Divers

Le système IARC est désormais disponible pour l'eShop

Par Fry, le mardi 3 novembre 2015 à 16:06

Lorsqu'on est développeur et qu'on veut commercialiser un jeu, il est toujours nécessaire de passer par l'étape de l'évaluation par les systèmes de classification de contenu pour espérer voir sa création paraître sur le marché. Mais lorsqu'il s'agit de publier un jeu dans plusieurs régions du monde à la fois, les développeurs sont confrontés à un soucis technique lié à l'existence de plusieurs systèmes de classification différents selon les régions (PEGI en Europe ou ESRB en Amérique du Nord pour ne citer qu'eux). Un soucis qui génère forcément des délais supplémentaires puisque chaque système fonctionne selon ses règles et qu'il faut soumettre son jeu à chacun d'entre eux, un par un.

C'est pour faire face à cette difficulté que le système IARC (pour International Age Rating Coalition) a été lancé il y a deux ans déjà. IARC propose ainsi aux développeurs un système d'évaluation global qui permet l'obtention d'une classification dans toutes les régions souhaitées. Concrètement, pour obtenir une classification de son jeu en Amérique du Nord, en Europe et au Japon, il n'est plus nécessaire de soumettre son jeu aux systèmes de classification de ces régions mais directement à l'IARC qui se charge de délivrer une évaluation pour chacune des trois régions.

En juin dernier il avait été annoncé que le système IARC serait prochainement disponible pour les jeux destinés à sortir sur l'eShop de Nintendo. Bonne nouvelle, il semblerait que ce soit enfin le cas, plusieurs développeurs ayant rapportés ces derniers jours avoir pu faire évaluer leurs jeux par l'IARC pour une sortie sur l'eShop.

Ceci implique non seulement que les développeurs commercialisant des jeux sur l'eShop perdront moins de temps dans le processus d'évaluation mais aussi que le délai entre les sorties eShop en Amérique du Nord et en Europe sera plus court.
En bref, pour les jeux sortant dans toutes les régions, il ne sera plus forcément nécessaire d'attendre plusieurs mois entre une sortie américaine et une sortie européenne, comme cela avait par exemple été le cas pour Shovel Knight.

Et enfin, dernier avantage majeur, l'Allemagne et l'Australie pourront bénéficier d'un plus grand nombre de jeux eShop qu'auparavant. En effet, la spécificité de leur système de classification (l'Allemagne utilisant par exemple son propre système, l'USK, au lieu du PEGI) poussait un certain nombre de développeurs à ne pas sortir leurs jeux dans ces régions pour éviter un surcoût non négligeable.

Voilà donc une bonne nouvelle, à la fois pour les développeurs indépendants qui vont y gagner en temps et en argent, et pour les joueurs qui pourront bénéficier d'un eShop plus rempli et soumis à moins de délais pour la sortie de ses jeux.

Source : Perfectly Nintendo
Plus d'infos sur IARC sur le site officiel
 Poster un commentaire (4)
#1 Mardi 3 Novembre 2015 à 19:20:52

Du coup est-ce que ça pourrait signifier que les systèmes comme PEGI pourraient disparaître ?

Fry
#2 Mardi 3 Novembre 2015 à 22:33:17

Ryfalgoth à écrit :
Du coup est-ce que ça pourrait signifier que les systèmes comme PEGI pourraient disparaître ?

Je pense pas, dans les fais IARC se contente juste de soumettre ton jeu aux différents systèmes régionaux à ta place et te donne une classification beaucoup plus rapidement. Mais ça s'arrête là. C'est juste de la collaboration, si tu veux passer par le PEGI et, si tu le souhaites, sortir ton jeu uniquement en europe, tu pourras toujours.

#3 Mardi 3 Novembre 2015 à 22:36:21

Ryfalgoth à écrit :
Du coup est-ce que ça pourrait signifier que les systèmes comme PEGI pourraient disparaître ?

Si, c'est le même système que le Google Play Store, j'ai rempli un questionnaire de 5-10 questions, avec les réponses, il t'attribue un PEGI... un USK... etc.

#4 Mercredi 4 Novembre 2015 à 16:59:17

A première plutôt intéressant et bénéfique pour tout le monde.

Poster un commentaire

S'inscrireConnexion