Pochette
NGC

Knights of the Temple: Infernal Crusade

Développeur : Starbreeze Studios | Éditeur : TDK Mediacticve | Genre : Beat Them All/A-RPG/Hack'n Slash | Physique uniquement
Sortie :🇪🇺 19/03/04
Par Slippy, le jeudi 30 décembre 2021 à 16:21

Pendant sa courte existence, la Nintendo GameCube s'est dotée d'une très grande quantité de titre, de qualité inégale, mais dans l'ensemble la console du plombier s'en sort plutôt bien. Dans les centaines de jeux disponibles, certains sont plus ou moins passé inaperçu, comme ce fut le cas pour Knights of The Temple : Infernal Crusade, un beat'em up classique, voir même trop.

Image

En 2004, la toute jeune entreprise Starbreeze Studios sort un jeu multi plateforme (Pc, PS2, Xbox et GameCube), Knights of The Temple, un an après le succès de leur premier jeu Enclave, un RPG action sorti sur PC et Xbox uniquement.
Les développeurs suédois restent donc dans le thème du Moyen Âge et des chevaliers, sauf que Knights of The Temple, le genre est un beat'em up traditionnel. Plus tard cette même équipe sera à l'origine de licence Payday, bien plus renommée que leurs jeux précédents.

Mais revenons donc sur ce titre assez énigmatique. Comme son nom l'indique le soft va nous plonger dans l'univers médiéval au temps des croisades et des templierss. Le scénario est assez minimaliste, comme tout beat'em up qui se respectent me direz-vous. Certes les joueurs préféreront toujours l'action à la narration, mais le thème lié au Moyen Âge devrait permettre au scénariste du jeu de pouvoir nous raconter une histoire captivante.
Hélas non, dans Knights of The Temple on suit les péripéties de Paul un chevalier qui va tout faire pour sauver une donzelle, prisonnière d'un évêque mort vivant ! Si l'idée d'introduire un peu de surnaturel est le bienvenu, on ne s'attache pas trop au scénario, car ce dernier est relativement peu développé, c'est un peu dommage.

Commençons d'abord par évaluer la qualité globale du titre, au niveau de la réalisation. Après Enclave qui était proprement réalisé, notamment sur PC, on pouvait s'attendre à un jeu de même gabarit, malheureusement ce n'est pas le cas. Le titre n'est pas repoussant, mais il est en deçà de ce que peut proposer la GameCube. Les développeurs ont eu la volonté de proposer des environnements différents, mais ces derniers ne brillent pas par leur qualité graphique.
Les décors sont très vides, la réalisation est austère et pas du tout engageante. La palme de la médiocrité revient aux scènes cinématiques qui ont l'air de sortir de l'âge de pierre.

Les animations s'en sortent mieux, que ce soit pour le personnage principal ou les antagonistes, le titre ne souffre pas de ralentissements, de bugs ou de clipping.

Image

Le gameplay est souvent l’élément le plus important dans un beat'em up. Celui de Knight of The Temple ne restera pas dans les annales. Relativement classique dans le fond et la forme, il est très vite ennuyeux et répétitif ; certains le trouveront l'action trop lente à leur goût. On se contente d'avancer et de taper. Le gameplay n'offre donc peu de subtilité, ni d'interaction avec le décor, ni même une diversité qui aurait été la bienvenue (par exemple se battre à cheval, le temps d'un niveau).

Les développeurs ont pourtant essayé de développer la panoplie de coups de Paul, incorporant également des capacités spéciales de deux sortes. On peut distinguer les compétences qui permettent de faire des attaques spéciales avec votre arme, par exemple une attaque tournoyante. Au nombre de 4 ces coups seront souvent nécessaires pour terrasser les ennemis les plus coriaces.

Notre héros se verra aussi doter de 4 facultés occultes, comme le fait de pouvoir régénérer sa santé ou bénéficier un temps d'invincibilité.
Toutes ces aptitudes s'obtiendront automatiquement au fur et à mesure de votre progression et ne peuvent pas s’enchaîner à l'infini. En effet, vous aurez deux jauges en plus de la barre de vie (une pour la magie et l'autre pour les attaques spéciales), et si vous utilisez une compétence acquise, vous consommez un peu de ces jauges qui se régénèrent automatiquement ou en abattant vos belligérants.

Au niveau des armes, ces dernières s’acquirent également au fur et à mesure et on ne fait pas vraiment de différences entre celles-ci. C'est dommage que l'armement n'a pas plus de spécificité, l'arsenal demeure très banal. Même remarque pour le bestiaire, peu développé.
Enfin quelques énigmes viennent ponctuer rarement votre aventure, elles ne poseront pas trop de problèmes. Le reste du temps, on progresse rapidement dans les niveaux, récupérant des clés qui ouvrent les portes à proximité.

Image

Côté jouabilité, la manette GameCube gère bien la palette de coups et on a aucune difficulté à les déployer. La caméra suit bien votre personnage, seul le lock automatique des ennemis peut être une source de problème ainsi que la visée avec l'arc (en vue subjective) qui est une véritable catastrophe.
Knight of the Temple n'est pas un jeu très difficile, à part certains boss, les plus téméraires se tourneront vers le mode de difficulté le plus élevé pour un challenge plus épicé. On termine très rapidement le jeu, en une dizaine d'heures, et rien ne nous incite à le recommencer, même pas un mode multijoueur.

Le titre est entièrement en français, le doublage est correct. La bande son rehausse le niveau général du jeu, les thèmes sont plaisants à écouter. On aime tout particulièrement la musique quand votre personnage est sur le point de mourir, c'est celle du game over. Apparemment c'est le groupe de métal symphonique Within Temptation (une référence du genre) qui a participé à l'élaboration de la bande sonore, cependant leur musique ne transparaît vraiment pas dans les thèmes du soft.

Les Plus

+ La jouabilité qui s'en sort plutôt bien
+ L'habillage sonore

Les Moins

Les graphismes
La durée de vie
Jeu répétitif
Nombre de coups et d'attaques limité

Graphismes 11/20

Très passables, on a vu beaucoup mieux sur le Cube.

Jouabilité 12/20

Elle ne pose pas de problèmes aux utilisateurs, mais le gameplay s'avère répétitif et sans imagination.

Durée de vie 8/20

La trentaine de niveaux se termine trop rapidement, et mis à part essayer dans une difficulté plus élevée on ne voit pas l’intérêt de refaire l’aventure.

Bande son 13/20

le doublage français est très convenable et les musiques sont bien adaptées à l'ambiance du jeu, même si on pouvait espérer mieux de la collaboration de Within Temptation.

Scénario 8/20

L'histoire est sous développée, il manque vraiment de rebondissements pour qu'on accroche au scénario. Il faut dire aussi que ce dernier n'est pas aidé par des cinématiques de mauvaise qualité.

Verdict

Pas sûr qu'on se souvienne de Knight of The Temple, si ce n'est un beat'em up sans envergure et relativement banale. C'est relativement dommage quand on connaît le potentiel de Starbreeze après Enclave. Leur nouvelle production ne fait pas le poids par rapports a d'autres titres dans le même genre sorti sur GameCube auparavant comme le Seigneur des Anneaux.

10
 Poster un commentaire (0)

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion