Pochette
Wii U

Mighty Switch Force! Hyper Drive Edition

Développeur : WayForward | Éditeur : WayForward | Genre : Réflexion/Action/Plateformes | Site web officiel
Sortie :🇪🇺 01/01/12🇺🇸 01/01/12
Par roms2332, le dimanche 3 février 2013 à 14:43

Après la sortie de la Wii U, Nintendo devait alimenter l'eShop de jeux indés, petites productions qui étaient jusque là assez propres au XBLA et au PSN, ou même à Steam. C'est dans ce contexte que sort Mighty Switch Force! Hyper Drive Edition au prix de 9,99 euros le 6 décembre 2012 en Europe. C'est en fait un portage HD du même jeu déjà sorti en 2011 sur 3DS, avec quand même quelques nouveautés assez conséquentes. N'ayant pas joué au jeu sur 3DS, j'ai donc découvert le jeu entièrement sur Wii U, profitant de la promotion de -30 % et de 5 euros de réduction grâce au programme Nintendo Network Premium. Voici mes impressions.

Image

Le jeu est tout d'abord assez léger, il pèse 487 mo (en incluant la sauvegarde), donc accessible autant à ceux qui ont le pack basique qu'à ceux qui possèdent la console en noire (il faut dire que la console pèche un peu par sa mémoire interne assez faible). Une fois le jeu installé et lancé, on arrive sur l'écran d'accueil, qui décrit au final assez bien l'ambiance générale du jeu : une musique dynamique et puissante, un design soigné et bien réalisé, et un style graphique assez atypique. Quand on accède au menu, on s'aperçoit ensuite qu'on peut jouer au jeu de toutes les façons différentes (à l'utilisation près des télécommandes Wii) : utiliser le gamepad en manette et la TV en écran, ou bien seulement le gamepad, ou bien la TV en écran et le pro controller en manette, ou encore le gamepad en écran et le pro controller en manette. Bref, un large choix, mais rassurez vous, quelque soit la configuration choisie le jeu est totalement praticable.

Image

Après avoir sélectionné le premier niveau, une cinématique d'introduction se lance, expliquant brievement l'histoire du jeu : vous incarnez Patricia Wagon, une agent de police chargée de poursuivre les prisonnières qui se sont évadées d'un véhicule accidenté des forces de l'ordre. C'est tout pour l'histoire, et tant mieux, car ce n'est vraiment pas le principal intérêt de ce jeu. Tout de suite après cette introduction, le premier niveau se lance et on découvre le principal atout du jeu et ce qui fait son charme : le gameplay. Tout le jeu est basé sur un système de switch, qui alterne arrière plan et premier plan dès lors qu'on appuie sur le bouton de switch. Idée simple en soit, mais au fur et à mesure que le premier niveau défile, on se rend compte de la profondeur de ce système, et des possibilités qu'il offre. Ça commence simplement par des plateformes, puis il y a des sortes de canons qui demanderont une assez bonne synchro, et même des plateformes colorées que l'on peut décider de laisser dans le plan tout en switchant. Bref, un principe simple sur le papier, mais qui au final en réjouira plus d'un. Rajoutez à ça pas mal de séquences d'actions : des monstres et certains blocs que l'on peut détruire à l'aide du pistolet, qui offrent encore un peu plus de punch et de fraicheur au titre.

Image

Aussi, au fur et à mesure que les niveaux se suivent, on comprend vite que MSF n'est pas un simple jeu d'action/plateformes, mais qu'il est en réalité un vrai jeu de réflexion. Si le gameplay peut sembler assez peu réactif, il faudra pourtant bien le maitriser pour pouvoir espérer battre les records établis. Ils allongent considérablement la durée de vie : le gameplay est tellement jouissif et les musiques collent tellement avec le jeu que battre les records et refaire les niveaux un bon nombre de fois n'a pas été lassant pour moi, loin de là. Il faut réellement les connaître par cœur pour battre les records des niveaux bonus, et encore plus pour les niveaux Hyper, qui sont réellement corsés. En revanche, pour ceux qui n'accrochent pas au scoring, le jeu est assez court, puisqu'il y a 21 niveaux de base, et leurs équivalents Hyper, qui sont en réalité les même niveaux légèrement modifiés. Mais au vu du prix de base, ça reste très honnête, même pour 10 euros. Je recommande cependant le jeu avant tout aux gamers fans de scoring et chasse au records, car on prend vraiment plaisir à courir après le chrono. La difficulté est bien dosée, et le gameplay est évolutif, bien qu'un peu linéaire vers la fin du jeu où aucune réelle nouveauté ne fait surface.

Image

Mention spéciale également à l'animation des personnages et des monstres, qui sont sublimes, et également au petit chien « checkpoint » et au robot de fin de niveau. Quelques détails également, l'écran du gamepad fait office de radar pour détecter les fugitives. Il affiche également le chrono et les cœurs restants (3 cœurs de base et des cartes que les ennemis laissent qui vous redonnent un cœur lorsque vous les ramassez) mais l'essentiel du jeu est réellement le système de switch combiné aux séquences d'action qui offre une bonne rejouabilité et une profondeur de jeu étonnante. L'impression générale dégagée par le jeu est celle d'un jeu rétro remis au goût du jour : rétro par son gameplay pûrement jouissif et hardcore, et neuf par son lifting HD et sa réalisation maitrisée.

Les Plus

+ Prix très abordable
+ Musiques mémorables
+ Gameplay aux petits oignons
+ Animations superbes et bonne réalisation globale

Les Moins

Durée de vie assez faible pour ceux qui n'aiment pas le scoring
Gameplay évolutif seulement au début, légèrement lassant à la fin.

Graphismes 16/20

Artistiquement au top, et une joli maitrise des textures HD : l'identité visuelle du jeu est forte.

Jouabilité 18/20

Un gameplay jouissif, et une ergonomie des manettes très bonne quelque soit la configuration choisie. Le seul obstacle qui peut vous dissuader de jouer pendant des heures est la transpiration sur la manette.

Durée de vie 14/20

Dans l'ensemble très correcte, mais clairement différente pour les fans de scoring et les joueurs occasionnels ou les autres.

Bande son 17/20

Une bande son atypique et des musiques dynamiques et entrainantes : si on peut douter de l'utilité de la bande son dans un jeu de réflexion, ce jeu est l'exception qui confirme la règle.

Scénario -/20

Une histoire basique, ultra simple mais on en demande pas plus, et elle n'occupe pas une place importante dans le jeu.

Verdict

Au final un jeu qui m'a vraiment plu, pour moi un véritable renouveau du jeu de plateforme : l'alliance du côté rétro et de la maitrise technique. Une ambiance au top et des musiques marquantes, avec un gameplay mémorable et pour finir, un prix très très correct. Que demander de plus ?

16
 Poster un commentaire (5)
#1 Dimanche 3 Février 2013 à 14:47:52

pas mal le test 😎
ca va c est travailler détailler ca suffit emplement 😎

Édité par alexmx le Dimanche 3 Février 2013 à 14:58:29
#2 Dimanche 3 Février 2013 à 14:52:15

Merci 😅 j'ai essayé de bien réfléchir et de structurer la chose, en espérant que ça aide les prochains testeurs pour faire ou ne pas faire des bonnes/mauvaises choses que j'ai faite 😅

Édité par roms2332 le Dimanche 3 Février 2013 à 14:52:25
#3 Dimanche 3 Février 2013 à 15:34:44

Je ne pensait pas qu'il arriverais si vite !
Mais c'est un très bon test pour une première : bravo !

#4 Dimanche 3 Février 2013 à 15:39:23

vraiment bien fait ton article, en attendant peut être ton prochain test 😄
par contre c'est pas un chat mais un chien le checkpoint 😉

Édité par boog le Dimanche 3 Février 2013 à 16:13:06
#5 Dimanche 3 Février 2013 à 17:27:32

Ah oui pardon, c'est parce qu'elle dit sans cesse "Chat point !" enfin elle doit dire Checkpoint mais j'avais tendance à entendre chat 😅

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion