Pochette
Switch

FIFA 20

Développeur : EA Canada | Éditeur : EA | Genre : Football | Site web officiel | Physique et numérique
Sortie :🇪🇺 27/09/19🇺🇸 27/09/19🇯🇵 27/09/19 | Multijoueur : 8 joueurs en local, 2 joueurs en ligne
Par Slippy, le dimanche 19 janvier 2020 à 18:46

Voilà déjà la troisième année que Fifa arrive sur Switch. Si les joueurs pouvaient espérer une amélioration sur leur console et avoir les mêmes contenus que sur la concurrence, c’est tout le contraire qui se présente dans cette édition 2020.

Image

Faute de concurrence et notamment de la licence de Konami, Pro Evolution Soccer, Fifa est la seule alternative crédible pour jouer à une simulation de football sur Switch.
Malheureusement pour les joueurs, les versions 2018 et 2019 étaient des versions « allégées », le moteur graphique utilisé était ancien, différent des versions concurrentes. De plus certains modes étaient tout simplement absents de cette version Switch.
Malgré tout, avec une prise en main correcte, ces jeux pouvaient être joués partout. L’argument de la mobilité était sans doute le plus convaincant, ces opus sur Switch se sont très bien vendus.

L’an passé la version 2019 avait connu des améliorations d’un point de vue graphique, mais souffrait des mêmes défauts que la version antérieure, à savoir le manque de mode de jeu lié au moteur de jeu utilisé (Ignite).
On aurait pensé que pour le cru 2020 les développeurs allaient faire le maximum pour mettre la version Switch au même niveau que les versions PS4 et XboxOne, au moins concernant le contenu. Peine perdue, Fifa 20 sur Switch est une stagnation, puisque c’est la même version que l’an passé.

D’ailleurs la jaquette officielle donne déjà une indication pessimiste puisque la version Switch est sous titrée « édition essentielle ». Beaucoup auront oublié mais 10 ans auparavant, EA avait fait la même chose sur Wii. La console de Nintendo qui bénéficiait d’un parc installé de plusieurs millions de machines avait accueilli la franchise de foot pendant ses années d’exploitation.
L’architecture de la Wii étant modeste par rapport aux autres (PS3 et Xbox360), les versions Fifa sur la console de Nintendo étaient complètement différentes.
Après plusieurs tentatives de gameplay d'année en année (tantôt arcade, tantôt simulation), EA n’avait même plus pris la peine de se réinventer ou de s’améliorer pour les dernières versions (13, 14 et 15). Sous-titrés « Legacy Edition » ces « sous-versions » étaient exactement les mêmes, seules les équipes étaient mises à jour.
Comble de l’injure, EA n’avait même pas sorti ces versions sur la Wii U, qui aurait au moins pu avoir plus de consistance, sans paraître « bas de gamme » et totalement obsolète par rapport aux versions de Sony (PS3 et PS4) et Microsoft (Xbox 360 et One)

Comme on peut le voir, l’histoire se répète : le développeur américain ne veut pas essayer de tirer un maximum des capacités de la Switch (alors que d’autres le font) pour proposer un jeu plus abouti.
Les joueurs des consoles Nintendo peuvent légitimement se sentir lésés. On ressent clairement que la version Switch a été mise de côté, ce qui est profondément incompréhensible au vu du nombre de machines grandissant chaque jour.

ImageImageImage
Image

Pourtant on aurait pu penser, au vu des rumeurs, qu’EA allait réussir à utiliser le fameux moteur Frosbite sur Switch. Plusieurs nouvelles de la presse spécialisée allaient dans ce sens. Ce moteur Frosbite est vraiment le nœud du problème, puisque sans ce dernier, plusieurs modes de jeux sont absents de la version Switch, notamment le mode aventure.
La console a prouvé qu’elle pouvait faire tourner des jeux imposants comme tout récemment The Witcher 3, pour un résultat honorable, c’est à se demander si EA a les capacités et l’envie de se surpasser pour la console hybride.

À la place on a encore et toujours le moteur Ignite, vieux de 6 ans. Ce n’est désagréable à l’œil, le jeu est fluide, mais il y a toujours quelques bugs de collision qui auraient pu être corrigés. C’est une nouvelle preuve du comportement laxiste d’EA envers la Switch

Concernant le gameplay c’est exactement le même que celui de l’an passé. Comparé aux versions PS4 et XboxOne, on a l’impression de faire un bond dans le passé. Fifa 20 sur Switch s’apparente à Fifa 16 dans ce domaine. Inutile de dire que toutes les améliorations apportées au gré des années grâce au moteur Frosbite sont absentes.
En bref, le gameplay est acceptable et n’est pas déplaisant, seulement il manque de modernisme et il est davantage axé arcade que simulation. On dénonce comme l’an passé la passivité des gardiens et l’approximation de la fonctionnalité « finition synchronisée »
Il sera toujours recommandé de jouer avec des pads Pro plutôt qu’avec les Joy-cons.

C’est vraiment sur le contenu que la version Switch est désuète. Le mode volta (foot de rue), qui aurait pu apporter un peu de fraîcheur et de fun à la saga, est absent sur Switch, tout comme les améliorations sur le mode carrière ou ultimate team.
Les possesseurs de Switch ne pourront toujours pas essayer les modes Club Pro et Division Rivals (2 nouveautés de l’opus 2019).

Au final, difficile de recommander ce Fifa 20 sur Switch, surtout si vous avez d’autres versions (PS4 et XboxOne) ou si vous avez la version 2019, puisque comparé à cette dernière c’est la même.
Le seul fait que le jeu puisse se jouer partout n’est clairement pas suffisant pour faire passer la pilule. Fifa 20 est exactement le même que son prédécesseur, vendu de surcroît au prix d’un jeu neuf. Espérons, mais sans y croire, que l’an prochain EA propose enfin un Fifa digne de ce nom sur Switch.

ImageImageImage

Les Plus

+ Un jeu de foot sur Switch

Les Moins

Aucune amélioration
Version identique à celle de l'an passé
Des modes de jeu absents

Graphismes 13/20

Sur ce critère on reste assez partagé. D’un côté on se réjouit que le jeu soit très fluide sans être vraiment laid, d’un autre côté on sait pertinemment qu’un changement de moteur graphique améliorerait grandement l’ensemble.

Jouabilité 9/20

Démodé et imparfait, le gameplay aurait mérité d’être retouché et réactualisé. Au lieu de ça on se retrouve avec un titre axé arcade et des Joy-cons pas vraiment adaptés à ce type de jeu.

Durée de vie 7/20

C’est le contenu de Fifa 19, ni plus, ni moins. On ne peut pas nier que Fifa propose un très grand choix d’équipes et des joueurs officiels, mais est-ce là ce que les joueurs veulent absolument ? Rien n’est moins sûr, on regrette forcément que le mode Volta manque à l’appel.

Bande son 10/20

De nouvelles musiques dans les menus qui nous ont laissés totalement indifférents (mais peuvent plaire à d’autres). Encore une fois les commentaires devraient être réenregistrés pour gagner en crédibilité et en réalisme, ce n’est pas le cas de cette version.

Scénario -/20

Aucun.

Verdict

Difficile de noter un jeu qui n’a pas du tout évolué. Au-delà de la déception de constater que les développeurs n’ont fait aucun effort pour améliorer leur jeu, c’est surtout un sentiment d’exaspération qui nous envahit, lorsqu’on s’aperçoit que la version Switch est mise de côté, qu’il s’agisse d’un point de vue technique ou du contenu. Cette année, on ne peut que conseiller aux amateurs de football de passer leur tour.

7
 Poster un commentaire (0)

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion