Pochette
NGC

Goblin Commander : Unleash the Horde

Développeur : Jaleco | Éditeur : Jaleco | Genre : Stratégie | Physique uniquement
Sortie :🇪🇺 16/07/04🇺🇸 16/11/03 | Multijoueur : 2 joueurs en local
Par Slippy, le jeudi 30 décembre 2021 à 16:30

Goblin Commander est un des rares jeux de stratégie en temps réel sur GameCube. En effet ce type de jeu est souvent réservé au PC pour des raisons évidentes de jouabilité. Néanmoins les développeurs sont parvenus à réaliser un titre très satisfaisant, voyons comment.

Image

Les jeux de stratégie en temps réel ne sont pas légions sur console et encore moins sur Game Cube. Cependant ceux qui sont sortis ont été très bien accueillis par la critique et les joueurs, il s’agit des deux Pikmin et de Battalion Wars. En ce qui nous concerne, Goblin Commander est sorti entre les deux jeux cités précédemment.

Si ce style de jeu a été peu représenté sur la 128bits de Nintendo, c’est pour plusieurs raisons évidentes. Tout d’abord car les limites techniques de la console ne permettent pas d’afficher un nombre conséquent de personnages ou d’unités. De plus, rien ne peut remplacer à 100% la jouabilité bien plus fluide avec la souris qu’avec une manette. Le clavier permet également de cumuler plusieurs actions, alors qu’avec une manette le nombre de touches, et donc d’action, est plus limité. Enfin le public des consoles, et notamment celui de Nintendo, est peu réceptif à ce type de jeu. Pourtant avec Pikmin, Nintendo a réussi à concilier le développement d’un jeu de stratégie en temps réel avec les contraintes citées plus haut.

Avec Goblin Commander : Unleash The Horde, les développeurs ont su adapter leur titre sur la Game Cube en simplifiant le principe général. Petite anecdote pour commencer, en 2003, le studio japonais Jaleco recrute pour leur branche américaine, Ron et Chris Millar. Les deux frères sont connus pour avoir participé à la création des jeux Starcraft et World of Warcraft. En ce qui concerne les graphismes on peut faire le parallèle avec Warcraft 3, ils sont en 3D et il est possible de zoomer à sa guise, même si les joueurs vont préférer la vue la plus éloignée, pour anticiper les actions et avoir plus de visibilité sur les déplacements des troupes.

D'une manière générale le design du jeu est dans la moyenne de ce que peut donner la GameCube. On a vu moins bien, mais aussi beaucoup mieux ! On est bien dans le thème de l'Héroic Fantasy, mais les graphismes sont souvent un peu trop ternes et manquent de détails. Quoi qu'il en soit, on ne dénote aucun ralentissement, même lorsqu'un grand nombre d'unités est présent sur la carte.

Image

Comme son nom l’indique, Golbin Commander se concentre sur les gobelins, ces créatures issues du folklore médiéval, généralement représentés avec une peau verte. Dans le jeu vous incarnez Grommal, chef d’un des 5 clans de Goblins de la planète Ogriss. L’intrigue se base sur la recherche du sorcier Fraziel dont les intentions envers les gobelins sont ambiguës. Grommal devra fédérer les 5 clans, rivaux dans un premier temps, puis alliés ensuite, pour se défaire de Fraziel. L’histoire est relativement sommaire, mais ce n’est pas important puisque le but est de présenter les différents clans et leurs spécificités.

Pour ce qui concerne le gameplay, les deux premières missions feront office de tutoriel. À l’issue de ce didacticiel on s’aperçoit finalement que la jouabilité a été facilitée pour s’adapter à la manette GameCube. Vous pouvez contrôler au maximum 30 unités (10 unités de trois clans différents). Le bouton A permet de déplacer une troupe de 10 unités (au maximum) vers un endroit défini, ou d’attaquer une cible, les touches X et B ont les mêmes fonctions mais pour d’autres troupes.

La touche Y permet, elle, de prendre possession uniquement de votre petit régiment, et de le déplacer avec le stick gauche. Quand vous contrôlez votre peloton, vous ne pouvez pas déplacer en même temps d’autres unités des autres clans. Cette fonction de prise de contrôle, permet par exemple de partir en éclaireur pour découvrir la carte.

Au fil des missions vous pourrez jouer avec 5 clans différents qui ont tous des aptitudes distinctes. Chaque clan a 5 unités différentes et également un « titan », la plus grande et la plus puissante unité, mais qui pourra uniquement être jouée en contrôle directe, et son nombre est limité à 1 par clan. Avec un peu d’entraînement, on peut établir plusieurs stratégies différentes, même avec peu de choix. Par exemple pour affaiblir l’ennemi vous pourrez entreprendre une guérilla, ou attaquer la base adverse avec toutes vos unités, ou encore prendre possession d’un titan pour percer les défenses et ensuite terminer le travail avec les autres unités.

Image

Autre élément à signaler, dans ce jeu les seuls bâtiments que vous aurez à construire sont des tours de défense. Il suffit pour cela de les placer sur la carte là où vous le voulez, et si vous disposez d’assez de ressources, elles seront instantanément bâties.Les ressources sont l’or et les esprits. L’or, qui se récolte en cassant le décor ou des bâtiments opposés, permet d’améliorer ses troupes, et les esprits permettent de créer des unités. Ces derniers s’acquièrent en tuant vos adversaires ou en contrôlant les fontaines à esprits. Plus vous contrôlez de fontaines à esprits, plus vite vous créerez de nouvelles troupes.

Pour être exhaustif, vous pouvez trouver et/ou fabriquer des items qui permettent d’octroyer un bonus momentané à vos gobelins. La petite croix directionnelle est également bien utile elle permet d’afficher les objectifs, d’obtenir de l’aide, et sert de raccourci vers votre base. Notons aussi que votre petite armée peut emprunter des téléporteurs pour accéder à des parties spécifiques d’une carte, ou pour progresser plus rapidement d’un point donné à un autre.

Si les vrais fans de stratégie en temps réel trouveront le jeu trop simpliste, nous avons trouvé au contraire que cette sobriété, que ce soit dans le contenu ou dans le gameplay, permet à tout le monde, même aux néophytes, de jouer sans difficulté.

La durée de vie est malheureusement relativement courte. En effet, la campagne comporte 17 missions, mais la difficulté est assez corsée pour les derniers stages, et les objectifs de mission sont assez variés pour éviter de tomber dans une certaine redondance. Cependant une fois le jeu fini, pas sûr qu’on y rejoue. Un mode deux joueurs est au programme en écran partagé. Même si ce mode est assez complet, l’aspect stratégique est mis à mal par le partage du même écran entre les joueurs.

Les Plus

+ Un jeu de stratégie en temps réel sur GameCube
+ La jouabilité dans l'ensemble
+ L'univers Héroïque Fantasy

Les Moins

Réalisation moyenne
Durée de vie passable

Graphismes 13/20

Peu détaillée et sans éclat, la réalisation est tout juste moyenne.

Jouabilité 14/20

Le point fort du jeu. La prise en main est aisée et accessible.

Durée de vie 14/20

La campagne se finit en une dizaine d’heures, voire le double selon votre approche, des missions supplémentaires auraient été bienvenues. Le mode deux joueurs est pour sa part anecdotique.

Bande son 14/20

Les musiques sont discrètes mais restent bien dans le thème, le doublage s’en sort un peu mieux.

Scénario 14/20

L’histoire se laisse suivre jusqu’à son dénouement

Verdict

Malgré la difficulté d’importer un jeu de stratégie en temps réel sur console, Jaleco s’en tire très honorablement. Goblin Commander : Unleash The Horde est plaisant à jouer. Le titre n’est pas parfait en ce qui concerne les graphismes et la durée de vie, mais offre un gameplay à la portée de tous.

14
 Poster un commentaire (0)

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion