Divers

Nintendo prépare sa prochaine console

Par Joy Kreg, le mercredi 11 mai 2022 à 19:36

Le président de Nintendo, Shuntaro Furukawa, s'exprimant lors d'un appel aux investisseurs, a déclaré que la transition entre la Nintendo Switch et sa prochaine console est une "préoccupation majeure" pour Nintendo.

Nous avons déjà annoncé une partie de notre feuille de route logicielle sortant jusqu'au printemps prochain. Contrairement au passé, nous continuons à avoir une grande variété de jeux prévus, même au-delà de cinq ans de sortie. Cela s'explique par le fait que le lancement de la Nintendo Switch s'est fait en douceur, ce qui nous a permis de concentrer toutes nos ressources de développement sur une seule et même plateforme.

C'est une étrange formulation quand on sait que la seconde console de huitième génération de Nintendo n'a été développée et éditée que parce que la première ne s'est pas vendue. On a déjà vu que des transitions plus douces. Mais passons.

Cependant, la question de savoir si nous serons en mesure d'effectuer une transition tout aussi fluide de la Nintendo Switch à la prochaine génération de matériel est une préoccupation majeure pour nous. D'après nos expériences avec la Wii, la Nintendo DS et d'autres matériels, il est très clair que l'un des principaux obstacles est de savoir comment passer facilement d'un matériel à l'autre.

Il est donc à craindre que Nintendo ne prenne aucun risque dans le développement de la prochaine console. Furukawa-san se garde bien de dire s'il s'agit d'une console de salon, d'une console portable, d'une console hybride. On notera aussi les naufrages passés habilement dissimulés derrière l'euphémisme : "et d'autres matériels".

Pour atténuer ce risque, nous nous concentrons sur la construction de relations à long terme avec nos clients. Alors que nous continuerons à lancer de nouveaux logiciels sur la Nintendo Switch, nous proposerons également des services qui utilisent également les comptes Nintendo et d'autres IP (propriétés intellectuelles) en dehors des logiciels de jeu. Nous avons pour cela l'intention de construire une relation durable avec nos clients.

S'agira-t-il de services désirés par les joueuses et joueurs, ou de services au seul bénéfice des éditeurs ? On en saura plus à l'avenir, ou on le découvrira ... Il s'agit tout de même d'un discours tenu aux investisseurs.

Si Nintendo atteint ses prévisions pour l'année fiscale 2022-2023, la Switch se sera écoulée à plus de 128,65 millions d'unités et il se sera vendu plus de 1,03 milliard de jeux sur cette console.

Source : VGChartz.

 Poster un commentaire (11)
#1 Mercredi 11 Mai 2022 à 20:19:11

Vu la réussite de la Switch, cela semble logique que quand il parle de « passer facilement d'un matériel à l'autre » sous-entendrait une rétrocompatibilité avec la future console de big N.
Il semble même dire qu'au niveau des services la Switch pourrait continuer à vivre avec la future génération, non ?

En tous cas, le fait qu'ils en parlent officiellement montre que la future génération devrait ne plus trop tarder. Et ça c'est cool 😋

#2 Jeudi 12 Mai 2022 à 01:39:14

Ouais mais j'ai envie de casser du sucre sur le dos de Nintendo. Autant quand j'ai testé Pokémon Rumble U, j'ai été sincère et correct, autant là, avec la n-ième sortie d'un jeu incomplet sur Switch avec Switch Sports, j'ai envie d'exprimer mon profond dégoût.

#3 Jeudi 12 Mai 2022 à 02:19:28

Et puis je croirai à la rétrocompatibilité quand elle sera annoncée. Et j'aimerais bien l'entendre présenter des excuses pour les Joy Cons pas pris en charge.

#4 Jeudi 12 Mai 2022 à 03:19:30

Ils n'ont pas eu l'obligation de réparrer le Joy-Con Drift ? Il me semblait que si 🤔

#5 Vendredi 13 Mai 2022 à 16:57:28

Non, il n'ont jamais reconnu le Joy Con Drift sur Switch comme étant un défaut de conception. Selon la nature des réparations, ils ont fait payer à beaucoup de gens. Ca tranche nettement avec Microsoft qui avait reconnu l'avarie des CPU de sa Xbox 360 et qui avait étendu à 5 ans la garantie sur ces processeurs des débuts de la console.

#6 Vendredi 13 Mai 2022 à 23:27:18

Donc l'opération soit disant terminé de l'UFC-Que Choisir c'est du vent ? 👀

Édité par Se7h le Vendredi 13 Mai 2022 à 23:28:32
#7 Vendredi 3 Juin 2022 à 02:15:06

Dans un premier temps, je te répondrai que je veux bien la communication de Nintendo sur le sujet. Et dans un second temps, je sollicite mes connaissance qui se sont vues présenter des factures salées pour ce problème.

#8 Vendredi 3 Juin 2022 à 15:03:17

Voilà, je doute très fort de la sincérité soit de Nintendo soit de l'UFC, car j'ai une connaissance qui a voulu faire marcher le SAV sur ses Joy Cons pour le Joy Con drift, et sans le ticket de caisse, Nintendo refusait de prendre en charge le coût de la réparation et a demandé 90€. Donc non, je ne vais pas croire faute de preuves que Nintendo a reculé sur sa politique scandaleuse avec Joy Cons.

#9 Jeudi 9 Juin 2022 à 13:33:22

Pour ma part, les Joy-Con qui ont drifté n'ont eu besoin qu'un coup de lubrifiant pour ne plus jamais drifter. Et malgré une grosse utilisation ma dernière paire n'a jamais driftés.

Donc oui, Nintendo devrait prendre en charge le soucis, mais en vrai n'importe qui peu corriger le soucis soi-même.

#10 Jeudi 9 Juin 2022 à 23:59:50

"Donc oui, Nintendo devrait prendre en charge le soucis,"
Oui.

"mais en vrai n'importe qui peu corriger le soucis soi-même."
Non, en tout cas pas pendant la période de garantie. Il n'y a pas à attendre des gens qu'ils fassent sauter en toute confiance la garantie constructeur. C'est pas à nous de réparer cette daube. Et donc Nintendo a été particulièrement dégueulasse avec ses consommateurs.

Donc vivement la suite, et pour plein de raisons, bon vent à la Switch.
Vivement la N8. Et le plus drôle, c'est que tout sera peut-être pire. 😂

#11 Mercredi 29 Juin 2022 à 02:36:37

Pour le lubrifiant, il n'y a pas besoin de démonter le Joy-Con, il suffit de le mettre à la base du stick en soulevant la membrane en caoutchouc 😋

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion