Pochette
Wii

Disaster : Day of Crysis

Développeur : Monolith Soft | Éditeur : Nintendo | Genre : Action | Site web officiel
Sortie :🇪🇺 24/10/08🇯🇵 25/09/08
Par Slippy, le vendredi 6 janvier 2017 à 05:18

A la vue de Wii Sport, on aurait pu craindre que la Wii soit cantonné à des jeux du même gabarit, c'est à dire des party games ou des jeux essentiellement voués pour les joueurs occasionnels. C'était sans compter sur certains studios qui se sont hasardé à sortir des jeux destiné à un public averti, plus expérimenté. C'est le cas de Monolith Soft et de son jeu Disaster Day of Crisis. Le studio a montré grâce à ce jeu qu'on peut allier Wiimote et technicité, public familiale et jeu d'action. Surtout Disaster est un jeu unique en son genre.

Image

Laissez moi vous présenter Monolith Soth, developpeur nippon. En quelques jeux, le studio a bâti sa réputation, notamment grâce à la série des Xenosaga sur PS2 et Baten Kaitos sur GameCube (un des meilleur RPG tactique sur le cube). Depuis 2007 Monolith Soft est devenu une filliale de Nintendo et va donc développer uniquement pour le géant nippon en révélant tout son art pour les RPG avec les sorties des Xenoble Chronicles salués unanimement par les critiques. Monolith Soft a même participé de the Legend of Zelda : Skyward Sword, c'est dire que Nintendo compte sur eux.

Pour le jeu qui nous intéresse, Monolith Soft a délaissé le style RPG pour se concentrer sur un jeu unique. Unique car on a affaire ici à un soft qui combine plusieurs genres et qui a pour toile de fond un scénario catastrophe. Oui vous avez bien lu, en général on parle souvent de film catastrophe (genre de film a suspense dont l’intrigue met en scène le plus souvent une catastrophe naturelle), mais les développeurs de jeux vidéo ont jamais pensé à ce genre cinématographique pour le rapporter a leur création). C'est chose faite avec Disaster.

Votre héro Ray Bryce devra faire face a plusieurs événements dans la même journée, il devra affronter un tremblement de terre, un raz-de-marée, une éruption volcanique et un ouragan. Comme si cette avalanche de catastrophes naturelles ne suffisait pas à l'occuper, il lui faudra aussi se battre contre un commando de troupes d'élite pour sauver une fille! Celle ce se révèle être la sœur du défunt partenaire de Ray Bruce, autrefois secouriste, et le commando des mercenaires qui, profitant du chaos, ont dérobé des ogives nucléaires.

Si le scénario n'est pas très profond, il suscite l'envie de voir la dénouement finale. De plus la variété des situations fait en sorte que le joueur ne s'ennuie pas ou que les phases de jeu sont redondantes.

Comme je le stipulais, Disaster mélange plus genre de jeux, des phases d'exploration et de plate forme lorsque que vous devez secourir des victimes, des phases de shoot à la Time Crisis quand il devra découdre face à ses enemis et enfin des phases de conduite quand Ray veut poursuivre le commando ou fuir pour sauver sa peau.

ImageImageImage
Image

Pendant les phases d'exploration, Ray doit chercher des victimes des catastrophes naturelles et les secourir. Lorsque vous apercevez un blessé, il suffit de l'approcher pour lui porter assistance. A ce moment la, il sera demandé au joueur d'effectuer certains contrôles dans un temps imparti. Par exemple pour un massage cardiaque il s'agit d'effectuer des mouvements vers le bas avec le bon rythme, pour soigner les blessures il faut les pointer à l'aide de la Wiimote tout en utilisant le stick du Nunchuk... On peut dire sur ce point la que le combo Wiimote Nunchuck est vraiment utilisé à profit, sans être très difficiles ces phases de secourisme sont très plaisante à jouer et offre du suspense.

Néanmoins pour avancer dans le niveau, votre personnage doit bien entendu courir, sauter, parfois nager. Les choses peuvent se corser car la caméra derrière le héros peut se montrer capricieuse. Il vous arrivera par moment à pester contre votre personnage due à un saut raté, certains moment du jeu sont très difficiles, l'erreur n'est pas permise. Pour couronner le tout, le secouriste perd systématiquement de l'énergie quand il traverse des situations à risques (feu, noyade, froid etc), une fois votre barre d'énergie à zéro c'est votre barre de vie qui décent en flèche! vous devez donc ne pas perdre de temps dans vos actions et votre exploration, même si vous avez quelques items qui redonnent un coup de fouet à votre barre d'énergie, cela reste parfois compliqué.

D'autant plus que certains blessé sont vraiment bien planqués dans les grandes maps qu'offre Disaster. Pas de panique, une touche permet à Ray d'interpeller les personnes et place le personnage automatique dans le bon sens de l'action, la ou se situe le blessé, ce qui évite de tourner en rond.

Vos bonnes actions seront récompensées puisqu'elles vous permettront de gagner des points de compétences et d'augmenter petit à petit le seuil maximum de votre jauge de vie.

Entre les phases d'exploration, vous aurez le droit aux phases de shoot très bien pensées. On passe alors d'une vue à la troisième personne à une vue subjective à la manière d'un épisode de Time Crisis. Vous ne contrôlez plus votre déplacement et Ray avance automatiquement lorsque vous avez éliminé les ennemis qui lui font face. Vous pouvez toutefois vous mettre à couvert le temps de recharger ou de choisir entre l'une des quatre armes que vous avez sélectionnées avant le début de la mission. Là encore, la maniabilité particulière de la Wii est bien exploitée : on vise tout simplement en pointant la Wiimote et on recharge en secouant le Nunchuk. Il est aussi possible de zoomer pendant un court instant, vos tirs feront alors plus de dégâts.

Vos performances lors de ces phases de shoot vous permettront de gagner des points de bataille. Ceux-ci vous serviront à débloquer de nouvelles armes et à optimiser celles dont vous disposez déjà. Chacune des armes a en effet ses propres compétences, à vous de choisir quels sont les aspects que vous comptez améliorer (la puissance, la précision, la taille du chargeur, la visée ou le temps de rechargement). On retrouve le même principe concernant les caractéristiques du personnage principal. Les points de compétences récoltés en sauvant des vies peuvent ainsi être investis pour développer la force, la concentration, le métabolisme, le nombre d'objets portés ou l'aptitude au combat de Ray, ça ajouter un petit côté RPG!

Les joueurs qui voudront vraiment perfectionner leur avatar devront refaire plusieurs fois les niveaux, Il pourra aussi partir à la recherche d'un drôle d'individu qui lui donnera accès aux missions optionnelles du stand de tir. Si Disaster peut paraître relativement linéaire, il proposera donc une expérience réellement différente d'un joueur à l'autre grâce à cette possibilité d'optimiser ses armes et son personnage.

Enfin parlons des phases de conduite. Même si celles ci apportent de la variété à l'action, il s'agit pas la d'une mince affaire. Vous devez utiliser la Wiimote en horizontale et la pencher pour tourner. C'est assez laborieux, mais on a tellement vu pire comme dans Alone in the Dark ou Call of Duty 3.

ImageImageImage
Image

Passons au chapitre réalisation, il faut d'abord prendre en compte que le jeu tourne sur Wii, donc pas de graphismes HD, mais au delà de ça, le jeu est vraiment très correcte. Certes de la part de Monolith Soft j'ai préféré des softs comme Baten Kaitos qui étaient majestueux et splendides notamment dans les cinématiques. Pour Disaster, les cinématiques sont plutôt agréables à regarder, on apprécie la diversité des situations rencontrées.

La réalisation sonore est réussie que ce soit pour le doublage anglais ou pour les musiques en lien avec la dramaturgie du jeu. Le haut parleur de la Wiimote sert également comme radio, du déjà vu, mais cela fait toujours son petit effet.

On aurait pu penser que le combo Wiimote-Nunchuck ne convienne pas du tout à ce style de jeu, mais au contraire les développeurs ont tiré parti des capacité des controles atypiques de la Wii afin de rendre le jeu parfaitement jouable. Seul les phases de conduites pourront poser problème.

L’aventure se termine relativement rapidement, comptez environ 10h de jeu. Cependant, vous aurez tout le loisir de recommencer votre quête ou les missions, il y a plusieurs modes de difficultés, sachant qu'il y a des passages ardus, cela fera sans doute du challenge pour les joueurs expérimentés. Ces derniers soucieux de tout débloqué, devront d'ailleurs revenir sur les missions pour upgrader au maximum leur personnage et leur armes. Dommage qu'on n'a pas le droit à un multijoueur, il n'aura pas été de trop!

Disaster n'est pas du tout passé inaperçu, le jeu est un peu un OVNI vidéo ludique dans le sens ou il aborde un thème pas du tout présent dans les jeux vidéo. Mais surtout Monolith soft propose un jeu pour un public, on va dire plus gamer que casual, en rendant les contrôles accessibles avec la Wiimote et le Nunchuck, et non pas comme un fardeau comme on a pu voir sur certains jeux de la Wii.

ImageImageImage

Les Plus

+ Le gameplay étudié pour la Wii
+ L'originalité du jeu, une expérience jamais vu
+ Les graphismes, les cinématiques
+ Possibilité d'ameliorer son armement et son personnage

Les Moins

Les phases de conduite
Pas de multijoueur

Graphismes 15/20

Pas le plus beau jeu de la Wii, mais loin d'être le plus moche, les décors sont géants, crédibles. Les cinématiques sont travaillés et enrichisse le jeu.

Jouabilité 16/20

Les contrôleurs de la Wii sont très bien utilisés, que ce soit pour les phases d'exploration ou de shoot. Petit bémol pour les phases de conduites un peu laborieuses.

Durée de vie 15/20

Très honorable car le titre possède vraiment un intérêt a être rejoué.

Bande son 16/20

Le doublage anglais rempli son rôle sans tomber dans la caricature, les musiques haletantes concorde avec le suspense du scénario.

Scénario 14/20

Ne vous attendez pas à un scénario très profond, néanmoins celui ci distille agréablement l'envi de voir l'issue finale de l’aventure.

Verdict

L'expérience dans les PRG de Monolith Soft a forcément été bénéfique, pour se lancer dans un jeu tel Disaster day of Crisis. En effet le pari était osé, proposer une expérience différente basé sur les films catastrophes. Le studio s'en sort parfaitement, même si ce n'est pas le meilleur soft de la Wii, Disaster restera gravé dans les mémoires de ceux qui ont pu y jouer.

16
 Poster un commentaire (0)

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion