Divers

Une kiné française à l'origine du Wii Fit ?

Par milesedgeworth51, le mercredi 28 août 2013 à 10:30

Non, vous ne rêvez pas, la célèbre balance sortie par Nintendo le 25 avril 2008 pourrait être une copie d'une technologie innovée par Nicole Walthert, aujourd'hui retraitée, alors kinésithérapeute lors de son projet.

Cette affaire est révélée par Le Figaro qui a pu entendre le témoignage de cette dame de 75 ans résidant à Orléans, et qui raconte qu'en 1985, elle décide de mettre des ressorts sous un plateau, qu'elle complète par des niveaux à bulles, permettant de vérifier si vous êtes bien parallèles par rapport au sol : son but est de combattre les maux de dos. En plaçant correctement son dos grâce à ce plateau, il est possible de retrouver de bonnes habitudes. Grâce à son inventivité, elle devient troisième du concours Lépine en 1986. C'est dans les années 2000 qu'elle décide de poser des capteurs de mouvement sur sa machine, et elle l'a fait breveter en 2006 sous le nom de Lift-Gym.

En 2008, année de sortie de la Wii Fit, un ami lui dit qu'il a vu son appareil passer à la télévision avec le nom du développeur : Nintendo. Après l'obtention d'un brevet européen, en 2010, elle est en mesure de commencer des procédures de dédommagement : un véritable calvaire pour cette dame qui a déjà perdu 50 000 euros dans cette histoire. Mais ce n'est pas tout : elle assure que si Big N avait demandé d'acheter son brevet, elle leur aurait demandé le prix d'un studio, seulement. De plus, elle regrette que Nintendo fait courir l'affaire, sachant qu'elle s'approche doucement de la Faucheuse (puisqu'elle est née en 1938 ) et qu'avec ses 22 millions de Wii Fit vendues, un seul petit euro suffirait largement à son bonheur (on la comprend...). Le Figaro précise que Nintendo, contactée par les journalistes, n'a pas voulu commenter cette histoire : les procédures seront sans doute encore longues pour cette Orléanaise qui souhaite à tout prix faire avouer sa faute à la firme de Kyoto.

Enfin, il faut souligner que ce n'est pas la première fois que Nintendo a des soucis avec des éventuels vols de brevets : l'affaire de l'écran 3D qui lui avait fait perdre 30,2 millions de dollars est significative, et peut-être que notre chère Madame Walthert aura droit à ce même dédommagement ?

Source : www.lefigaro.fr

 Poster un commentaire (4)
#1 Mercredi 28 Août 2013 à 15:21:44

Il y a en permanence des dizaines d'affaires de ce genre concernant tous les constructeurs. Et des condamnations toutes les semaines.

#2 Mercredi 28 Août 2013 à 18:52:39

Inutile de le nier c'est une histoire bien "étrange", les ressemblances sont troublantes, toutefois Nintendo avait, il me semble, déjà annoncé Wii Fit sous le nom de code "Wii Health Pack" en 2006.

Reste donc à savoir si Nintendo a réellement eu vent de l'invention de Madame Walthert, et se l'est volontairement appropriée.

#3 Mercredi 28 Août 2013 à 22:19:18

Affaire intéressante à suivre jusqu'au bout pour le coup. Comme ça on verra.

#4 Samedi 7 Septembre 2013 à 15:46:24

Précisions : le brevet de la dame date de 1986, son brevet expirait donc en 2006. Soit deux ans avant la commercialisation de la Wii BalanceBoard. Mais elle a déposé en 2006 un brevet de perfectionnement, valable lui aussi 20 ans. Donc elle a ses chances de gagner. Mais enfin, à déposer un brevet de perfectionnement pile l'année d'expiration de son brevet, elle montre plus le fait qu'elle attendait de pouvoir attaquer quelqu'un que l'intention de révolutionner la médecine moderne. Après c'est comme d'habitude, mes opinions n'engagent que moi.

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion