Pochette
Wii U

Mario Party 10

Développeur : Nd Cube | Éditeur : Nintendo | Genre : Party Game | Site web officiel
Sortie :🇪🇺 20/03/2015🇺🇸 20/03/2015🇯🇵 12/03/2015 | Multijoueur : 5 joueurs en local
Par Joy Kreg, le vendredi 31 juillet 2015 à 23:20

Mario Party traverse les âges comme beaucoup de séries éditées par Nintendo. C'est sur Wii et DS que le succès a été le plus franc avec des ventes dépassant les huit millions d'unités pour Mario Party 8 et Mario Party DS. Quel que soit le prétexte, Mario, Luigi, Peach, Yoshi et Wario se retrouvent toujours sur consoles de salon pour en découdre avec leurs amis. Le meilleur Party Game de son temps toutes consoles confondues peut alors commencer. Génération après génération, les dés roulent pour le meilleur parfois mais jamais pour le pire. Nd Cube, le studio qui développe la série depuis Mario Party 9, nous offre-t-il un double six ?

Image

Mario Party (9+1)

Mario Party 10 est un jeu de plateau basé sur le jeu de l'oie mais s'écarte de bien des manières de son modèle, que ce soit de l'édition du seizième siècle ou des plus récentes boîtes. Si le jeu de l'oie appartient au domaine public, ce n'est pas le cas de Mario Party, évidemment, pour d'excellentes raisons. Mario Party 10 reprend les ingrédients qui ont fait la renommée de la série. Douze personnages de l'univers de Mario s'affrontent pour savoir qui est le meilleur de tous. Ainsi, aux cinq personnages récurrents s'ajoutent Toad, Toadette, Waluigi, Daisy, Harmonie, Donkey Kong et Spike. Il existe quatre cent quatre-vingt-quinze façons de choisir quatre personnages parmi douze. Avant même de lancer les dés, il est déjà possible de rendre chaque partie unique.

Image

Mario Party 10 offre un choix restreint de plateaux de jeu. Sur un disque iDensity de vingt-cinq gigaoctets, les aires de jeu ne doivent pas occuper beaucoup de place. Le Parc des Champis, le Sentier Hanté et les Abysses Bizarres ajoutent un zeste de banalité à la disette de niveaux disponibles. Le Mouillage des Nuages et le Château du Chaos, en plus de présenter les meilleurs visuels du jeu, sont en revanche deux sources intarissables en événements et rebondissements. Pendant la partie, divers dés pourront être utilisés en plus du dé classique : un dé qui ne peut afficher que 1, 2 ou 3, un dé qui ne peut afficher que 4, 5 ou 6, un dé qui ne peut afficher que 0 ou 1, un double dé et le dé pipé qui permet de choisir le nombre qui résultera du lancer. Les quatre joueurs sont prêts sur la ligne de départ, ils reçoivent tous cinq étoiles. Que le meilleur gagne !

Image

Rigoureux équilibre

Le meilleur ou le plus chanceux. Le moins que l'on puisse dire est que Mario Party 10 est équilibré. Il donne ses chances à tout le monde. Le concept d'égalité des chances est poussé à son paroxysme au point que le jeu finit par ne plus favoriser que très peu les talents à la manette. Depuis Mario Party 9, tout le monde est embarqué à bord d'un véhicule unique que chaque joueur fait avancer à son tour. Quand un mini-jeu à deux contre deux se solde par une égalité, tout le monde gagne, il n'y a pas de lancer de dé pour départager les équipes. Certains endroits des plateaux permettent en les franchissant de gagner cinq ou dix étoiles ou d'en perdre huit, sans avoir à réaliser d'action.

Image

A l'issue d'un mini-jeu à quatre et chacun pour soi, tout le monde gagne des étoiles et les écarts entre les joueurs sont minimes. A mi-parcours et à la fin de chaque plateau, un boss attend les compétiteurs mais cinq points sont crédités au score du joueur qui a porté le coup final, ce qui est susceptible de réduire d'autant les écarts. Quelques cases avant la fin de la partie, un Toad attend patiemment le passage des voyageurs pour offrir au plus démuni en étoiles un dé spécial et le choix des épreuves parmi les trois qui sont proposées chaque fois qu'un mini-jeu est déclenché. Cette portion du plateau est appelée la « dernière ligne droite ». Après le combat contre le boss final du plateau, des étoiles sont attribuées entre autres au joueur qui, par malchance aux dés, a parcouru le moins de cases. Tout a été fait pour que les derniers soient les premiers, dans cette autre réalité.

Image

De son vrai nom : Bowser Party

Ils débarquent enfin dans un épisode de la série sur consoles de salon et c'est leur triomphe. Omniprésents, Bowser et son fils Bowser Junior sont les stars de Mario Party 10. En « mode Mario Party », chaque nouveau chiffre obtenu au dé décadenasse un des six barreaux de la cage de Bowser, emprisonné dans le Wii U GamePad. Une fois libéré il dispose des cases à son effigie sur le plateau de jeu. Chaque intervention de Bowser peut chambouler le classement en étoiles des quatre joueurs, tant la réquisition d'étoiles qu'il réalise avant les mini-jeux est souvent abusive. Il est impossible d’échapper au duo puisque si Bowser n'est pas libéré avant la « dernière ligne droite », Bowser Junior débarque sur le plateau et piège également des cases. Face à ces épreuves, personne n'est favori et les fous rires sont garantis.

Image

En « mode Bowser Party », jusqu'à cinq joueurs peuvent s'affronter. Cependant, dans ce mode, c'est la survie des quatre compétiteurs qui est en jeu. Chacun reçoit six cœurs en début de partie et les mini-jeux confronteront la petite troupe au courroux de Bowser. Ce dernier est contrôlé par le joueur équipé du Wii U GamePad. La mablette brevetée par Nintendo se trouve très bien mise en valeur par le panel des actions à mener avec Bowser. L'accéléromètre est mis à contribution pour lancer les quatre dés du Wii U GamePad à la télévision. Les mini-jeux exigent de souffler dans le micro et de faire courir le stylet sur l'écran tactile. C'est dans ce mode que les bonnes idées sont le plus concentrées.

Image

Amiibowser Party, Mario parti

Mario Party 10 permet l'utilisation des figurines Amiibo de la gamme Super Mario Bros. mais aussi de la gamme Super Smash Bros. Les possesseurs de ces dernières se trouveront confrontés à un dilemme puisqu'il n'est possible de configurer son Amiibo que pour un seul jeu. Cela peut poser problème avec Donkey Kong par exemple car il n'est pas sorti en Amiibo Super Mario Bros. Les joueurs qui l'ont utilisé sur Super Smash Bros. For Wii U devront donc effacer leurs données pour pouvoir inscrire celles de Mario Party 10 dans leur figurine. D'autres personnages ne sont représentés ni dans une collection ni dans l'autre. Fort heureusement (ou pas) la présence des Amiibo dans Mario Party 10 ne présente qu'un intérêt très relatif.

Image

Elle n'est pourtant pas anecdotique. Apposer un Amiibo sur le Wii U GamePad permettra de lancer le « mode Amiibo Party ». Dans ce mode, il faut s'armer d'une Wiimote, de son Amiibo et se tenir près du Wii U GamePad, ce qui s’avérera peu pratique mais plus amusant que le « mode Mario Party ». Chaque Amiibo peut porter un jeton trouvé sur le plateau et les joueurs peuvent les activer en début de tour grâce à l'écran tactile du Wii U GamePad. Les effets sont divers, allant du lancer de cinq dés dans le même tour au remplacement d'un quart du plateau par le quart d'un autre plateau. Le « mode Amiibo Party » ressemble à un mode rétro agrémenté des Amiibo mais sur des plateaux atrophiés. On y retrouve des personnages qui se déplacent seuls et dépensent des pièces pour acheter des étoiles. Quel dommage que la série des Mario Party ne fonctionne plus de la sorte.

Les Plus

+ de nouveaux modes originaux
+ les bons mini-jeux
+ parfait pour jouer en famille

Les Moins

le mode Mario Party en berne
c'est un peu gentillet

Graphismes 14/20

Les plateaux manquent d'animation, d'effets visuels. C'est la Wii U, si Bayonetta 2 et Mario Kart 8 tournent à 60 frames par secondes, avec de très beaux graphismes, Mario Party devrait être bien plus beau qu'il ne l'est.

Jouabilité 16/20

Intéressante et variée. Bien plus intéressante en mode Bowser Party que dans les autres modes.

Durée de vie 15/20

Très honnête. Le plaisir est là mais à plusieurs seulement. Et le jeu ne donne pas envie d'y passer l'éternité.

Bande son 13/20

Les musiques manquent de vitamines, elles semblent étouffées et finissent par créer une ambiance trop cosy. On s'endort vite !

Scénario -/20

Néant

Verdict

En remaniant la mauvaise idée développée pour Mario Party 9, Nd Cube a su transformer l'essai pour en faire un mode très intéressant et le fait que Bowser Party soit placé au centre de l'écran de sélection des modes n'est sans doute pas un hasard. L'intérêt de Mario Party 10, c'est Bowser Party. Et il faut bien la somme des gameplay des trois modes pour excuser la tragique dérive du « mode Mario Party ». Nd Cube a encore beaucoup de travail à fournir avant d'arriver à développer un Mario Party de la trempe des épisodes d'Hudson Soft. Malgré ses défauts, Mario Party 10 apportera tout l'amusement de ses mini-jeux survoltés dans nos foyers. Cependant, à trop sacrifier le « fun » au profit d'une mise en forme rose bonbon, Mario Party 10 s’adresse tant aux jeunes familles qu'il délaisse les groupes d'amis et les joueurs isolés. Finalement, Bowser sera plus souvent joué par papa que par un bon pote. Ne boudons pas trop notre plaisir pour autant, Mario Party 10 reste le meilleur Party Game du moment. Et de loin.

14
 Poster un commentaire (0)

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion