[Fiction] La Fille de la Balançoire ~ Shadow Eternara

Vous avez l'âme d'un artiste ? Que cela soit des textes, des photos, des graphismes, des dessins, des vidéos ou quoi que ce soit, venez partager vos créations ou émerveillez-vous de celle des autres ici.
Répondre
Avatar du membre
Shadow Eternara
Plombier
Messages : 97
Enregistré le : 15 déc. 2012 22:52

[Fiction] La Fille de la Balançoire ~ Shadow Eternara

Message par Shadow Eternara » 23 avr. 2013 00:33

/!\ LISEZ MOI, JE SUIS DU TEXTE /!\

Bonjour à tous et bienvenue dans le petit postface de cette fiction écrite par Shadow Eternara et tiens, d'ailleurs, c'est moi !
Ceci est une fiction en 4 chapitres mais pas longue à lire du tout...
C'est une fiction assez sombre, je dirais même glauque, ceci est donc un avertissement : âme sensible s'abstenir...
A la fin, je vous suggère de relire une seconde fois, vous comprendrez beaucoup plus de choses en connaissant la fin !
A chaque fois que vous voyez quelques " * ", c'est un changement de chapitre.

Bonne Lecture ~

***************************************************************************
La Fille de la Balançoire
Onze heures… Il est onze heures et je me lève à peine… A vrai dire, je me suis couché tard, j'ai dessiné encore tardivement. Je regarde mon portable, aucun message. Une ballade me ferais le plus grand bien je crois…Je me rue vers le rez-de-chaussée, attrape un croissant au passage et enfile mes chaussures rapidement. Me voilà prêt pour sortir, c'est parti !

Je me dirige vers le parc. J'adore cet endroit, c'est calme et reposant et je peux y trouver des enfants de mon âge… Je m'assois sur une balançoire, je finis mon croissant en regardant les voitures passer devant moi. Je suis bien… Des enfants plus jeunes jouent derrière moi, un sourire attendrit se dessine sur mes lèvres, j'aimerais avoir des enfants plus tard.

Une jeune fille vint s'installer sur la balançoire d'à côté, elle paraissait un peu triste. Elle avait les cheveux longs et noir, son visage était d'une douceur réconfortante. Elle devait avoir mon âge, 15ans… Elle se balança légèrement, une larme coule sur sa joue, je ne comprends pas.

« Pourquoi pleures-tu ? »
« Je vais bientôt perdre une personne que j'apprécie… »

Je ne comprends pas vraiment ce qu'elle a voulu dire… Je la regardais patiemment se balancer d'avant en arrière. Me faisait-elle une farce ?

J'ai essayé de la réconforter. Je la fais rire, c'est mieux ainsi. Malgré ça, elle reste triste. Un petit chat noir est passé devant nous, très vite, elle le prend et le caresse. Je regarde la scène en souriant, je me dis que j'ai bien fait de sortir à cette heure-là pour aller me promener.

Voilà bien 10minutes que je la regarde… Je la trouve mignonne, son sourire réchauffe mon cœur. Le chat sur ses jambes s'étire et se lève, repart un peu plus loin.

« Ne pars pas, petit chat ! » Lui lance la petite fille.

Elle se lève et part à sa poursuite, je fais de même en la suivant, je ne sais même pas pourquoi je la suis. Il est vrai que je ne la connais pas…

Le chat se faufile un peu partout et finis par traverser la route.

Je viens d'arriver, elle court vite ! Elle est devant le passage piéton et commence à s'avancer, le feu passe au rouge à ce moment-là, un long bruit de frein se fait entendre, la fille tombe, les cris fusent, les gens regardent, elle ne se relève pas, teinture rouge, effroi.

Le spectacle qui se présente à moi est macabre… Du sang… Les gens regardent indifférents, comme si c'était quelque chose de banal… J'appelle à l'aide, personne ne semble vouloir bouger, ils scrutent…

Je la secoue, elle ne pouvait pas mourir comme ça ! Je ne peux y croire ! Je vérifie sa respiration…

Rien…

Les larmes coulent de mes yeux, ruisselants et s'écrasant honteusement sur le corps de la jeune fille. J'hurle… Je regarde les passants, un jeune homme attire mon attention. Il me ressemble… Il me sourit, ce qui amplifie au plus haut point ma colère.

« Game Over »

Voilà les mots qu'il m'a dit… Je n'ai pas compris… Je reste là sur le corps de la jeune fille défunte… ma vision s'assombrit… Je ne comprends pas ce qu'il m'arrive… Je ne vois plus rien… Game Over…
**********
Je me réveille en sursaut, tremblant encore de ce que je venais de vivre à l'instant... Je suis dans mon lit... C'est un cauchemar ? Cela paraissait si réel. Un rapide coup d'œil sur mon portable, il est onze heures... Et si c'était vrai ? J'ai peur moi-même...

Je me lève et scrute le ciel par la fenêtre. On aurait presque cru que c'était la même journée que dans ce rêve... Un frisson parcourt mon corps, et si la fille serait là ? Je n'ai pas cherché à comprendre, à peine descendu, je suis parti au parc sur la balançoire...

J'attends un moment, les enfants jouent derrière moi... Mon rêve serait vrai ? J'ai peur... J'étouffe... Si c'est vraiment la même chose qui vient à arriver, je dois changer le scénario... Oui ! C'est ça ! Je dois l'empêcher de traverser la route... Facile à dire...

Une dizaine de minutes plus tard, elle est là... Les mêmes gestes... la même mine triste que la dernière fois... Je lui remonte le moral...

« Mais pourquoi pleure-tu ? »
« Je vais bientôt perdre une personne que j'apprécie »

C'est exactement les mêmes mots que dans ce maudit cauchemar...

« Comment peux-tu savoir que tu vas le perdre ? »
« A vrai dire, je ne sais pas moi-même... »

J'écarquille les yeux, ne comprenant pas grand-chose mais n'y réfléchissant pas pour autant. Soudain, un petit chat noir passe devant nous. La jeune fille tend les bras pour l'attraper, je lui attrape les mains...

« Tu me fais confiance ? »

Elle me regarde un peu bizarrement, comme surprise que je fasse cela. Je me lève et lui serra la main.

« Suis-moi ! »

Je l'emmène en ville pour nous acheter des glaces, elle était souriante, c'est le principal... Finalement, j'ai mis de côté ce rêve idiot et j'envisage de passer ma journée avec elle.

Je lui ais complètement redonner le sourire, cela me réchauffe le cœur... Je ferais tout pour pouvoir me blottir dans ses bras, je paris qu'elle a mis de la poussière de fée dans ses mains et qu'à chaque fois qu'elle enlace quelqu'un, cette personne est réconforté... Hélas, les fées n'existent pas... Pas même les rêves...

Marchant dans les rues, regardant les vitrines des magasins, nous étions plutôt complice...

« Et si on allais voir ton école ? »

Je la regardais en souriant et en acquiesçant, moi qui pourtant ais horreur de l'école, cette fois, je l'appréciais...

Nous prenons donc le chemin vers l'école, nous montons le grand escalier et arrivons enfin devant les portes. Elle rit. Moi aussi par la même occasion...

« Repartons, il commence à faire tard... »

Elle me regarde avec ses grands yeux pétillants de vie et m'accorda un « oui » qui me suffisait à finir ma journée dans le bonheur.

Je descends les escaliers rapidement comme à mon habitude, c'était mon jeu... Je me retourne et la regarde et là... Mon bonheur bascula à l'horreur...

Je la vois trébuchant, descendre en avalanche les escaliers, s'écraser sur le sol, craquement d'os, teinture rouge, horreur...

J'accours vers elle, en larmes et hurlant à l'aide. Les gens alentours regardent la scène sans daigner bouger, comme spectateur... Je cherche des secours du regard mais mes yeux se posèrent en haut des escaliers où la personne qui me ressemblait dans mon rêve était là, souriant, me regardant froidement...

« Game Over »

Je n'y comprenais plus rien... Je lui ai fait éviter la voiture et voilà qu'elle meurt dans un escalier... J'essaie de la maintenir en vie, elle respire encore un peu, elle me regarde, m'adresse un sourire, me laisse son dernier soupir entre mes bras, je pleure toute les larmes de mon corps, je n'en peux plus, je suis épuisé, Game Over...
**********
Sursaut. Je reprends connaissance lentement. Encore un maudit rêve ? Je n'en peux plus de vivre l'horreur à chaque fois… A croire qu'aujourd'hui encore, elle va mourir. Je scrute le ciel, tremblant encore de mes mésaventures… J'ai peur… J'ai peur de la revoir et pour finir, de la voir mourir…

Un rapide coup d'œil à mon portable, onze heures… Je me fige en voyant cette heure-ci affiché sur mon téléphone. Devrais-je, encore une fois, revivre un instant macabre ? Je commence à hésiter… Je ne veux pas du tout la voir mourir…

Finalement, le temps passe lentement et l'envie de la revoir se fait plus forte. Je sors rapidement de chez moi et cours jusqu'au parc. Elle était déjà là…

Je m'assois à côté d'elle, elle a encore l'air triste. Je lui prends la main et l'emmène sans discuter ailleurs. Je ne la réconforte pas cette fois ci, sa vie prime avant sa joie…

Je l'emmène loin, nous traversons les rues, les voies ferrés, les longues allées… Je sens qu'elle a peur, mais cette fois ci, peur de moi…

« Où m'emmènes-tu ? »

Je ne lui réponds pas, concentré à chercher où l'emmener pour la protéger.

« Tu me fais mal… »

C'est vrai… Je lui serre le poignet un peu fort, surement car je ne veux pas la perdre. Je lui desserre un peu le bras, elle n'est pas rassurée du tout.

« Je… Je ne veux que ton bien… »

Je lui dis ça… elle n'a pas l'air convaincu et elle le peut, moi-même ne sachant pas où nous allons. Voilà bien une bonne demi-heure que nous marchons, le ciel s'est rempli de nuage et il commence à pleuvoir légèrement.

« Oh ! Le ciel pleure ! » Me dit-elle.

Je souris bêtement. L'expression qu'elle à employer est jolie à entendre, et dire qu'elle va sans doute mourir avant la fin de la journée… C'est vraiment horrible. Je lui serre fort le bras en pensant à ça, j'ai tellement peur pour elle. Elle gémit, je lui fais mal, je lui fais peur, elle n'a pas confiance en moi…

Elle commence à se débattre, je la tiens fermement.

« Reste avec moi ! »

Je parais encore moins crédible… Elle me fuit, elle tente de se dégager de mon étreinte. Elle réussit et commence à s'enfuir… La pluie devenant torrentielle, le sol glissant, je crains le pire.

Je la poursuis mais elle coure plus vite que moi. Je l'aperçois de loin… Je la vois glisser sur la voie ferrés, j'entends une sirène, une barrière qui se referme, un bruit mécanique, elle tente de se relever, un train la percute de plein fouet, le sang gicle de partout, son corps a disparu en morceau, un bras reste sur la voie, le train finit de passer, mon double maléfique apparait alors de l'autre côté de la voie.

« Game Over »

Je cours vers le membre restant de la fille, c'est morbide. La pluie fait rependre le sang sur la route, vision d'horreur. Je suis en larmes, encore une fois, je n'ai pas pu la sauver… Je regarde mon autre moi, il sourit…

C'en était trop, je lui saute dessus.

« POURQUOI ?!? »

Il garde son sourire, reste calme en toute circonstance. Je n'ai aucune colère contre lui, mais de la haine, j'en suis rempli. J'ai l'impression de regarder dans un miroir en le voyant. Il est exactement comme moi, à l'exception près que lui est de couleurs sombres. Il ne montre aucune résistance face à moi.

« Quoi que tu fasses, tu vois bien qu'elle meurs ? Tu ne peux rien faire pour elle. Et pourtant, le scénario est amené à se répéter… »

Je le regarde, écarquillant les yeux. Comment cela pouvait-il être possible ? Mes forces disparaissent, ma vision s'assombrit sur son regard.

« Tu vois ? »

Il sourit encore plus.

« Game Over »
**********
Encore un réveil tourmenté… Je suis à bout de nerfs… Ma dernière vision d'horreur m'a littéralement détruit moralement… Je ne sais pas quoi faire, j'ai tout essayé…

Finalement, je regarde l'heure, il est encore une fois onze heures, je ne suis plus surpris. Je descends les marches lentement, démoralisé. Je sors dehors et vais vers le parc, je ne suis pas pressé, je ne sais même pas ce que j'y ferais…

Je pourrais très bien vivre ma vie sans me préoccuper d'elle mais juste le fait de savoir qu'elle va mourir me hante.

Je finis par arriver au parc, c'est comme le premier « jour », les enfants jouent, la bonne humeur prend le dessus sur les aléas de la vie. Rien ne pourrait prévoir la mort d'une enfant. Toute cette bonne ambiance me donne la nausée. Je prends la direction de la balançoire, pensif… Que pourrais-je faire ? Mon autre-moi me l'a dit clairement, elle mourra…

Je pense à chaque scénario possible et imaginable… La fin est toujours inéluctable : Game Over.
Je tremble… qui ne le ferait pas ? J'attends sa venue… Que pourrais-je lui dire ? Je ne sais pas du tout. Je me balance légèrement sur la balançoire, c'est apaisant…

La voilà qui arrive… Elle prend place près de moi…

Je me lève et la prend dans mes bras. Peu importe ce qu'elle pense de moi… Sa douceur est un baume pour mon cœur, j'apprécie sa présence. Elle ne me comprend pas, mais ne me rejette pas. Je la regarde.

« Tu es triste ? »

Je ne savais pas quoi répondre à ça… En même temps, comment lui expliquer qu'elle est morte trois fois dont deux fois à cause de moi ? Je me tais… Je me rassois sur ma balançoire, je pense à quoi faire…

Le petit chat apparait, le même que la première fois. Elle le prend dans ses bras. J'ai une impression de déjà vu, normal avec ce que j'ai vécu… Je la regarde sans broncher.

Comme prévu, le chat se mit à partir.

« Ne pars pas petit chat ! »

Exactement les mêmes mots que la première fois, c'en est terrifiant…

Elle le suit. Je me lève et cours après elle. Je ne sais même pas pourquoi, je connais la fatalité…

Finalement, je cours plus rapidement, je la rattrape. Elle commence à traverser la route, un flashback me revient en tête : la teinture rouge sur la route, son corps inanimé…

Je ne veux pas revivre ça… JE NE VEUX PAS !

Je l'attrape par l'épaule et la tire en arrière pour prendre sa place par inertie. Je me retourne, lui adresse un sourire, me fait percuter par une voiture, mon corps ne répond plus, je ne peux plus bouger. Je vois mon double, il a l'air surpris. La jeune fille me serre contre elle, j'ai mal. Elle pleure. Je lui souris, je serais heureux de partir à sa place. Ma vision baisse, j'ai du mal à respirer, elle est en larmes, personne ne daigne l'aider… Je vais mourir… Je la regarde, j'ai l'impression qu'elle dit quelque chose. Je retombe au sol, je ne vois plus rien, seul le son persiste. J'entends sa voix, pour la dernière fois :

« Je n'ai pas pu le sauver… Cette fois encore… »


Game Over… ?
La vie est éphémère, alors finis là en héros !
Avatar du membre
yoshintendo
Super plombier
Messages : 432
Enregistré le : 24 janv. 2013 21:51

[Fiction] La Fille de la Balançoire ~ Shadow Eternara

Message par yoshintendo » 23 avr. 2013 12:09

Woaw ... C'est ... un peu horrible comme histoire.
C'est bien écrit et on se prend dans le récit. Je vous conseil de le lire, c'est super bien !
Si jamais tu écrit autre chose, poste-le, je suis preneur !
Encore bravo, j'ai adoré !! (dommage que ça soit si court).
Wii U : mama35 / 3DS : 1676 3669 2346
Image
Fry
Plombier professionnel
Messages : 1724
Enregistré le : 26 janv. 2013 22:23

[Fiction] La Fille de la Balançoire ~ Shadow Eternara

Message par Fry » 23 avr. 2013 12:54

Tu commentes sa fic et pas la mienne.

Ok je te vire.






:D


Shadow... ta fic m'a plus tracassé la nuit dernière en l'ayant lu en entier que si je m'étais arrêté comme je l'avais dit. Prout.
[center]En Irlande, une belle journée est une journée où il ne pleut que trois fois.[/center]
Avatar du membre
Shadow Eternara
Plombier
Messages : 97
Enregistré le : 15 déc. 2012 22:52

[Fiction] La Fille de la Balançoire ~ Shadow Eternara

Message par Shadow Eternara » 23 avr. 2013 13:13

@Yoshintendo : court ? mais si c'est plus long, ce serais lassant (j'ai essayé la version longue, on perd le charme de l'histoire)... Merci pour tes remarques :) J'essaierais de poster d'autres écrits une prochaine fois...

@Fry : Pauvre âme sensible :P Moi aussi je t'aime ^^
La vie est éphémère, alors finis là en héros !
Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité