Divers

[MÀJ] Nintendo annonce l'ouverture de trois parcs à thèmes

Par Slippy, le mercredi 14 décembre 2016 à 04:56

Mise à jour : Le nom du parc décidé ainsi qu'une date d'ouverture

Le premier parc à thème sur le monde de Super Mario verra donc bien le jour et il a désormais un nom : Super Nintendo World.
Un nom qui en dit long sur ce qui pourrait devenir une attraction majeure, capable de concurrencer Disneyland.
Le projet est pharaonique : le coût estimé pour la création du parc est de 407 millions d'euros, si ce n'est plus (50 milliards de yens).

L'ouverture est donc un moment crucial et Nintendo compte bien profiter du grand événement à venir au Japon : les Jeux Olympiques en 2020.
L'occasion pour des centaines de milliers de touristes de débarquer sur l'île, principalement à Tokyo, mais également dans les autres villes hôtes dont Osaka fera partie.

Nintendo et Universal comptent donc ouvrir le Super Nintendo World à cette occasion, soit dans un peu plus de trois ans. Et pour ceux qui ne pourraient pas se rendre au Japon, pas de panique : deux autres parcs sont déjà prévus à Orlando et Hollywood, là-même où se situent deux autres parcs Universal Studios.

News d'origine écrit le jeudi 1 Décembre 2016 à 04h43 :

Si Nintendo avait déjà annoncé en mai 2015 son envie de diversifier ses activités, le constructeur a, cette semaine, par le biais d'un communiqué, annoncé l'ouverture "dans les années à venir" de trois sites consacrés à l'univers de ses personnages emblématiques dans les parcs d'attraction d'Universal - à Los Angeles, Orlando et Osaka.
Selon la firme japonaise "Les visiteurs auront l'impression d'être à l'intérieur de leurs jeux vidéo préférés" et rajoute que les décors seront "vastes, immersifs et interactifs", en annonçant des attractions "pour tous les âges" et des restaurants à thème.
Nintendo a annoncé la présence de l'incontournable plombier à moustache Mario. S'il laisse planer le doute sur les autres personnages pouvant être adaptés, le géant japonais a de quoi faire avec ses jeux populaires - de Zelda à Pokemon en passant par Donkey Kong.

A quoi serviront ces parcs

Nintendo veut non seulement générer plus de revenus, mais aussi, par le biais des parcs, attirer de nouveaux acheteurs. Lors de l'annonce du partenariat en mai 2015, Satoru Iwata, ex-PDG de Nintendo, avait déclaré en conférence de presse : "Nous considérons depuis longtemps l'activité des parcs à thème comme une possibilité, pourvu que nous puissions trouver un bon partenaire", rapporte le Wall Street Journal. Selon Satoru Iwata, le but de cet accord est de maximiser l'utilisation de la propriété intellectuelle de Nintendo et de ses personnages. Objectif : attirer de nouveaux clients vers les consoles et jeux vidéo grâce à la licence accordée à Universal, rapporte le Wall Street Journal.
Du côté d'Universal, la popularité des jeux Nintendo fait de la société japonaise le partenaire "naturel". Mark Woodbury, président d'Universal Creative, la société chargée de concevoir des attractions pour les parcs Universal, assure dans une vidéo de présentation : "Nous sommes toujours à la recherche de nouvelles idées (...) pour faire venir les gens. Et Nintendo remplit tous les critères."
Universal veut réitérer le succès des parcs à thèmes Harry Potter qui avait permis d'accroitre fortement la fréquentation.
Ce partenariat serait donc "gagnant gagnant", et contribue également au besoin de Nintendo à diversifier son activité (comme pour les jeux mobiles) pour assurer sa pérennité.

 Poster un commentaire (0)

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion