Pochette
Wii U

Les Schtroumpfs 2

Développeur : Ubisoft | Éditeur : Wayforward Technologies | Genre : Plateformes
Sortie :🇪🇺 18/07/13
Par megamagus, le jeudi 15 août 2013 à 01:27

Le Joueur du Grenier avait testé la version Megadrive de la franchise, mais serait-il capable de faire cette version-ci ? En effet, cette adaptation vidéo-ludique du film a peu de chances de vous convaincre même en ayant moins de 10 ans. Mais avant toute chose, nous vous laissons le soin de regarder le trailer de présentation du jeu.

Le jeu commence par le générique mythique de la série télévisée chantonné par des voix d’enfants qui nous met directement dans une ambiance enfantine. Mais c'est là que commencent les ennuis. Effectivement, on peut remarquer que l’animation qui fait apparaître le logo Ubisoft peine réellement à se former. On retrouvera cela également pour les temps de chargement à répétition mais nous y reviendrons. Le scénario du jeu reprend la trame scénaristique du film : la schtroumpfette s’est fait enlever par l’ignoble Gargamel. Le jeu comporte 6 mondes : une forêt « normale », une forêt « sombre », New York, un monde enneigé, un monde de lave et Paris. Au cours du jeu, le joueur incarnera neuf schtroumpfs, dont cinq à débloquer à raison d’un schtroumpf par monde et possédant chacun une caractéristique particulière qui est utile à certains moments. Le Grand schtroumpf peut envoyer des flacons de glace ce qui permet de geler les ennemis, le schtroumpf maladroit peut faire des roulades, le schtroumpf grognon tape du pied pour détruire les rochers ce qui permet de libérer des passages, le schtroumpf coquet peut hypnotiser les monstres grâce à son charme, le schtroumpf à lunettes saute plus haut, le schtroumpf téméraire inflige de violent coup de poing à ses ennemis, le schtroumpf farceur lance des cadeaux explosifs, le schtroumpf costaud projette des altères et quant à la shtroumpfette, cette dernière peut planer comme Peach dans Super Mario Bros 2. Comme vous pouvez le voir, le casting est au rendez-vous et on sent qu’Ubisoft a voulu mettre le paquet sur ce qui semble être un petit jeu. Au cours des niveaux, deux types d’items seront présents : les baies schtroumpfs, qui ressemblent fortement à des myrtilles, et les fioles bleues. Ces fioles remplissent une jauge qui, lorsqu’elle est à ras bord, active le mode Super Bleu, doublant la valeur des baies récoltées. Durant les niveaux, des pièces seront disséminées au hasard et leur recherche ne sera pas des plus simples. Ces pièces vous permettront de débloquer de nouveaux schtroumpfs qui s’ajouteront au village des Schtroumpfs. Et pour finir, un mode multijoueurs accueillant jusqu’à 4 Schtroumpfeurs est disponible pour pimenter le jeu.

Passons maintenant aux choses sérieuses en commençant par le gameplay. « B » pour sauter, « Y » pour réaliser les coups spéciaux, le stick droit pour déplacer le personnage et c’est tout. C’est très basique mais on en demande pas plus pour un jeu s’adressant aux enfants. Seule frustration possible : le manque de dynamisme par l’action d’un bouton sprint. Car oui, les niveaux sont très linéaires : on tue les ennemis, on ramasse les baies, on active le Super Bleu de temps en temps et cela durant les 4 heures de jeu. 4 heures, bien court pour un jeu sortant en 2013 et même des petits jeux de l'eShop parviennent à être plus long et cela pour un prix bien moins élevé. Venons-en maintenant à l’utilisation du Wii U Gamepad qui est … anecdotique. Aucune fonctionnalité tactile, 75 % des boutons présents sur la "mablette" sont inutiles … bref le Wii U Gamepad est largement sous-exploité. On sent que les développeurs avaient un bon fond pour essayer de rendre ce jeu amusant mais malheureusement on ne peut que déplorer un cruel manque d’inspiration et de nouveauté à apporter pour la console de Nintendo. Les graphismes sont lisses pour une adaptation de film mais ne sont pas époustouflants pour autant. Le level design est très pauvre avec un minimum de détail possible, les animations sont simplistes et la difficulté du jeu a été très mal dosée : en effet, les boss peuvent être d’une difficulté bien supérieure au niveau que l’on vient de parcourir ce qui demande une adaptation très particulière au joueur. Mais le plus drôle dans l’histoire c’est le fait que les voix du jeu ont toutes été interprétées par un seul et même doubleur. On pourrait accepter le fait que le narrateur nous raconte une histoire comme dans un livre mais malheureusement la sauce ne prend pas. Seules les musiques ont le mérite d’être acceptables.

Test réalisé à partir d'une version fournie par l'éditeur.

Les Plus

+ Le casting plutôt imposant
+ Les musiques
+ Le mode multijoueur
+ Accessible aux plus jeunes

Les Moins

Le level design pauvre
Un manque d’ambition certain
La durée de vie (4 heures)
Les fonctionnalités tactiles absentes

Graphismes 9/20

Aucun détail, level design pauvre, ennemis avec une modélisation basique. Même si l’ambiance des mondes est respectée, il n’en reste pas moins un jeu développé à la va vite.

Jouabilité 10/20

« B », « Y », stick droit et bouton « + »… des commandes accessibles aux tout-petits mais trop basiques pour les plus grands.

Durée de vie 8/20

Étant donné la facilité déconcertante du titre, vous n’aurez aucun mal à terminer le jeu en 4 heures même si la recherche des pièces vous prendra un peu plus de temps, le jeu reste néanmoins très court par rapport au prix auquel il est vendu.

Bande son 12/20

Un petit effort a tout de même été réalisé du côté de la bande sonore du titre, même si les musiques se ressemblent plus ou moins d’un niveau à l’autre, le niveau musical est plus poussé et nos oreilles disent merci.

Scénario 9/20

Il faut bien avouer que le(s) héros qui va/vont sauver sa/leur princesse, on connait ça depuis plus de 30 ans (Mario, Link etc…). Rien à dire d’autre mis à part que les voix ont été enregistrées avec un semblant de jeu d’acteur.

Verdict

Le jeu réussira peut-être à plaire aux plus jeunes qui regardent la série animée mais sinon le jeu n’a que très peu d’intérêt pour une personne âgée de plus de 8 ans. Le jeu est très vide et ne réussira pas à vous captiver plus de 30 minutes. De plus si vous avez une dent contre le bleu et le placement du mot « schtroumpf » à tout bout de champ il vaut mieux que vous passiez votre chemin.

9
 Poster un commentaire (1)
#1 Vendredi 16 Août 2013 à 22:39:59

Comme quoi, parfois la première impression est la bonne. Je vais faire des économies.

Édité par Joy Kreg le Vendredi 16 Août 2013 à 22:40:16

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion