Pochette
Wii U

Ninja Gaiden 3 : Razor's Edge

Développeur : Team Ninja | Éditeur : Tecmo | Genre : Beat Them Up
Sortie :🇪🇺 11/01/13 | Multijoueur : 8 joueurs en ligne
Par Slippy, le jeudi 4 mars 2021 à 16:06

Autre grosse production rapatriée sur Wii U, Ninja Gaiden 3 est arrivé sur la console de Nintendo avec l’appellation Razor's Edge. Si les versions PS3 et Xbox360 sorties auparavant avaient clairement déçues, les développeurs ont profité du nouveau support pour remanier leur jeu et offrir un beat'em all bien plus convenable.

Image

La licence Ninja Gaiden est relativement ancienne, elle naît en 1988 avec Tecmo sur borne arcade puis est adaptée sur les micro-ordinateurs de l’époque. Ninja Gaiden (ou Shadow Warrior) va être l’une des références des beat'em all, et son héros Ryo Hayabusa une « personnalité » des jeux vidéo.
Pendant les années 90 la saga sera adaptée sur les consoles de Nintendo (NES et Game Boy) mais connaît un passage à vide à partir de 1995.
Il faudra attendre 2004 pour que la licence "renaisse" sur Xbox grâce à la Team Ninja et de son créateur, l’excentrique mais talentueux Tomonobu Itagaki. Ce nouveau départ est une franche réussite, et une suite sortira en 2008 sur Xbox360.

Pour le troisième opus, sorti initialement sur PS3 et Xbox360, ce n’est plus la même histoire, la Team Ninja orpheline de Itagaki (qui est parti de la société) délivre un produit en deçà des espérances des joueurs. Avec la volonté de rendre leur jeu moins élitiste (plus abordable pour les néophytes), les développeurs ont sorti un beat'em all quelconque, sans saveur, de quoi décevoir les fans de la franchise.
Voilà pourquoi, en premier lieu, l’annonce du portage de Ninja Gaiden 3 n’avait guère enchanté les foules. Mais pour cette version Wii U, la Team Ninja a revu sa copie (c’est assez rare concernant les jeux vidéo pour lesquels les studios réalisent en général des portages sans amélioration), corrigé les principaux défauts pour nous livrer un jeu beaucoup plus conforme aux préceptes de la franchise.

Oui, Ninja Gaiden 3 : Razor's Edge sur Wii U est franchement meilleur que sur Ninja Gaiden 3 sur PS3 et Xbox360, sur plusieurs points, même si intrinsèquement c’est le même jeu.

Si vous êtes adepte des scénarios extravagants et fantasques, vous allez sans doute aimer celui de Ninja Gaiden 3. On retrouve toujours l’immuable Ryu Hayabusa en lutte contre des terroristes. Sa lutte va l’entraîner à voyager aux 4 coins du globe, un bon prétexte au dépaysement mais aussi à la castagne !
On apprécie que l’aventure soit menée tambour battant, même si les retournements de situations (un peu loufoques) peuvent faire sourire involontairement.

Image

Il s’agira peut-être d’une première fois pour certains joueurs qui n’ont pas eu le loisir de s’essayer à la saga « revisitée » par la Team Ninja, il convient donc de rappeler le principe du jeu, même si le fait de ne pas avoir joué au premier et au second opus n’est pas handicapant. Ninja Gaiden 3 est un beat'em all dans la plus pure tradition.
On traverse des grands niveaux et on est constamment « arrêté » pour se livrer à des joutes face à de multiples combattants. Il est très rare de se retrouver face à un seul ennemi, sauf pour les boss de fin de niveaux.
Évidemment ce type de jeu a toujours le même défaut, il est extrêmement répétitif. Si vous êtes allergique à ce fonctionnement, Ninja Gaiden 3 ne vous fera pas aimer ce style de jeu, car il ne fait pas exception à la règle, et malgré un gameplay élaboré, c’est un peu toujours la même chose.

Commençons donc par le visuel, Ninja Gaiden 3 : Razor's Edge est un jeu résolument adulte, on est loin des couleurs chatoyantes de l’univers de Mario. À la place on est face à un titre plutôt sombre et parfois terne, mis à part quelques niveaux.
Ce n’est pas ce que la Wii U peut faire de mieux, mais cela reste très correct, propre et très fluide. C’est d’autant plus probant si on passe de la Wii à la Wii U !
Le titre de la Team Ninja remporte sans problème celui du jeu le plus violent et le plus gore de la Wii U. Les démembrements sont nombreux et le sang coule à flot ! Si Nintendo voulait rendre sa console accessible à un public plus mûr, Ninja Gaiden 3 est l’exemple le plus pertinent ! Reste à savoir si le titre a sa place parmi la logithèque d’une console Nintendo, cela reste un autre débat.
Petit bémol sur la bande-son du jeu. Si les musiques s’écoutent sans problème, les bruitages, et notamment les onomatopées de votre avatar et des PNJ, sont insupportables.

Concernant le gameplay, élément essentiel, il y a vraiment beaucoup de choses à dire. Tout d’abord il avait été beaucoup décrié sur les versions PS3 et Xbox360. Contrairement à ses prédécesseurs, le gameplay de Ninja Gaiden 3 avait été qualifié de sommaire et assisté.
La version de base ne proposait qu’une seule arme et un seul ninpo (attaque spéciale) surpuissant, autant dire pas grand-chose et on s’ennuyait vite.
Heureusement avec la version Wii U, on a le droit à six armes différentes et quatre ninpos dont le niveau peut augmenter grâce à l’expérience accumulée au cours des combats.
Les développeurs ont profité de ce portage sur Wii U pour ajuster le gameplay en général. La difficulté a été revue à la hausse, les combos sont plus compliqués à réaliser (il ne suffit plus de tambouriner les boutons comme c’était le cas sur la première version).

Image

Le jeu est bien plus dur. En plus d’être le titre le plus violent de la console, Ninja Gaiden 3 est sans doute le plus difficile. En mode normal, le premier mode de difficulté, vous pouvez être vaincu en quelques secondes par les premiers ennemis, et, en ce qui concerne les boss de fin de niveaux, leur affrontement est une épreuve ! Un vrai « try and die ».
Heureusement les check points sont nombreux et les « continue » illimités. Les développeurs ont également gardé le fait qu’enclencher un ninpo restaure la barre de vie. De même la visée avec l’arc est automatique ce qui est bien utile dans la frénésie des rixes.
En raison de sa complexité, le jeu propose néanmoins un mode « héros » qui permet à Ryu d’être invincible durant le combat, une façon de profiter de l’histoire et de jouer sans se prendre la tête.

Les joueurs ayant déjà expérimenté Ninja Gaiden 1 et 2 vont davantage se reconnaître dans la version Razor's Edge qui propose un challenge à la hauteur de ses aînés. On se retrouve avec une jouabilité plus exigeante et qui valorise davantage votre manière de jouer.
Vos actions donnent aussi lieu à un système de ranking omniprésent qui permet d’accumuler des points d’expérience. Plus votre note de ranking est élevée, plus vous avez de points pour augmenter les capacités de votre ninja. Ces améliorations sont primordiales dans un jeu où la difficulté est exacerbée.
Le fait de jouer au GamePad n’est pas handicapant, d’ailleurs ce dernier n’apporte que des raccourcis et le mode offTV, rien de plus. La manette pro est compatible pour ceux qui la préfèrent.

Il y a quand même deux points sur le gameplay pour lesquels les développeurs auraient pu faire mieux, c’est la gestion de la caméra d’une part, les passages en QTE d’autre part.
La caméra est automatique, mais il arrive souvent qu’on perde Ryu de vue ! En effet, votre ninja est très rapide, et possède une attaque dévastatrice qui lui permet de se téléporter automatiquement d’un ennemi à l’autre. Sur le papier cela semble être une bonne idée, sauf que la caméra ne suit pas toujours !

Pour diversifier un peu votre quête, il y a de nombreux passages en QTE (Quick Time Event) dans lesquels il suffit d’appuyer sur une touche pour déclencher une action dans les scènes cinématiques. Ces QTE sont parfois mal optimisés, ce qui oblige le joueur à refaire plusieurs fois la scène avant de réussir.

Pour finir le contenu de Ninja Gaiden 3 sur Wii U a été revu à la hausse. Les DLC sont inclus de base (ce qui comprend les armes, les ninpos, des costumes, des coups et des combos supplémentaires).
De nouveaux stages sont maintenant disponibles, notamment ceux avec Ayane (personnage apparu dans la série Dead or Alive et également dans certains Ninja Gaiden). Dans le jeu elle prête main forte à Ryu, ses niveaux permettent de casser la routine et apportent un peu de variété.

Un nouveau mode de jeu fait son apparition. Sobrement appelé « chapitres », il permet de jouer à tous les niveaux du jeu séparément, et d’incarner entre autre Kasumi et Momiji, deux héroïnes de Dead or Alive qui possèdent leurs propres armes, coups et combos.
Les plus assidus essayeront de trouver les tests de valeurs cachés dans les niveaux et tous les scarabées dorés.

Un autre mode appelé Contrées Ténébreuses est une sorte de « jeu dans le jeu ». Dans le mode des contrées ténébreuses, le joueur se voit attribuer un ninja. Au commencement, ce dernier a accès aux compétences basiques et se trouve au niveau 1. Au fur et à mesure que le joueur accomplit différentes missions, dans les différents modes du jeu, son personnage gagne en niveaux et peut obtenir des compétences de plus en plus puissantes. Il y a différentes façons d’augmenter le niveau de son ninja : les défis simples, les défis en ligne, et les combats de clan.

Enfin il y a également un mode en ligne, le mode Deathmatch qui permet de s’affronter en ligne jusqu’à 8 joueurs sous la forme d’une bataille de clans. L’objectif principal sera donc de battre l’équipe adverse, mais chaque joueur aura aussi son propre objectif secondaire appelé « Contrat de l’ombre ». Dommage que, comme souvent sur des titres pour public « mature », ce mode ait été plus ou moins déserté dû à des ventes faibles.

Les Plus

+ Version bonifiée par rapport à celle déjà sortie
+ Challenge important
+ 4 personnages jouables
+ Gros contenu

Les Moins

Problèmes de caméra
QTE mal exploités
Difficulté exacerbée
Scénario en retrait

Graphismes 14/20

Assez sombres dans l’ensemble. La réalisation générale reste néanmoins convaincante étant donné que le jeu est très fluide. Amateurs de titres gores, Ninja Gaiden 3 est fait pour vous.

Jouabilité 14/20

Devenir un maître ninja va vous demander un certain temps. La jouabilité demande de la dextérité et non pas de matraquer les boutons de coups au hasard. Le gameplay souffre de deux ombres au tableau : la caméra et les QTE.

Durée de vie 15/20

Face à l'extrême difficulté du soft, il vous faudra des dizaines d'heures pour voir la fin du mode histoire. La version Wii U est très enrichie avec de nouveaux personnages et modes de jeux. Le jeu offre vraiment de quoi s'occuper.

Bande son 13/20

$=Ninja Gaiden 3 fait partie des jeux où on évitera les longues sessions de jeu, tant les interjections des personnages (vous et les PNJ) sont insupportables. C’est dommage car les musiques, elles, sont plutôt agréables à écouter.

Scénario 12/20

Décousu et saugrenu, le scénario ne nous a pas marqué.

Verdict

Loin d’être un simple portage, Ninja Gaiden 3 : Razor's Edge sur Wii U est une version grandement améliorée de l’opus original, et fait honneur à la série. Même s’il n’est pas exempt de défauts, le jeu est un bon exutoire, propose un challenge très relevé, et demeure une valeur sure du genre.

14
 Poster un commentaire (0)

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion