Pochette
Switch

Diablo III: Eternal Collection

Développeur : Blizzard Entertainment | Éditeur : Blizzard Entertainment | Genre : Hack'n Slash | Site web officiel
Sortie :🇪🇺 02/11/18🇺🇸 02/11/16 | Multijoueur : 4 joueurs en local, 4 joueurs en ligne
Par Slippy, le lundi 4 février 2019 à 13:45

Véritable institution du Hack and Slash sur PC principalement, la licence phare de Blizzard arrive sur Switch. Les possesseurs de la console de Nintendo vont pouvoir s'essayer au troisième épisode de la saga avec ses add on pour une version appelé "Eternal Collection". Six ans après la sortie de la version originale sur PC, comment s'en sort ce portage ?

Image

Revenons brièvement fin 2012, Diablo 3 sort enfin sur PC, 12 ans après le deuxième opus et une attente interminable pour les fans de la licence. Malgré l'engouement, le titre a divisé les fans, deux choses lui sont reprochées.
Tout d'abord il faut une connexion permanente à internet pour pouvoir jouer, ce qui en 2012, peut s'avérer compliqué pour les personnes qui doivent se déplacer, et d'autre part Blizzard avait mis en place "l’hôtel des ventes" qui entraînait pas mal de désavantage entre joueurs plus ou moins fortunés car il était basé en partie sur de l'argent réel. Afin d'apaiser la communauté, Blizzard a vite fermé cet hôtel des ventes. Pour ce qui est de la connexion permanente, seule les versions consoles en seront épargnés.
Malgré ces deux "faux pas", Diablo 3 fait figure de référence dans le domaine du hack and slash et depuis plus de 6 ans, personne ne lui a ravit le trône !
Les DLC tels que Reaper of Souls notamment ont permis au jeu de perdurer dans le temps.

Avant de parler du titre, il faut souligner qu'un soft signé Blizzard chez Nintendo, c'est exceptionnel ! En effet, le dernier jeu sorti sur la machine nippone est Starcraft 64 en 1998, pratiquement introuvable en raison d'une édition ultra limitée. Le jeu n'est pas mauvais, juste rare. Diablo 3 sur Switch est une nouvelle preuve que la console réunit des genres et des éditeurs variés et de qualité.

Iron Galaxy, si ce nom ne vous dit encore rien, est un studio américain spécialisé dans les portages de jeux. Parmi leurs travaux, on peut citer par exemple BioShock Infinite et Destiny sur PS3 et Xbox360. L'entreprise travaille en collaboration avec les développeurs de la franchise. Leur dernier projet était le portage de Skyrim sur Switch, et on peut dire que le travail est réussi.
Pour Diablo 3, le portage est du même acabit, voir même meilleur, que Skyrim. Certes ce n'est pas le même monde ouvert, mais adapter tout l'univers de Diablo 3 en faisant le minimum de concession reste remarquable.
Le jeu tourne en 60 images par seconde que ce soit en mode nomade ou sur la télévision avec une résolution en 720p sur le petit écran de la Switch et 960p sur grand écran. Cette configuration permet un résultat très agréable et surtout une fluidité probante, même en multijoueur local.
Pour arriver à ce perfectionnement, les développeurs ont dû quand même réaliser quelques changements (mineurs) par rapport à la version PC, ce qui est logique. Les textures sont peu plus basses et un peu moins nette par exemple. De toute manière, la majorité des joueurs qui vont acquérir le jeu n'auront sans doute jamais touché la version ordinateur, et n'auront pas moyen de comparer. Le fait que le jeu soit visuellement attrayant tout en étant jouable partout est un argument qui se suffit à lui-même.

ImageImageImage
Image

Côté gameplay, l'expérience de Blizzard qui a déjà transposé son jeu sur consoles a été bénéfique, sans doute, au moment d'adapter les commandes de Diablo 3 sur Switch. Pour les acharnés du PC, il est vu comme une hérésie, de jouer au meilleur des hack and slash sans le combo clavier souris. On recommande à ces personnes de s'adonner quelques minutes à la version sur Nintendo Switch pour constater que les développeurs ont su tiré profit du meilleur de l'ergonomie des manettes très spéciales de la Switch.
Petit bémol toute de même, si en solo, avec les Joy-Cons attachés à la console, l'expérience de jeu est très agréable, à plusieurs, ce n'est pas pareil ! Des lors que les Joy-Cons (encore eux) sont tenus à l'horizontale, leur petitesse entraîne pas mal de désagréments et des appuis de touches involontaires. De ce fait, l'argument de jouer à plusieurs avec les manettes atypiques de la Switch n'est pas forcément le meilleur arguments, à part si vos convives ont un Pad Pro. Le mieux est encore de jouer des parties en multi local sur plusieurs Switch !

Toujours au niveau des contrôles, quand on a l'habitude de voir tourner le jeu sur un PC, on se demande comment les développeurs vont pouvoir assigner l'ensemble des touches, que ce soit celle d'actions, ou celle des raccourcis, sur une manette qui est limitée. Pourtant Blizzard y est arrivé, encore une fois, le fait que le jeu ait déjà été porté sur consoles a facilité l'intégration des commandes sur la Switch. Le jeu profite même d'une reconnaissance de mouvement pour faciliter le choix d'une compétence ou d'un objet.

ImageImageImage
Image

Niveau contenu, les joueurs ne vont pas décrocher de leur console de sitôt. L'appellation Eternal Collection n'est pas usurpée. En plus des 5 chapitres de la quête principale, la célèbre extension Reaper of Souls apporte un contenu additionnel non négligeable.
On peut citer dans cet add on, la nouvelle classe de personnage le croisé, de nouveaux chapitres, le mode Aventure dans lequel le joueur est libre de voyager entre les différentes zones du jeu pour accomplir des quêtes générées aléatoirement.
Enfin les joueurs Switch pourront également profiter des ajouts que Blizzard à annexés à son jeu depuis 2012, comme le pack du Nécromancien, la quête du Cube de Kanaï, les challenges des Rifts et les saisons à thème. Sans rentrer dans les détails de tous ces bonus, ça serait vraiment long, on peut dire sans hésiter qu'il y a vraiment de quoi s'occuper.
Cerise sur le gâteau, vu qu'on est sur une console Nintendo avant tout, les joueurs pourront utiliser les amiibos et auront droit à des emblèmes d'Hyrule pour personnaliser la bannière de leur personnage et un set d'armure de Ganondorf !

Un mot sur la bande son, déjà soignée dans la version PC. Sur Switch, elle profite de l'excellent travail des sound designers, que ce soit au niveau des thèmes musicaux ou du doublage français.

Vraiment, il n'y as pas grand chose à redire sur le soft, maîtrisé de bout en bout, mis à part quelques désagréments perfectibles, comme la taille du texte un peu petit par moment ou l'absence des fonctionnalités de l'écran tactile qui aurait pu, peut être, faciliter la jouabilité dans certains cas.
Si vous jouez à plusieurs en coopération locale, et si un des joueurs va dans son inventaire ce dernier va s'afficher en plein écran et va forcément gêner les autres joueurs. Pour palier (partiellement) à ce problème, les développeurs ont mis en place un système d'équipement rapide, mais pour voir toutes les caractéristiques des items ou des sorts par exemple, il faudra quand même passer par l'inventaire.

ImageImageImage

Les Plus

+ Visuellement réussi
+ Gameplay adapté à la Switch
+ Du contenu à gogo
+ Jouable à plusieurs en coopération en local ou online

Les Moins

La taille de certains textes
La multi local aux Joy-Con peu recommandable !

Graphismes 17/20

C'est sans doute le meilleur portage à l'heure actuelle à ce niveau. La fluidité est remarquable, quel que soit le nombre d'éléments affichés à l'écran.

Jouabilité 17/20

Encore un gros travail fourni pour rendre le jeu parfaitement jouable, excepté en multi avec les Joy-Cons.

Durée de vie 17/20

6 ans de Diablo 3 pour la Switch, rien n'a été oublié, de l'extension Reapers of Souls aux contenus ajoutés au gré des ans. Au final, on se retrouve avec un contenu conséquent pour des heures et des heures de jeu.

Bande son 17/20

D'excellentes musiques, et un doublage français de très grande qualité.

Scénario 16/20

Si la trame principale se résume à la lutte du bien contre le seigneurs des enfers, elle est très développée en qui concerne le scénario et les personnages. Les scènes cinématiques sont d'ailleurs très bien travaillées et nous plongent entièrement dans l'univers de Diablo.

Verdict

Le hack and slash culte arrive sur Switch dans un état de santé étincelant malgré son âge ! Mieux encore, comme un grand cru, le jeu s'est bonifié avec l'ajout d'un contenu énorme acquis au fil des années et disponible tout de suite sur la console de Nintendo. Doté d'une jouabilité pensée et adaptée pour la Switch, Diablo 3 : Eternal Collection est une pièce considérable à ajouter aux nombreux incontournables de console hybride. La chasse au démon est officiellement rouverte !

17
 Poster un commentaire (0)

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion