Divers

Retour sur 2017

Par Slippy, le dimanche 31 décembre 2017 à 04:33

Comme toutes les années, revenons sur ce qui a marqué l'année écoulée pour Nintendo.

Image

La Switch Super Star

Nul ne l'avait prédit, bien au contraire, les oiseaux de mauvais augure avaient annoncé des temps difficiles pour la nouvelle console de Nintendo. Et pourtant, une seule phrase peut résumer l'extraordinaire succès de la Switch : 10 millions de vente en 9 mois !

Autant dire, dans le secteur des jeux vidéos, un raz-de-marée ! Bien entendu les meilleures ventes se situent dans sa terre natale, le Japon, mais en Europe et aux États-Unis, la Switch aura également brillé.

A l'heure actuelle nous ne savons pas encore les ventes de Noël, mais celles-ci risquent d'être une nouvelle fois sans précédent. Ce succès éclair aura presque éclipsé les autres machines de la firme (la 3DS et la Super Nintendo Mini) mais pas tout à fait.

Pour expliquer cette performance, le concept ne fait pas tout. Si ce dernier est audacieux et inédit (console nomade et de salon), plusieurs ingrédients se sont ajoutés pour avoir la recette magique. En premier lieu, la communication et la promotion de la console ont été réussies, elles avaient fait défaut à la Wii U. Nintendo a pris le temps d'expliquer et de démontrer tous les avantages et la conception de la console.

En second lieu, même si la ludothèque était relativement restreinte à la sortie de la bécane, Nintendo mais aussi beaucoup d'éditeurs tiers ont fait grossir la liste de de jeux disponibles. La firme de Kyoto a constamment apporté de nouveaux jeux depuis la sortie de la Switch et pas des moindres. De plus, des développeurs qui ne sortaient pas forcément des jeux sur les consoles Nintendo ont adapté leurs jeux fétiches sur la machine nomade. Le soutien d'éditeurs tiers que Nintendo avait perdu a permis à la console de s'enrichir.

Dernier point important, la Switch s'adresse bien entendu à un public familial, aux enfants (cible historique), mais la clientèle s'est diversifiée avec l'apport de jeux matures tels que Doom, Skyrim, L.A. Noire etc.

Regardons un peu en détail et de façon chronologique les jeux de la Switch

Démarrer par ce qui sera le meilleur jeu de l'année est ce qui pouvait arriver de meilleur à la nouvelle console de Nintendo. Zelda: Breath of The Wild est un monument, un chef-d'œuvre, unanimement salué par les critiques.
Heureusement que le jeu fut disponible dès la sortie de la Switch, car les autres softs qui pouvaient être achetés par les joueurs n'étaient pas fameux : Super Bomberman R et 1-2 Switch notamment qui devaient être un exemple des capacités des Joy-Cons se sont montrés très limités.

Il y avait bien Just Dance 2017 mais c'est un jeu indépendant qui a retenu notre attention : Snipperclips. Un soft original et prenant.

Le catalogue des jeux indépendants s'est vite étoffé, WonderBoy : The Dragon Trap, Snake Pass, Fast RMX et Shovel Knight ont su montré la voie. Bien que développées par de petits studios, leurs réalisations ont su convaincre la critique.

Pendant ce temps, des licences plutôt aimées par le jeune public ont fait leur apparition telles que la franchise Lego (Lego Words et Lego City Undercover, Lego Ninjago le film le jeu) ou Skylanders Imaginators.

Nintendo a ensuite dégainé les munitions pour alimenter la Switch. Mario Kart 8 Deluxe, la version ultime et enrichie de Mario Kart 8, ainsi qu'une nouvelle licence ARMS, un jeu surprenant. D'autres éditeurs s'engouffraient dans la brèche en proposant Ultra Street Fighter 2 ou NBA Playgrounds mais ces deux derniers n'étaient pas à la hauteur de l'attente.

Pendant cette période est sorti un tactical RPG,Disgaea 5, un des meilleurs du genre, dommage que le jeu ne bénéficie pas d'une promotion à la hauteur de sa qualité.

Pendant l'été, la Switch fut quand même gâtée dans une période où les sorties ne se bousculent pas forcément. Splatoon 2, Sonic Mania et Mario + The lapins Crétins Kingdom Battle ont apporté une valeur ajoutée à la ludothèque de la console. En parlant de crossover de franchises, il y a aussi Puyo Puyo Tetris, un mélange très réussi

Enfin pendant la seconde période de l'année (août à décembre), la Switch a étoffé de manière importante sa quantité et qualité de jeux disponibles.

La console a eu le droit à un certain nombre de portages d'illustres licences, témoins de la bonne santé commerciale de la machine. Doom, Skyrim, L.A. Noire, Rocket League, Fifa 18, Rayman Legends. Malgré les limites technique de la console, ces adaptations furent pour la plupart de qualité, une vraie prouesse de la part des développeurs.

Par contre on attendait au tournant Rime, un jeu qui avait ses preuves sur d'autres consoles, mais la version Switch fut une grande déception. Parmi les autres déceptions on pourra également citer Pokken Tournament Dx, Sonic Forces et MineCraft Story mode.

Nintendo n'est pas en reste pendant la fin d'année, avec le grandiose Super Mario Odyssey, mais aussi un nouvel opus de Fire Emblem Warriors.
Signalons deux titres tirés de manga qui ont eu un épisode réussi sur la Switch : One Piece Unlimited Word Red et Dragon Ball Xenoverse 2.

Évoquer tous les jeux de la Switch (notamment les jeux indépendants) prendrait des heures ! On a seulement bouclé la première année de la console et la ludothèque est riche et variée ! On peut espérer un futur radieux.
Les deux Resident Evil Revelation et Xenoblade Chronicles 2 ont clôturé l'année en beauté.

Pour être exhaustif sur la Switch, et même si le sujet fait débat, les DLC (DownLoable Content) sont de plus en plus fréquents, qu'ils soient gratuits (pour ARMS et Splatoon 2) ou payants (Zelda: Breaht of the Wild, Lego Worlds).
En ce qui concerne les DLC de Zelda, ces derniers sont disponibles après l'achat d'un Season Pass. Le prix est clairement justifié par rapport au contenu de très bonne qualité.

ImageImageImage
ImageImageImage
Image

L'autre console portable

A force de parler de la Switch, on oublierait presque de parler de l'autre console portable de Nintendo la gamme des DS (New 3DS, New 2DS XL). Pourtant Nintendo continue d'alimenter la petite console portable en sortant aussi un nouveau modèle, la New 2DS XL, une 3DS sans la 3D.

Niveau software, il y a eu quelques sorties très remarquées, essentiellement des franchises à succès, citons pêle-mêle : Dragon Quest 8, Poochy & Yoshi's Woolly World, Dragon Ball Fusion, Fire Emblem Echoes, Hey Pikmin, Monster Hunter Stories, L'Aventure Layton : Katrielle et la conspiration des millionnaires et Mario Party : The Top 100.

Le podium est attribué à Metroid : Samus Return, Pokemon Ultra Soleil et Ultra Lune et Mario & Luigi : Superstar Saga + Les Sbires de Bowser. Sans conteste les 3 meilleurs jeux de cette année 2017.

Nintendo a sorti deux jeux qui se vendent généralement bien : L'Infernal Programme d'Entraînement Cérébral du Dr Kawashima et Miitopia.

Enfin, comme à l'accoutumée, la console portable la plus vendue n'est pas avare en titre de qualité : Yokai Watch 2 (plusieurs versions), Story of Seasons, Etrian Odyssey V : Beyond the Myth pour ne citer qu'eux.

ImageImageImage
ImageImageImage
Image

Les autres consoles

2017 aura été une année pleine pour Nintendo, puisque la firme aura également sorti la Super Nes Mini avec 21 jeux installés. Comme pour la Nes Mini, le succès est au rendez-vous, la petite console est rapidement en rupture de stock et introuvable à un prix décent.

Ce succès confirme que le retro-gaming a toujours le vent en poupe.

Pour terminer ce panorama, Nintendo a poursuivi son développement sur les applications pour mobiles et tablettes avec l'arrivée de deux franchises : Fire Emblem Heroes et Animal Crossing Pocket Camp.

ImageImageImage

Le bilan de Nintendo pour l'année écoulée tranche radicalement avec celui de 2016.
Bien sûr, l'engouement autour de la Switch a permis à la firme nipponne de revenir sur le devant de la scène, et aussi d'avoir ses comptes dans le vert !
L'attrait pour la console nomade n'a pas l'air de s'éteindre, bien au contraire, 2018 devrait être encore une année faste pour Nintendo.
Le constructeur et développeur va sans doute sortir plusieurs jeux de ses célèbres franchises (Super Smash Bros, Metroid Prime etc.) et nous réserve d'autres surprises tout au long de l'année. Nintendo pourra aussi compter sur les éditeurs tiers, de plus en plus nombreux.

 Poster un commentaire (0)

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion