la série sans ajouter tant de nouveautés que ça. Si tout ce qui a fait le succès de Pokémon se retrouve dans le jeu c’est certainement pour ne pas frustrer le joueur et bien au contraire, pour l’amadouer, pour lui donner envie d’acheter le jeu. Le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est d’une redoutable efficacité. Choisir tel Pokémon car il est puissant, parce qu’il fait partie d’une génération qu’on apprécie, parce que son type est efficace face aux autres monstres ; tout est minutieusement préparé pour faire goûter au fan le plaisir de jouer à un vrai jeu Pokémon.
Si tout cela peut paraître un peu confus, cela va désormais vous sembler plus logique : ce qui vient d’être dit suggère que les développeurs n’ont pas pris les codes du puzzle-game afin de confectionner le jeu, mais ceux de Pokémon. Tout y est. Tout ce qui a fait et fait encore le charme de Pokémon est intégré dans le jeu. On a presque l’impression de jouer face à un Topdresseur qui veut se battre dans un Pokémon classique. Il faut en effet, faire preuve de tactique (avec les types de Pokémon), d’une rapidité d’exécution vive (il faut analyser rapidement l’espace de jeu, ne pas se tromper de Pokémon pour former le link etc.) et bien entendu d’une concentration à toute épreuve, comme dans un Pokémon traditionnel. Voilà pourquoi on aurait tendance à dire que Pokémon est le thème central et que le puzzle est une caractéristique annexe (généralement, c’est le contraire, le puzzle est la base, puis viennent s’ajouter les éléments d’une série afin de justifier le nom du soft).
Et cela n’a rien d’un reproche, au contraire : se baser et reprendre tous les thèmes de Pokémon pour ensuite enrober le jeu d’un puzzle est une très bonne idée. Et c’est pour cette raison centrale que le jeu n’est pas ennuyeux : si la mécanique de jeu seule (le gameplay) est simple et répétitive, le fait que tout soit en accord avec le monde de Pokémon fait que tout prend vie et on ne perd pas une miette du plaisir de jouer.

ImageImageImage
Image

Un sujet maîtrisé de bout en bout

Ce plaisir de jouer aurait pu être contrarié par un éventuel problème de difficulté : généralement, on a le droit à des jeux trop faciles ou au contraire, bien trop difficiles, nuisant ainsi à la qualité du jeu (bien évidemment, des jeux comme Tetris savent aussi parfaitement doser l’intensité du soft). Ici, ce n’est pas le cas. La difficulté est croissante et c’est très agréable puisque cela permet de s’entraîner lors des premiers niveaux afin de progresser et de ne pas trop galérer lors des niveaux suivants. En effet, même si le jeu reste assez facile dans l’ensemble, le Game Over est très vite arrivé.
Les Pokémon que vous devez capturez peuvent vous faire perdre votre énergie et si celle-ci tombe à zéro, la partie est finie et vous devez recommencer le niveau. Par ailleurs, les Pokémon sautent sur votre espace de jeu et créent des brèches qui leur permettent de s’introduire dans l’espace de jeu, ce qui est très embêtant puisque vous avez plus de difficulté à créer des links. Heureusement, quelques Pokémon ont des pouvoirs spéciaux qui peuvent vous être très utiles : certains comme M. Mime réparent les brèches qui sont créées, d’autres comme Leveinard remplissent votre barre de vie ou encore d’autres vous donneront des bonus de puissance. Bref, tout est fait pour rendre le jeu abordable tout en restant dans un jeu finalement assez tactique.
Enfin, le jeu est assez long. Pour un jeu eShop, il faut du temps pour le finir. Si vous souhaitez ne faire le jeu qu’en ligne droite, 6-7 heures suffiront. Mais si vous prenez le temps de capturer beaucoup de Pokémon, une grosse dizaine si ce n’est une vingtaine d’heures vous seront nécessaires pour arriver à bout de l’aventure. A noter par ailleurs que pour débloquer certains monstres, il faudra remplir quelques critères comme battre d’une seule attaque le Pokémon précédent, ou réussir à gagner un certain nombre de points sur le combo. Vous avez au total 10 zones de 6 niveaux chacun, ce qui revient à 60 niveaux. Une 11ème zone fait office de Parc Safari puisque chaque semaine, les Pokémon ne sont pas les mêmes. Par conséquent, remplir le Pokédex sera plus long encore !

ImageImageImage

Les Plus

+ Toute la tribu Pokémon au complet
+ Les Pokémon bien modélisés
+ Un gameplay vif
+ Un challenge bien pensé
+ Un prix à 7,99€ justifié

Les Moins

Des musiques passant inaperçues
Trop peu de zones innovantes
Des bruitages assez lourds à la longue

Graphismes 14/20

Très corrects. On distingue très bien les Pokémon même lorsque le jeu s’accélère. Grâce à des graphismes mignonnets, le jeu s’adresse principalement à un public jeune. Cependant, certaines créatures ont des textures un peu trop proches et la compréhension sera parfois difficile (bien que des fois, cela est fait sciemment de la part des développeurs).

Jouabilité 16/20

Au poil, l’écran tactile répond parfaitement et étant très simple, la prise en main n’est guère longue.

Durée de vie 17/20

719 Pokémon à capturer, certaines créatures difficiles à débloquer, 60 niveaux … Bref, une longue période de jeu s’offre à vous !

Bande son 12/20

L’un des points le plus dénué d’intérêt et pour cause, la musique et les bruitages passent un peu inaperçus. En effet, trop absorbés et concentrés par la vivacité du jeu, on passe souvent à côté des mélodies proposées. Cependant, prises indépendamment, les musiques sont très agréables à écouter et vont bien avec le style du jeu.

Scénario -/20

Rien, nada, que dalle etc. Aucun scénario n’est proposé, mais, était-ce bien utile d’en introduire un ? Rien n’est moins sur !

Verdict

Ce Pokémon Link : Battle ! est donc un bon cru. Pour 7,99€ sur l’eShop, c’est une bonne affaire. Étant addictif et intégrant parfaitement les Pokémon dans le système de jeu, il n’y a pas grand-chose à reprocher aux développeurs. Il s’agit là d’un jeu bien sympathique sur lequel on se surprendra à rester de nombreuses heures afin de capturer le plus de Pokémon.

15
 Poster un commentaire (0)

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion