Pochette
Switch

Fast RMX

Développeur : Shin'en | Éditeur : Shin'en | Genre : Course | Site web officiel
Sortie :🇪🇺 03/03/17🇺🇸 03/03/17 | Multijoueur : 4 joueurs en local, 4 joueurs en ligne
Par Slippy, le lundi 27 mars 2017 à 01:59

Malgré la faible quantité de jeux disponibles au lancement de la Switch, certains joueurs souhaiteront peut-être un autre jeu à part Zelda: Breath of Wild pour faire tourner leur nouvelle console.
Fast RMX reste clairement un des meilleurs choix. Le jeu a un avantage certain par rapport à d'autres: il est proposé à un prix modeste et il est l'exemple même qu'un développeur indépendant peut réaliser de grands jeux.

Image

Pour ceux qui ne connaîtraient pas la licence "FAST", il s'agit simplement de jeux de courses futuristes. Quand on évoque ce genre de jeu, on pense forcément à WipEout et F-Zero, ces célèbres franchises sont la référence en la matière mais Shin'en, le développeur du jeu, a prouvé qu'il y avait la place pour une troisième voie.
Ce n'est pas un coup d'essai de l'indépendant allemand. En 2011, sortait Fast Racing League sur Wii et en 2015 Fast Racing Neo sur Wii U.
Ces deux jeux ont reçu des critiques tout à fait honorables et on a pu remarquer une hausse de la qualité entre les deux premiers épisodes de FAST.

La caractéristique principale des jeux estampillés FAST est que les développeurs privilégient le pilotage et la rigueur pour gagner les courses.
Vous ne disposez pas d'armes, mais de bonus placés sur la route comme les zones de boost, le pilote a en sa possession une jauge d'accélération qui peut permettre de faire la différence au finish. Les jeux sont réputés pour être difficiles et exigeants, la moindre erreur peut vous coûter la victoire, la licence s'adresse donc à un public averti !

Fast RMX reprend donc sa recette de base avec quelques changements tout de même. On s'approche en terme de la réalisation, de Fast Racing Neo sur Wii U mais avec un contenu plus étoffé, les développeurs ont revu la difficulté à la baisse, mais ne vous réjouissez pas trop vite, le jeu reste intraitable sur le pilotage.
Si vous essayez le jeu pour la première fois, vous vous rendrez vite compte qu'il faudra persévérer pour accrocher un podium.

La première chose qui saute au yeux quand on joue à FAST RMX c'est bien entendu l'impression de vitesse et la qualité générale des graphismes.
Certes on connaissait déjà le travail de Shin'en mais pour un développeur indépendant c'est considérable. Le jeu tourne en 60 images par seconde et en résolution 1080p en mode TV, ces deux paramètres restent les mêmes à deux, trois ou quatre joueurs en écran partagé, ce qui corrige un des défauts majeurs de l'épisode Wii U.
Même en mode portable le rendu est saisissant et très fluide.

Les pointilleux râleront toujours et encore sur l'aliasing présent et le manque de netteté sur certaines textures, mais encore une fois, pour un studio indépendant, qui a forcément moins de moyens qu'un gros développeur, l'ensemble est satisfaisant, le level design des tracés est très bon d'autant plus que les 30 courses offrent une variété de décors et d'ambiances très agréables.

Image

Côté gameplay, les bolides sont très réactifs. Il vous faudra plusieurs tours de piste pour maîtriser vos engins mais dans l'ensemble la jouabilité est efficace et ne pose pas de problème.
La sensation de vitesse est bien rendue. Shin'en a de nouveau programmé un système de polarité basé sur deux couleurs, le jaune et le bleu (déjà testé avec succès sur l'épisode Wii). Lorsque vous traversez une zone bleue, il faut que la polarité de votre vaisseau soit de la même couleur pour profiter d'un boost de vitesse. Idem pour les zones jaunes. Le changement se fait d'une simple pression sur un bouton.
Une bonne idée en somme qui pimente encore un peu le gameplay qui se veut intransigeant et qui nécessite de connaître parfaitement les courses, d'éviter les pièges pour terminer vainqueur.

Une chose qui n'est pas désagréable non plus est la bande sonore du soft. Les musiques technos collent bien au thème du jeu, on ne se privera pas d'écouter celles ci.

En terme de durée de vie, Fast RMX souffre d'un réel manque de modes de jeu puisqu'il y en a que 3: championnat, multijoueur et le mode "héro".
On peut saluer l'initiative de ce dernier qui consiste à ce que la jauge de boost fasse double emploi : accélération et bouclier. Ainsi, le moindre choc est synonyme de fin de course lorsque votre jauge est épuisée, ce mode de jeu va ravir les joueurs avides de challenges élevés mais peut aussi désespérer les autres tellement c'est difficile.

On aurait aimé quelques contenus supplémentaires comme un mode "contre-la-montre", pouvoir comparer nos temps de courses avec nos amis et également tous les autres joueurs du monde.
On aurait aussi apprécié faire le championnat et le mode héro en coopération ou en multijoueur et pas uniquement en solo.
A ce sujet le multijoueur en ligne n'est pas négligeable mais se résume à des enchaînements de courses sans fin, sans sans possibilité de varier les règles, sans défis particuliers, dommage !

Shin'en a promis des mises à jour et, de toute manière, pour 20€ sur l'e-Shop, l'investissement est largement remboursé par la qualité intrinsèque du jeu et les sensations qu'il procure au joueur, même pour des phases de jeu courtes. A prendre sans hésitation pour patienter avant l'arrivée d'un certain Mario Kart 8 deluxe par exemple.

Les Plus

+ Impression de vitesse saisissante
+ Un gameplay technique mais sans accrocs
+ La bande-son
+ Proposé à un prix abordable

Les Moins

Difficulté accrue, jeu réservé à un public avisé
Contenu maigrelet, peu de modes de jeu

Graphismes 16/20

Visuellement très réussi, le jeu ne manque pas de charme tant au niveau des décors qu'au niveau du design des véhicules et des courses. L'impression de vitesse est très bien rendue c'est l'attrait principal de Fast RMX qui reste fluide en toutes circonstances.

Jouabilité 16/20

Les bolides sont très réactifs et maniables, ce n'est pas plus mal car il vous faudra de nombreux réflexes et aussi du "skill" pour remporter les courses. Le système de polarité basé sur les couleurs est un ajout intelligent qui agrémente le gameplay en le rendant encore plus technique.

Durée de vie 13/20

Malgré ses 30 circuits et l'ajout du mode "héro", la durée de vie du soft reste limitée. Si le mode multijoueur prendra le relais, celui-ci est également restreint par le manque de contenu et défis proposés.

Bande son 17/20

Fast RMX est le type de jeu où on laisse volontiers le son car les musiques sont agréables et entraînantes.

Scénario -/20

Pas de scénario.

Verdict

Ceux qui ont connu les précédents volets de la licence, replongeront avec plaisir dans Fast RMX. Le titre se place dans les meilleurs titres du lancement de la Switch grâce à sa réalisation et sa sensation de vitesse incroyable. Ce jeu de course futuriste est ardu, et demande une concentration maximale, il n'est donc pas à la portée de tout le monde. Fast RMX est proposé a un prix correct pour le contenu même si on aurait pas craché sur du contenu supplémentaire pour amplifier l'expérience.

16
 Poster un commentaire (0)

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion