Divers

Un investisseur veut pousser Nintendo à se lancer sur le marché mobile

Par Fry, le jeudi 27 février 2014 à 18:31

Le sujet a beaucoup fait l'actualité ces derniers temps, il revient aujourd'hui sur le devant de la scène, nous parlons bien sûr de la relation entre Nintendo et le marché des smartphones.

Beaucoup sont ceux qui souhaiteraient voir Nintendo se lancer sur ce marché en y proposant ses jeux, notamment certains des investisseurs de la firme. Seth Fischer fait partie de ceux-là. L'homme, qui fait partie des plus gros investisseurs asiatique, a écrit une lettre ouverte à Nintendo pour demander à la compagnie de développer des jeux pour iOS et Android.

Pour Fischer, Nintendo a le plus gros catalogues de jeux casual, ce qui lui assurerait le succès sur smartphones et tablettes.

Nintendo doit opérer ce changement thématique pour suivre la demande, le comportement et les attentes des consommateurs afin de rester pertinent.

Il est évident que que le principe d'élasticité de la demande ne s'applique désormais plus sur le marché du divertissement lorsque l'accès à ce dernier nécessite l'achat d'un produit physique.

En tant que titulaire de ce qui est sans doute la plus grande bibliothèque de jeux occasionnels, Nintendo est bien placé pour faire une entrée immédiate sur le marché mobile.

Le point de vue de Fischer est donc bien tranché mais il suscitera probablement de nombreuses réponses de la part des joueurs qui n'ont pas la même vision du marché du jeux vidéos.
En effet, même si l'essor et la réussite de la numérisation du marché n'est plus à prouver, nombreux sont ceux qui préfèrent encore posséder réellement et physiquement un jeu plutôt que de n'avoir qu'un simple fichier sur sa console. Mais la question fait beaucoup débat et il est effectivement inévitable que le futur soit composé de toujours plus de versions numérique des jeux, au détriment du support physique. Cependant, Nintendo maitristant parfaitement la numérisation de ses jeux sur ses consoles actuelles, il est évident que ce n'est pas cela qui va pousser la firme de Kyoto à se lancer sur le marché mobile.

On pourrait ajouter, encore une fois que la philosophie de Nintendo est de rechercher ce que la firme appellent "les nouveaux océans bleus", des marchés inexistants ou presque à l'heure actuelle mais prometteurs dans l'avenir. Le marché du mobile, lui, est de plus en plus saturé par la multitude d'entreprises qui s'y engouffre.

 Poster un commentaire (2)
#1 Jeudi 27 Février 2014 à 20:05:49

"Le point de vue de Fischer est donc bien tranché mais il suscitera probablement de nombreuses réponses de la part des joueurs qui n'ont pas la même vision du marché du jeux vidéos."

J'en fais partie, ce serait une grave erreur pour Nintendo, et ce serait à mes yeux, vraiment un signe de déclin de la firme.

#2 Vendredi 28 Février 2014 à 11:47:53

"Pour Fischer, Nintendo a le plus gros catalogues de jeux casual, ce qui lui assurerait le succès sur smartphones et tablettes. "

...Je vais le tuer 😡

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion