RDV

Retour sur 2013

Par Fry, le mardi 31 décembre 2013 à 16:02

2013 touche à sa fin, une année marquée par les nombreuses sorties sur 3DS et par le bilan mitigé de la Wii U pour sa première année de commercialisation. Et c'est dans les dernières heures de cette année 2013 qu'il est venu le temps pour nous de publier notre ressenti sur l'année, nos coups de cœurs, nos déceptions, les événements qui nous ont marqués...
Plusieurs membres de la rédaction vous on concocté un petit quelque chose à ce sujet, et tout cela est à découvrir dans ce dossier !

Image

Milesedgeworth51 :

2013 fut riche en jeux pour Nintendo, jeux sortis majoritairement sur Nintendo 3DS. La Wii U quant à elle a dû attendre les derniers mois de cette année afin d’offrir aux possesseurs de la console des valeurs sûres, telles que Super Mario 3D World, Wii Fit U etc.
Il faut bien avouer que, n’ayant pas de Wii U, je n’ai pu me pencher qu’uniquement sur la console portable de la firme de Kyoto, et profiter d’excellents jeux : parce qu’en effet, ces derniers n’ont pas manqué à l’appel, et ce qui a été le plus remarquable, c’est qu’à chaque mois (ou presque) un hit sortait dans les bacs, ce qui a permis d’utiliser la 3DS régulièrement (voire de la faire « fumer » !).
Cependant, avec les nombreux must-have de la machine sont arrivés également les jeux moins bons, et même décevants.

Coups de cœur de l’année :

Fire Emblem : Awakening
Certainement mon plus gros coup de cœur et à mon avis, le meilleur jeu de cette année. Tout est excellent entre ses musiques, son gameplay, son scénario haletant et sa durée de vie très longue. De plus, Intelligent Systems a su subtilement rajouter de nombreuses nouveautés riches et variées et surtout, très appréciables. Un immanquable de 2013 !

Pokémon X/Y
Cela faisait depuis le 8 janvier 2013, après un Nintendo Direct bien fourni et enthousiasmant, que Pokémon X et Pokémon Y étaient attendus. Et le résultat final en vaut la peine : bien que l’aventure soit trop facile à la base (Multi Exp cheaté, adversaires trop faibles), il est tout de même possible de se rendre la tâche plus difficile, ce qui rend le jeu plus équilibré et agréable. La 6ème Génération est, en plus, convaincante, et les nouvelles idées sont bien fichues, comme les facultés d’évolution de certains Pokémon (Sépiatop, Pandèspiègle etc.). Ajoutez à cela une communication entre les joueurs accrue, et vous obtenez un très bon cru (vive les jeux de mots !).

Ace Attorney : Dual Destinies
Depuis son annonce au Japon, je l’attendais. Mais je l’attendais dans la crainte, puisque si la sortie du jeu en Occident était confirmée, la traduction en français ne l’était pas… Malheureusement, le jeu n’a été édité qu’en anglais et pourtant, les craintes de voir un jeu inaccessible à cause de mon mauvais anglais a été vite dissipé : anglais facile, et enquêtes simplifiées m’ont permis d’avancer rapidement et de façon plaisante dans le jeu. Et puis, le jeu est très bon, que demander de plus (à part une traduction et une localisation du futur opus en France) ?

Bravely Default
Et enfin, le meilleur pour la fin, du moins le plus gros coup de cœur. Il n’y avait que très peu de chance que je me procure le jeu, mais lorsque j’ai visionné la bande-annonce, et grâce principalement à une musique merveilleuse dans celle-ci, j’ai été conquis. J’ai donc acheté le jeu en ayant eu également des échos positifs des joueurs. Et la magie a opéré : un excellent jeu (bien que trop mou au milieu de l’aventure) qui me fait passer de longues heures sur ma console. LA surprise de cette année 2013.

Déceptions de l’année :

Pokémon Donjon Mystère : Les Portes de l’Infini
Ah, que je l’attendais ! Et que j’ai été déçu ! Et pourtant, après 3-4 heures de jeu, tout me laissait penser à un jeu correct, et finalement, l’ennui a pris le dessus. Jeu trop simple (hormis la fin qui contraste sensiblement avec le reste de l’aventure), scénario bâclé et surtout, une lecture trop enfantine du soft. Entre les Pokémon qui pleurent pour un oui, pour un non, et les phrases totalement gamines des personnages, le jeu est ridicule aux yeux des plus âgés… C’est évidemment le moins bon opus de la série des Donjon Mystère, espérons que le prochain redressera la barre.

Professeur Layton et l’Héritage des Aslantes
Il faut préciser que cette déception n’est pas totale, mais tout de même, pour un jeu qui vient clore une série, je l’ai trouvé franchement moyen : parce que pris indépendamment, il représente un très bon jeu, mais malheureusement, je m’attendais à un final beaucoup plus explosif. A vrai dire, mon principal reproche tient au scénario : si la fin est exceptionnelle, le milieu du jeu n’est pas très cohérent, et la frustration extrême est évidemment le Professeur Sycamore, puisque si nous connaissons son identité, Layton non… Tout de même, il reste un bon jeu, mais certains points sont à revoir (la bande-son également est très perfectible, entre certains doublages ratés et une musique pas marquante…).

Luigi’s Mansion 2
Sans doute la plus grosse déception de cette année : et ce, pour un point : la linéarité du jeu. Contrairement à la grande majorité des joueurs, j’ai trouvé le jeu très plat, et n’offrant qu’une intrigue très limitée. De plus, la répétition excessive des actions à faire devient très lassant… Pour vous dire, je n’ai pas eu le courage de le finir… Quelle énorme déception, moi qui, comme beaucoup de joueurs, l’attendait impatiemment ! Cependant, le level-design du soft est au top, ce qui constitue pour moi, son vrai point fort.

ImageImageImage
ImageImageImage

Joy Kreg :

2013 ou le droit d’inventaire

Hiroshi Yamauchi dirigeait son entreprise avec, entre autres, un principe essentiel : « Peu importent les autres considérations, le prix sera toujours un élément essentiel dans la décision d’achat ». Que Nintendo s’écarte du droit chemin de ce précepte et ses clients lui donneront un sévère coup de règle en métal sur les doigts. Le prix de la 3DS à ses débuts a été très rapidement baissé de 50€ car les consommateurs ont été vigilants. La Wii U n’a pas échappé à cette règle. Ces même consommateurs ont un tel niveau d’exigence envers Nintendo que rien ne saurait lui être pardonné, même si la concurrence fait bien pire dans sa politique de prix et à bien des égards. Et tant mieux ! Au moins sait-on que chez Nintendo, on est tenu à l’abondance d’excellence et que rien d’autre n’a de place sur 3DS et Wii U. Le consommateur n’alignera les biftons que pour de très bons jeux.

Voici donc mes déceptions de l’année 2013 :

1°) Wii U : Le report de Watch Dogs pour tous les supports. Sa sortie sur PS360 est déjà un aveu maquillé que le jeu n’est pas un vrai titre « next gen », son report en 2014 est d’autant plus de mauvais goût. Ce jeu aurait dû être le très beau chant du cygne de la génération passée. J’ai vraiment l’impression de ne pas avoir pu en profiter cette fin d’année parce qu’Assassin’s Creed 4 est sorti.

2°) Wii U : L’annulation de FIFA 2014 sur Wii U par EA pour des raisons qui tiennent plus du « foutage de gueule » que de véritables raisons économiques. Avec cette logique, EA n’aurait jamais dû sortir un seul jeu sur PS3 puisqu’elle s’est moins bien vendue pour son premier Noël en son temps que la Wii U en 2012. Des manœuvres financières se font dans l’ombre, ce n’est pas neuf, mais comme sur Dreamcast et Wii, elles se font au détriment du plaisir des joueurs et ça devient vraiment agaçant. En plus FIFA 2014 est sorti sur Wii ! C’est purement idéologique, c’est une manœuvre, c’est minable !

3°) Wii U : « Un jour je serai le meilleur dresseur » … mais pas sur Wii U pour le moment. 2013 aurait été une année idéale pour jouer une partition unique que Nintendo connait si bien. Après les Pokémon Stadium et Coloseum, un très gros titre Pokémon sur la console de salon est nécessaire et manque à la communauté immense des fans de Pokémon. De plus le capteur géomagnétique exclusif à la Wii U qui permet d’étendre l’environnement de jeu à 360° à la perfection désigne la console pour un Pokémon Snap 2. Pokémon Rumble U est un bon défouloir pour le plus jeune public mais sa réalisation est bien trop minimaliste. Mais que fait Nintendo bon sang !?

4°) Wii U : Toujours aucune nouvelle de Starfox, Metroid, F-Zero, Fire Emblem … Mais que fait Nintendo bon sang !? Ce qui motive l’achat d’une console de salon Nintendo, c’est la pile d’exclusivités formidables que chacune de ces consoles promettent. Alors quand les investissements ne sont ni assez nombreux ni assez conséquents pour produire nombre de très bons jeux, il ne faut pas s’étonner des mauvaises ventes de la Wii U en 2013.

Voilà mes bonnes surprises de l’année 2013 :

1°) 3DS et Wii U : Bravely Default, The Legend of Zelda : A Link Between Worlds, l’excellent Fire Emblem Awakening, Monster Hunter 3 Ultimate et j’en passe. Ça fait vraiment plaisir de pouvoir s’adonner à la crème du J-RPG, de l’aventure/RPG, du Tactical RPG ou de l’action/RPG sans avoir à sortir 400 ou 500 biftons pour une console, plus des jeux à 70 ou 80 tickets de plus. Nintendo c’est moins cher mais c’est foutrement aussi bon, pour 2013 c’est ma leçon.

2°) 3DS et Wii U : l’explosion de la fréquentation du Miiverse sur Wii U et maintenant sur 3DS. C’est exactement le réseau social qu’il fallait pour fédérer tous les joueurs autour des bons jeux. Et ça marche ! Les joueurs communiquent énormément et les artistes en herbe font des miracles avec leur stylet. D’ailleurs la concurrence s’est empressée de copier cette géniale idée.

3°) Wii U : on peut brancher une Wii U sur XBOX ONE par le port HDMI IN, la fonction vocale de switch via Kinect 2 fonctionne. Le mérite n’en revient pas à Nintendo mais c’est une bonne surprise pour moi quand même.

4°) Wii U : les annonces de hits en puissance sont tombées en rafale pour 2014 qui sera je pense l’année faste de la Wii U, les jeux annoncés sont très beaux et déjà très riches, la beauté de Project X me scotche encore et je pense même qu’il sera plus intéressant à jouer que le burinage répétitif que Square Enix semble avoir fait de Final Fantasy : Versus XIII, euh XV, pardon. Project X propose en plus un véritable monde ouvert contrairement à 90% des jeux qui le prétendent actuellement. Et la 3DS n’est pas en reste. Je vais encore me ruiner, mais j’aime ça.

5°) Wii U : Watch Dogs sera optimisé graphiquement pour la Wii U et pas simplement un portage de la version PS360. L’annonce fait plaisir même si ça reste à voir.

Inutile d’aller chercher midi à quatorze heures, les très bons jeux font vendre les consoles. Si 2013 a été une si mauvaise année pour la Wii U et une si bonne année pour la 3DS, c’est avant tout parce que Nintendo a mal préparé la Wii U pour 2013 tout en suréquipant la 3DS de hits en puissance. Un tel écart entre les deux est à mon avis le résultat d’une volonté. Ce serait une erreur, selon moi, de penser que la Wii U n’a été victime que d’elle-même cette année. En 2001, Nintendo nous faisait acheter son GBA pour nous proposer son Gamecube en 2002. En 2005, c’était la DS puis la Wii en 2006. En 2013, Nintendo nous a fait acheter la 3DS en assurant le service minimum sur Wii U. Nintendo mène très bien sa barque et c’est en 2014 et 2015 que Nintendo déploiera sa Wii U à plus grande échelle. Et le mouvement est déjà amorcé : la semaine précédant Noël, dans le monde, la Wii U s’est plus vendue que la XBOX One. Mario fait déjà son petit effet.

ImageImageImage
ImageImageImage

Megamagus :

Mes surprises et déceptions de l'année 2013

Surprise :

Luigi's Mansion 2

Ayant joué au premier opus sur Gamecube, j'attendais beaucoup de ce jeu (peut-être trop) et je n'ai pas étais déçu au contraire j'ai même été comblé jusqu'au coup. La jouissance était présente à chacune de mes parties : musique, gameplay, ambiance... bref, tous les codes ont été réunis pour réaliser ce petit bijou vidéoludique. Il ne reste plus qu'à espérer un nouveau titre au vue des ventes de ce dernier... mais cette fois-ci sur Wii U #bave.

Le report de Rayman Legends et Watch Dogs

C'est sûrement les deux actus ayant fait le plus de bruit cette année. Les fans était indignés, Nintendo perdait un jeu exclusif de grande qualité (Rayman Legends) et surtout Ubisoft se payait une mauvaise réputation. Alors qu'au final, le report d'un jeu ne peut être que bénéfique pour les développeurs, qui disposeront de plus de temps pour ajouter du contenu ou le peaufiner, et pour le joueur qui profitera d'une expérience optimale. On peut prendre par exemple Pikmin 3, qui prévu au lancement de la Wii U s'est vu repousser de 7 mois.

Super Mario 3D World

On peut dire aisément que c'est l'un des jeux qui a semé le plus de trouble dans l'avis des joueurs cet année. D'abord lors de la conférence E3 avec un jeu qui semblait trop simpliste et trop cheap pour devenir le tout nouveau Mario 3D de la Wii U. Puis du soulagement lors du Nintendo Direct de septembre, de la peur lors du Nintendo Direct qui l'a suivi et enfin une presse unanime lors de la sortie du jeu le plaçant au rang de l'un des jeux les plus apprécié de l'année. Le premier jeu en 60 FPS constant offre une fluidité incomparable avec les jeux sortis jusqu'à présent et les graphismes lave nos yeux irrités du modique 480p de la Wii que nous avons due supporter durant 8 ans.

La 2DS

On croyait à une blague où un montage amateur très bien réalisé mais en réalité non... Nintendo l'a fait. Le dévoilement de la nouvelle version de la 3DS à fait l'effet d'une bombe tandis que le monstre Grand Theft Auto V était en route pour pulvériser quelques records. Et après que les gamers aient finis leurs vives critiques sur les réseaux sociaux, la console se révèle être sympathique même si l'on se demande qu'elle public cette dernière va séduire. Mais le second frein, c'est son prix : 130 euros contre 150 euros pour une 3DS et 170 pour une XL

Déception :

Les ventes de la Wii U

Il faut bien avouer que l'un des échecs les plus cuisants de l'année est la Wii U. Pourtant, Nintendo n'a pas lésiné sur les moyens : pack de plus en plus intéressant, réduction de prix, blockbuster en pagaille pour conquérir un public large et jusqu'à même changer sa politique de communication en cette fin d'année afin que le grand public comprenne l'utilité et l'intérêt de la console. Malgré cela, les ventes n'ont malheureusement pas décollé et c'est bien dommage car cette console est la définition même du mot innovation. Et comme l'a si bien dit Michel Ancel (papa de Rayman) il y a quelques semaines : « La plus grande force de Nintendo et aussi sa plus grande faiblesse, c'est l'innovation ». Mais en voyant les titres exclusifs qui vont sortir l'année prochaine, il y a fort à parier que les ventes redécolleront de plus belle.

Autre déceptions :

Sonic : Lost World

Batman Arkham City

Les jeux du lancement des PS4 et XBOX ONE

ImageImageImage

Myster :

Nous y voilà, une année de plus écoulée, année qui aura vu l'avènement des consoles concurrentes à la Wii U ainsi que de jeux qui ont captivé toute l'attention des joueurs tels que GTA V, mais qu'en a t-il été chez la firme au plombier ?
Malgré qu'on pourra toujours reprocher un vide vidéo-ludique sur Wii U certains titres ont rythmé cette année.
Indéniablement un de mes plus gros coups de cœur, Epic Mickey : Le Retour des Héros sur Wii/Wii U, jeu de plate-forme/aventure.
Un jeu à l'univers graphique à la fois terne et coloré, à la jouabilité à la fois classique et « révolutionnaire », alternant phases 2D/3D, sans aucun doute un jeu à posséder dans sa ludothèque qui procurera plusieurs heures de jeu.
Autre coup de cœur : DuckTales:Remastered (Août), un classique à essayer absolument pour tout fan de plate-forme et de l'oncle Picsou.
Un univers graphique magnifique, coloré, et le souci du détail apporté par les développeurs, une cure de jouvence plus que réussie pour ce jeu sorti sur NES il y a plusieurs dizaines d'années, bref une perle de l'eShop à découvrir si ce n'est pas déjà fait.
Toujours sur l'eShop, la réédition de certains grands classiques qui n'ont pas à rougir, et qui ne souffrent absolument pas des années qu'ils accusent tels que Super Mario World (avril) et The Legend of Zelda: A Link the the Past (décembre).
Deux jeux de séries mythiques parus sur Super NES, simplement indémodables, plaisir de jeu intact, à découvrir ou à redécouvrir.
Bien évidemment, impossible d'être exhaustif ici, mais j'ai également été agréablement surpris par l'incontournable Super Mario 3D World (novembre) qui, bien que présentant une prise de risque relativement faible, reste simplement beau, agréable à jouer, et procure un véritable plaisir pour tous les sens ou presque !

Après quelques uns de mes coups de cœur, il serait impensable de ne pas évoquer mes déceptions Wii U de l'année.
Pour commencer, même s'il s'agit d'une déception limitée, The Legend of Zelda : Wind Waker, le jeu en lui-même est bon, le travail apporté sur les graphismes est visible, néanmoins je regrette que Nintendo n'ait pas inclus un peu plus de contenu supplémentaire sans changer véritablement la trame scénaristique elle-même.
Toutefois le jeu reste une valeur sûre, et un très bon divertissement pour qui n'y a pas déjà joué sur GameCube.
La vraie déception cette année sur Wii U me concernant, Les Mystérieuses Cités d'Or - Mondes Secrets (novembre) sorti sur l'eShop de la Wii U et de la 3DS, tiré du dessin animé éponyme. Premier regret, le jeu n'est pas basé sur la série animée diffusée dans les années 80.
Second regret, et pas des moindres, le jeu ne correspond pas à ce que j'en attendais et ce qui avait été annoncé.
Alors qu'on nous annonçait un jeu d'aventure, le jeu se cantonne en réalité à un jeu mêlant puzzle et phases d'infiltration, décevant. L'univers de l'animé laissait pourtant présager un très bon jeu d'aventure, malheureusement il n'en est rien.

Pour clore ce retour sur l'année 2013 Wii U, voici quelques titres qui, sans être exceptionnels, restent selon moi de bons jeux : Rayman Legends (août), Assassin's Creed IV : Black Flag (novembre), Mega Man X² (novembre, réédition).

Une année qui aura donc été placée sous le genre de la plate-forme et de l'aventure sur Wii U pour ma part.

Concernant la 3DS, la nomade a vraiment eu de nombreux très bons jeux cette année, c'est donc non sans une certaine difficulté que je vais dégager quelques coups de cœur.
Tout d'abord, inévitablement, Pokémon Y et X (octobre), incontestablement mon jeu 3DS de l'année, le passage des Pokémon à la 3D, un rêve d'enfant qui se réalise, une immersion accrue, une région travaillée et inspirée de la France, et quelques autre ajouts sympathiques, que du bonheur !
A ne manquer sous aucun prétexte pour peu qu'on adhère à l'univers.
Ensuite, dans un tout autre genre, Professeur Layton et l'Héritage des Aslantes (novembre), avec les points forts habituels de la série : scénario, mystères, intrigues au rendez-vous, le tout sublimé par un univers coloré et animé de toute beauté, ainsi que des personnages hauts en couleur... on en oublierait presque les énigmes qui constituent pourtant le noyau dur du jeu, surprenant ! Une déception ? Cet opus met un terme à cette série emblématique, parfois imitée, jamais égalée.
Enfin dernier gros coup de cœur, je ne pouvais pas me résoudre à ne pas le mentionner, The Legend of Zelda : A Link between Worlds, pas grand chose à en dire, l'univers de Zelda, et plus précisément celui de A Link to the Past, sorti sur Super NES et dont il est la « suite spirituelle ». Un Zelda entre classicisme et renaissance, assurément un jeu à détenir dans sa ludothèque si on est fan de la série, ou adepte du genre.

Avant d'évoquer mes déceptions 3DS de l'année, je souhaite mettre en avant le jeu Attack of the Friday Monsters! : A Tokyo Tale (juillet), qui se veut davantage engagé et contemplatif avec son univers attrayant (Japon rural des années 70) et qui suscitera probablement une émotion chez le joueur, il s'agit donc d'une expérience vidéo-ludique comme on en voit rarement, à essayer donc.

Ma première déception, Phoenix Wright : Ace Attorney – Dual Destinies (octobre).
Je vois d'ici les têtes déconfites de certains d'entre-vous et les contestations d'autres, je précise donc d'emblée que ma déception n'est pas due au jeu lui-même, et à ses qualités intrinsèques, mais simplement au choix fait par Capcom, l'éditeur, de ne pas traduire le jeu en français tant pour les voix que pour les textes, une pratique que je qualifierais de « honteuse », sans compter l'absence de version physique.
Un bon jeu ruiné par les pratiques commerciales de son éditeur, difficile dans ces conditions de prétendre toucher un public plus large.
Ma seconde déception Devil Survivor Overclocked (Mars), un RPG qui souffre de nombreuses tares qui sont particulièrement rebutantes. La première...le jeu n'a pas été traduit en français, une fois de plus, la maîtrise de l'anglais est imposée pour quiconque veut jouer en prenant part à l'histoire.
Seconde tare dont on trouvera difficilement l'explication, le jeu est graphiquement avare.
Annoncé comme une réédition, le jeu propose pourtant des graphismes dignes de la version DS du jeu, ce qui le réduit à un portage. Le jeu est donc réservé aux fans du genre.

Comme pour la Wii U, voici quelques autres titres 3DS qui, sans être des coups de cœur restent de bons, voire très bons jeux : Monster Hunter 3 Ultimate (Mars, réédition du jeu Wii), Luigi's Mansion 2 (Mars), Mario et Luigi : Dream Team Bros (juillet).

Une année 3DS particulièrement riche en bons jeux, de genres variés, aventure, jeu de rôle, et quelques « inclassables ».

ImageImageImage
ImageImageImage

Fry :

Cette année 2013 a sans nul doute été marqué par un déséquilibre entre les deux consoles actuelles de Nintendo. Alors que la 3DS se vend bien et accueille de nombreux jeux, la Wii U, de son coté, peine à convaincre le public comme un certain nombre de développeurs. Ainsi, le catalogue de la dernière console de salon de Nintendo a été trop peu rempli cette année mais en 2014 la situation devrait changer notablement, en tout cas on l'espère. La console n'a pas connu une véritable traversée du vide pour autant et tout comme la 3DS, elle m'a offert son lot de coups de cœur et déceptions pour l'année.

Commençons par les déceptions :

Le report de Rayman Legends :

Attendu à l'origine pour le lancement de la console, Rayman Legends a été une première fois repoussé à février 2013, première déception. Cependant, ce n'était pas fini, car Ubisoft a encore frappé et a fini par annoncer un second report au mois d'août ainsi qu'une perte d'exclusivité du jeu. En effet, alors qu'il était prévu pour la Wii U uniquement, le jeu est finalement également sorti sur PS3, 360 et PS Vita. Et maintenant il est même prévu pour PS4 et Xbox One, qu'est ce qu'on ferait pas pour un peu de monnaie...
Grosse déception de l'année puisque le jeu figurait en tête de liste de mes prévisions d'achats, mais en fin de compte, à l'heure actuelle je ne l'ai toujours pas acheté et le jeu ne me tente plus. Un jour peut-être... Et à quand un nouvel opus de Rayman en 3D ?

L'absence de conférence Nintendo à l'E3 :

Parce que quoi qu'on en dise, un Nintendo Direct de 40 minutes, ça n'a pas du tout la même gueule qu'une conférence avec une scène, des écrans géants et des centaines de journalistes scotchés au lèvres de Reggie, Iwata ou encore Miyamoto. Alors oui, le succès des Nintendo Direct est réel et sûrement enviés par la concurrence qui peine à reproduire l'idée, mais de là à faire disparaître la traditionnelle conférence E3, ça me laisse sans voix. J'espère qu'il ne s'agit que d'une « expérience » temporaire, mise en place une année où il aurait été difficile pour Nintendo de réaliser une conférence qui se démarque de celles de Sony et Microsoft, centrées sur les nouvelles consoles et donc censées être les plus grosses conférences d'une génération. Et ainsi, j'espère que la conférence traditionnelle sera de retour en 2014, mais ça on le saura bien assez tôt.

Les retards de développement qui s'accumulent :

Pikmin 3, Donkey Kong Country, Bayonetta 2 repoussés, ou encore Mario Kart 8 et Super Smash Bros qui se font attendre, sans compter les nombreux projets qui sont évoqués mais pas annoncés, la Wii U souffre désespérément des retards de ses jeux. On espère que Nintendo va tirer des leçons de cette première année de commercialisation afin de mieux gérer les développements et sorties de jeux dans l'avenir. Sans ça, la Wii U risque de ne pas s'imposer et de finir comme la Gamecube.

Mais où est passé Nintendo TVii ?

Nintendo TVii est disponible depuis fin 2012 en Amérique du Nord et au Japon et avait été annoncé pour l'europe en 2013. Seulement, on arrive à la fin de l'année et l'application n'est toujours pas disponible chez nous, de plus, cela des mois que Nintendo n'a plus communiqué à ce sujet. Mais que fait Nintendo of Europe ?

Passons maintenant à mes coups de cœur de l'année :

The Legend of Zelda : A Link Between Worlds

Sans hésiter, mon jeu préféré de l'année et l'un des meilleurs Zelda auxquels j'ai joué. Une bande son magnifique, un jeu très bien rythmé, des nouveautés très intéressantes, tout pour faire un bon Zelda ainsi qu'un Zelda innovant. Cependant, deux déceptions, sa faible durée de vie et sa trop grande facilité.

Super Mario 3D World

Sans aucun doute le meilleur jeu de l'année sur console de salon, que ce soit les next-gen ou celles de la gen précédente. Le jeu avait pourtant soulevé de nombreuses inquiétudes lors de son annonce à l'E3, et en fin de compte, le jeu a su conquérir le public et la critique. Le jeu n'est pas forcément aussi ambitieux qu'un Mario Galaxy, mais il demeure très bon. Coup de cœur pour certains morceaux de la bande son que je trouve juste excellent, cependant, de manière générale cette bande son semble être moins varié que celle de Galaxy.
Une réalisation parfaite et des nouveautés loin d'être anecdotiques comme la transformation en chat, assurément un « must have » de la Wii U.

The Legend of Zelda : The Wind Waker HD

Ce jeu est présent ici pour la simple et bonne raison que je n'avais pas fait l'opus original. Un jeu excellent, une bande son qui l'est tout autant, une durée de vie assez longue et des phases en bateau qui pour ma part, me plaisent beaucoup. De plus, cet opus apporte des améliorations non négligeable comme la voile rapide ou une simplification de la quête de la triforce.
De plus, il est graphiquement très très beau et la différence par rapport à l'opus original n'est pas anodine.

Animal Crossing : New Leaf

Pas grand chose à dire là dessus, Animal Crossing est une franchise que j'apprécie beaucoup et j'ai joué à tous les opus sortis en Europe. Les nouveautés apportées par cet opus 3DS offrent un vrai bol d'air frais à la série et le contenu proposé est immense.

La bande-son de Sonic Lost World

Bon, oui j'avoue tout, j'ai craqué sur certains morceaux de la bande son du dernier Sonic, morceaux que je trouve vraiment très très très bon.

Pour conclure, même si le calendrier de sorties a été peu rempli sur Wii U, la console n'est pas dépourvu de jeux, dont la plupart sont excellents. La 3DS n'est pas en reste puisqu'elle a accueilli de nombreux gros titres cette année comme Luigi's Mansion 2, Fire Emblem, Monster Hunter 3 Ultimate, Animal Crossing, Mario et Luigi Dream Team, Zelda A Link Between Worlds ou encore Bravely Default. Autant de jeux qu'on vous conseille sans hésiter !

ImageImageImage
ImageImageImage

2013 fut au final une année bien remplie, de nombreux jeux ont su occuper nos journées et nos soirées, entre coups de cœurs et déceptions. C'est sur ces derniers mots que s'achève l'année 2013 pour NintendoLeSite, on se retrouve en 2014 pour plein de bonnes choses et plein de surprises !

 Poster un commentaire (2)
#1 Mardi 31 Décembre 2013 à 16:41:49

Bonne année a tous ! Et les avis se recoupent, c'est chouette !

#2 Samedi 18 Janvier 2014 à 16:03:55

Il y a de la cohésion dans cette équipe. J'en pleure. 😅

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion